• Bienvenue sur Mawarid.ma
  • Accueil
  • Inscription
  • |
  • Centre de documentation
  • |
  • Publier un document
  • |
  • Forums
  • |
  • Qui sommes-nous ?
  • |
  • Contact
  • Bonjour cher(e) visiteur, veuillez vous Identifier pour accéder au service de téléchargement !

    Espace Membres

    Identifiant :

    Mot de passe :

    Mot de passe oublié ?
    Mise en place d'une comptabilité analytique pour l'entité Unimer-Consernor - Rapport de stage
     
    acceder au document
    Date de publication : 08-Aug-2017
    Nombre de Pages : 100
    Taille du fichier : 991.54 KB
    Format : .Pdf
    Nombre de téléchargements : 85
    Note :  note (1 vote)

    Description et extraits du document

    Introduction : Le monde économique est caractérisé actuellement par sa complexité, et son instabilité, et seules les entreprises compétitives peuvent survivre. Ceci s’explique par plusieurs facteurs dont essentiellement : La modification structurelle affectant les courants d’échange ; La concurrence de plus en plus acharnée sous l’effet de la mondialisation, et l’ouverture des marchés aux entreprises étrangères ; La réduction de la durée moyenne de vie des produits ; L’évolution rapide des besoins et des goûts des consommateurs. Ceci a engendré une crise d’incertitudes qui semble affecter les managements des entreprises dans presque le monde entier. Cette réalité pousse ces entreprises à chercher à s’adapter à un milieu de plus en plus instable et en mutation continue. Aussi, ce sont les dirigeants de ces entreprises qui supportent la lourde obligation d’assurer la pérennité et la croissance de leur organisation. D’où l’intérêt de plus en plus croissant accordé au contrôle de gestion comme un système indispensable au pilotage et gestion des entreprises. Ainsi, le contrôle de gestion a pour objectif de fournir des informations pour aider à la prise de décision. Il joue ainsi le rôle de conseil auprès de toutes les autres fonctions. Toutefois, l’application du contrôle de gestion au sein de l’entreprise diffère selon le type de société. Il existe des différences selon la structure des coûts de l’entreprise et les objectifs assignés à ce contrôle. En effet, les schémas classiques des systèmes de décision hiérarchisés ne suffisent plus, face au besoin de suivre avec finesse l'ensemble des activités de l'entreprise et de disposer rapidement des informations nécessaires pour réagir efficacement aux perturbations de toute nature qui peuvent affecter la vie de l'organisation. Il y a alors aujourd'hui un besoin de suivi analytique détaillé des coûts des opérations. Il ne suffit plus d'évaluer simplement le coût de revient des produits : il faut d'abord que ce coût de revient soit évalué avec précision, et que cette connaissance permette, pour les productions futures, de chiffrer des devis avec une fiabilité accrue. Il faut, de plus, connaître les coûts associés aux clients, afin d'orienter la politique commerciale de la société. Il faut enfin cerner les coûts induits par le fonctionnement d'ensemble de l'entreprise, afin d'orienter les choix d'organisation et de gestion vers une efficacité accrue. Pour ce faire, le contrôle de gestion a besoin d’informations comptables rapides, pertinentes, permanentes, mais aussi détaillées que possible. La comptabilité générale reste une obligation légale qui ne peut pas satisfaire la totalité des besoins en informations les dirigeants des organisations. D’où l’intérêt accordé à la conception et la mise en place de la comptabilité analytique, qui considère l’entreprise comme un ensemble d’unités indépendantes (fonctions, centres, activités, processus…), contribuant chacune pour sa part à la réalisation des résultats et objectifs. Selon les dispositions du plan comptable, la comptabilité analytique a pour objet: 1- de faire apparaître les éléments pouvant contribuer à la détermination du prix de vente des produits ou au contrôle de leur rentabilité et de fournir en cas de besoin des éléments justificatifs de facturation d'objets, de produits ou de services. 2- de permettre l'examen des conditions internes de l'exploitation par : l'analyse des charges d'exploitation et l'observation de leur évolution ; la comparaison de ces charges à des prévisions ou à des normes préétablies, le calcul et l'analyse des écarts et la recherche de leurs causes. 3- de fournir à l'entreprise les bases d'évaluation de certains éléments de son actif immobilisations, travaux faits par l'entreprise pour elle-même, stocks, encours, etc. La comptabilité analytique est donc un outil d’information indispensable au contrôle de gestion, et l’on peut affirmer qu’à quelques rares exceptions, il n’est pas possible de faire fonctionner de façon efficace le contrôle de gestion sans la comptabilité analytique.
    Conclusion : La conception d’une comptabilité analytique s’inscrit dans le cadre de la stratégie de modernisation du système de management de la CONSERNOR. Ce travail constitue en fait une première étape avant la mise en place effective d'une comptabilité analytique au sein de la CONSERNOR. Il a permis d’effecteur: le découpage analytique de la société en faisant ressortir les fonctions auxiliaires et les fonctions principales, la distinction entre les charges directes et les charges indirectes, l'identification des charges incorporables et celles non incorporables, les charges supplétives, ainsi que le choix de la méthode permettant le calcul du coût de revient de chaque marque de produits. La deuxième étape consiste en l'élaboration d'un plan comptable analytique et d'une nomenclature des produits ainsi qu'en l'informatisation de la comptabilité analytique qui permettra de puiser les informations directement du système d’information générale et les affecter directement aux produits. Cette étape est cruciale pour fournir aux dirigeant les informations en temps réel afin de prendre les décisions adéquates dans la gestion de la société. Il est à signaler que l’objectif escompté par les responsables de la Consernor dans la mise en place d'une comptabilité analytique au sein de la société n'est pas limité à la résolution de certains problèmes ponctuels tels la détermination du coût de revient, mais le dépasse pour une refonte plus profonde de la gestion, et le pilotage de la société. Ceci ne peut être réalisé sans la mise en place d'un système de contrôle de gestion. Un tel système permettra en outre de connaître et maîtriser le coût de revient de chaque produit vendu par la Société et de maintenir donc une relation plus transparente avec les clients. De même, un système de contrôle de gestion contribuera à la rationalisation de la politique de gestion financière, humaine et commerciale. Enfin, il aidera les responsables de la société à élaborer, et d'une façon plus performante, les budgets, assurer leur suivi en faisant ressortir les écarts et procéder à l'analyse de ces derniers. Notons à cet égard que l'instauration d'un système de contrôle de gestion au sein d’une société constitue un travail de longue haleine et nécessite : Un temps pour confirmer son efficacité et la fiabilité des informations et des résultats qu'il engendre ; Une bonne organisation et une banalisation de l'outil informatique.
    Sommaire du rapport de stage :
    AXE I : ETUDE ENVIRONNEMENTALE
    I. Aperçu du secteur de la transformation des produits de la mer dans le monde
    I.1. Zone de pêche et de production de sardines
    I.2.Principaux acteurs mondiaux du secteur
    II. Exportations marocaines de conserves et semi-conserves de petits pélagiques
    II.1. Exportations marocaines des pélagiques par type de produit – Focus sur les conserves et semi-conserves
    II.2. Exportations de conserves et semi-conserves de petits pélagiques par branche
    II.3. Exportations de conserves et semi-conserves de petits pélagiques par marché
    II.4. Exportations de conserves et semi-conserves de petits pélagiques par grandes familles
    de produits
    III. Importations européennes de conserves de poisson pélagique et positionnement du Maroc
    III.1. Importations européennes de conserves et semi-conserves de poisson pélagique par pays
    III.2. Importations européennes de conserves et semi-conserves par type de poisson
    III.3. Contribution des principaux fournisseurs de l’UE en conserves et semi-conserves de poisson pélagique
    IV. Aperçu sur le secteur de transformation de pêche au Maroc
    I V.1.L'environnement légal et institutionnel au Maroc
    IV.2. Caractéristique du secteur de transformation de produit de la mer au MAROC
    IV. 3. La valorisation des ressources halieutiques
    IV.4.Analyse SWOT des exportations marocaines
    IV.5.Principaux acteurs du secteur des conserves de poisson pélagique au Maroc
    AXE II : la présentation de l’organisme d’accueil
    I. Présentation de l’operation fusion UNIMER-CONSERNOR
    I.1 Introduction
    I.2 Objectifs de l’opération de fusion
    II. Appartenance à un groupe
    II.1 Filiales d’Unimer
    III. Présentation de Consernor
    III.1 Renseignement à caractère général
    III.2. Historique
    III.3. Produits de Consernor
    III.4. Politique d’approvisionnement
    III.5. Politique commerciale et marketing
    III.6. Politique de qualité
    III.7. Organisation et moyens humains de Consernor
    III.8. Moyens techniques et informatiques
    III.9. Politique de développement de Consernor
    AXE III : la mission de stage : La conception d’un processus de comptabilité analytique pour le contrôle de gestion
    I. Définition des objectifs assignés à la future comptabilité analytique
    II. Etude du processus de calcul du coût de revient et définition des sections
    II.1.la fonction approvisionnement
    II.2.la fonction production
    II.3. La fonction distribution
    II.4. La fonction stockage
    II.5. La fonction qualité
    III.6. La fonction administration générale
    III. Définition des procédures d'affectation et de répartition des charges
    III.1. Traitement des charges en charges incorporables et charges non incorporables
    III.2. Classification des centres d'analyse
    III.3. Distinction et analyse des charges directes et indirectes
    III.4. Le regroupement et le traitement des charges indirects dans les centres
    II.5. Choix des unités d’oeuvre
    Conclusion
    Bibliographie
    Annex

    Autres documents pouvant vous intéresser


    Auteur Commentaire
    Business Plan

    Appel à contribution

    Suite à la proposition formulée par de nombreux membres de notre communauté, nous vous invitons vivement à consacrer un peu de votre temps pour commenter et noter les documents que vous téléchargez sur mawarid.
    Cette action aura le grand intérêt de renseigner les autres membres, à priori, sur la qualité des documents présents sur la plateforme et orienter leurs choix.
    Comptons énormément sur votre habituelle collaboration.