• Bienvenue sur Mawarid.ma
  • Accueil
  • Inscription
  • |
  • Centre de documentation
  • |
  • Publier un document
  • |
  • Forums
  • |
  • Qui sommes-nous ?
  • |
  • Contact
  • Bonjour cher(e) visiteur, veuillez vous Identifier pour accéder au service de téléchargement !

    Espace Membres

    Identifiant :

    Mot de passe :

    Mot de passe oublié ?
    Les apports et limites de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences
     
    acceder au document
    Auteur : ENCG Agadir
    Date de publication : 04-Apr-2017
    Nombre de Pages : 74
    Taille du fichier : 238.63 KB
    Format : .Pdf
    Nombre de téléchargements : 43
    Note :  note (0 votes)

    Description et extraits du document

    Les préventions sont fortes et certains ont pu conclure au relatif échec du modèle. Quelles sont donc les principales critiques qui sont formulées ?
    1- Les apports de la GPEC :
    De quelles améliorations du fonctionnement des entreprises, la gestion prévisionnelle de l’emploi était-elle porteuse ?
    1.1- De la rationalité au sens de la fonction ressources humaines : Elle a tout d’abord permis « une analyse précise de l’existant », tant pour les ressources humaines mobilisables que pour les besoins d’emplois. La GPEC a favorisé une utilisation plus rationnelle des données sociales en mettant en évidence l’intérêt de rassembler, de structurer, d’interpréter, de diffuser des informations qui n’étaient pas toujours recensées ou pas toujours étudiées avec l’attention nécessaire. Elle a, ensuite, contribué à accroître la légitimité de la fonction ressources humaines. Les données constituées à la faveur d’une GPEC ont renforcé le rôle et la place des directeurs de ressources humaines au sein des comités de direction, notamment en leur fournissant des arguments pour valoriser « les capacités objectives des ressources humaines disponibles ». Elle a, ensuite, contribué à accroître la légitimé de la fonction ressource humaines. Les donnés constitué à accroître à la faveur d’une GPE ont renforcé le rôle et la place des directeurs de ressources humaines au sein des comités de direction, notamment en leur fournissant des arguments pour valoriser « les capacités objectives des ressources humaines disponibles ». Elle a, enfin favorisé «une meilleure cohérence » entre les différents champs de la GRH, recrutement, mobilité, formation, reconversion, etc...Qui sont ainsi intégrés dans une même vision d’ensemble.
    1.2- Une autre vision de l’organisation : L’analyse du contenu des emplois- notamment lorsqu’ils sont porté non seulement sur la technicité des activités mais aussi sur les systèmes de coopération entretenus et sur la contribution économique apportée -a éclairé d’une lumière parfois crue la pauvreté des activités exercées dans le cadre d’une division du travail. Cette pauvreté constitue un « frein sérieux à la réactivité, qui nécessite polyvalence, compréhension de l’amont et de l’aval, capacité à travailler avec d’autres fonctions, et comportements adaptés ».
    1.3- Une anticipation des redéploiements : Enfin, en matière de redéploiement, la GPE a, permet de : « traiter dans des conditions acceptables des redéploiements internes du personnel » qui ont pu être anticipés, préparés accompagnés. Les savoir-faire propres à la GPEC sont : Repérage des emplois sensibles concernés par des diminutions d’effectifs ; Identification des emplois d’accueil ; Description des besoins en compétences ; Construction de parcours de professionnalisation ad hoc-ont permis de limiter la casse sociale.
    2-Les limites de la GEPC
    La GPEC est une démarche dont le but est d'anticiper la réponse aux besoins futurs supposés en fonction des moyens présents mobilisables ou futurs envisageables. Il s'agit donc d'une évaluation, toutes choses égales par ailleurs, de ce que pourrait être le contexte prévu, or ce contexte, soumis aux turpitudes économico politiques évolue et se transfigure tellement et si vite que les prévisions peuvent se révéler caduques. Ne perdons pas de vue que la GPEC évolue dans un monde incertain dans lequel certaines variables sont connues et d'autres inconnues, une zone d'incertitude, chère aux sociologues, dans laquelle aucun acteur n'a de pouvoir. Le raisonnement du gestionnaire s'appuie donc sur des hypothèses qu'il suppose réalistes, mais il se doit alors de construire ou imaginer des outils de rectification des prévisions en temps réel. Oui, mais lesquels ? L'anticipation est elle vraiment possible ? Certains types de structures peuvent être empêchées de prévoir, d'autres, pour autant qu'elles le fassent, ne sont pas capables de préparer la riposte, d'anticiper la réaction. Le préalable à toute gestion prévisionnelle est la capacité dont dispose la structure à fidéliser les acteurs. Dès lors comment prévoir efficacement? D'autant que plus l'entreprise est grande plus les facteurs d'influence sur l'état des postes est importante. D'autre part il ne faut pas perdre de vue l'influence des facteurs externes. La GPEC reste donc une projection hypothétique et subjective. Comme tout projet, elle est une destination idéale, un projet objectif, à ne pas confondre avec le projet-voyage, le projet -procédure. Les deux étant soumis à des hypothèses qui ne sont pas toutes maîtrisables. C'est en cela que la GPEC rencontre ses limites.
    La GPEC se révèle donc une vision prospective des RH. Elle est un accompagnement aux changements à venir, ainsi qu'une stratégie d'adaptation de l'entreprise à son environnement et à la concurrence. C'est dans ce cadre d'accompagnement au changement que le Psychologue du Travail peut intervenir. En effet, la mise en place d'une GPEC permet d'impliquer les différents collaborateurs concernés par celui-ci, en leur permettant de maîtriser leurs incertitudes face à l'avenir, mais aussi construire des projets à longs termes, pour ainsi fabriquer du sens à leur travail. Par la GPEC, le Psychologue du travail peut agir sur l'organisation en vue d'adapter les besoins de l'entreprise à ses ressources actuelles ; il permet aussi aux salariés de développer leur carrière et leur investissement dans l'entreprise, en tenant compte de leurs besoins et de leurs souhaits.

    Autres documents pouvant vous intéresser


    Auteur Commentaire
    Business Plan

    Appel à contribution

    Suite à la proposition formulée par de nombreux membres de notre communauté, nous vous invitons vivement à consacrer un peu de votre temps pour commenter et noter les documents que vous téléchargez sur mawarid.
    Cette action aura le grand intérêt de renseigner les autres membres, à priori, sur la qualité des documents présents sur la plateforme et orienter leurs choix.
    Comptons énormément sur votre habituelle collaboration.