Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

Espace Echanges

La gestion budgétaire comme outil de contrôle de gestion
 
accéder au document
• Type de document : Extrait de mémoire
• Nombre de pages : 10
• Format : .Pdf
• Taille du fichier : 1.98 MB
Extraits et sommaire de ce document
La gestion budgétaire est « un mode de gestion consistant à traduire en programme d’action chiffrés appelés « budgets » les décisions prise par la direction avec la participation des responsables ». Il existe une définition complémentaire le la première : « Il semble nécessaire d’y ajouter un aspect supplémentaire : celui du contrôle a posteriori des réalisations avec ces mêmes prévisions, par la mise en évidence d’écarts significatifs qui doivent entraîner des actions correctives. »
On peut appréhender à partir de ces définitions que la gestion budgétaire consiste à établir des budgets et à comparer périodiquement les réalisations avec les données budgétées afin de mettre en place des actions correctives si nécessaire.
On guise de synthèse la gestion budgétaire permet : La définition d’objectifs traduisant ce que l’entreprise souhaite faire ou estime pouvoir faire ; Une organisation permettant la prévision, sous forme de budgets, cohérents entre eux, épousant l’organigramme de l’entreprise et englobant toutes les activités de l’entreprise (fonctionnelles et opérationnelles) ; La participation et l’engagement des responsables dans le cadre d’une gestion décentralisée ;
[…]
Section 1 : la structure de l’organisation et gestion budgétaire
La mise en place d’un système de gestion budgétaire nécessite avant toute chose d’élaborer une structure de gestion fondée sur des centres de responsabilité. Une telle structure repose sur un découpage de l’entreprise en centres de responsabilité, qui doit nécessairement correspondre à l'organigramme de structure, est un élément du contrôle de gestion pour suivre l'activité d'un responsable.
1. Définition d’un centre de responsabilité :
« Un centre de responsabilité est un groupe d'acteurs de l'organisation regroupés autour d'un responsable, auquel des moyens sont octroyés pour réaliser l'objectif qui lui a été assigné ». Le centre de responsabilité est donc une unité de l’entreprise placé sous la direction d’un responsable qui a reçu de la part de la direction générale une délégation d’autorité en vue d’engager un plan d’action et de réaliser un résultat. C’est une partie fraction ou subdivision, d’une organisation dont le manager est responsable d’un ensemble déterminé d’activité.
2. Les types des centres de responsabilité :
De manière générale, on distingue cinq types de centres de responsabilité en fonction des missions qui sont assignées.
2.1. Centre de coût : La responsabilité d’un centre de coût porte sur les charges engagées. C’est un centre qui, pour des raisons liées au type d’activité ou au mode d’organisation, ne peut maîtriser que les coûts engagés et qui n’a aucune action sur les produits générés par son activité.
[...]
Section 2 : Le processus de budgétisation
1. La place de la gestion budgétaire dans la planification de l’entreprise
La gestion budgétaire est un mode de gestion à court terme qui englobe tous les aspects de l’activité de l’organisation qui comprend une période de budgétisation puis un période de contrôle budgétaire. Ce mode de pilotage à court terme, est cependant insuffisant (vu les turbulences de l'environnement), aussi, il faudrait qu'il soit inséré dans une vision à long terme; c'est l'objet des plans stratégiques et opérationnels.
[...]
2. La procédure de construction des budgets
La procédure budgétaire sert à décliner la stratégie et, par conséquent, elle doit être articulée avec les plans stratégiques et opérationnels. Cette déclinaison s’accompagne de documents et de réunions qui ont pour but d’encadrer la procédure. Enfin, les différents budgets doivent s’articuler correctement les uns par rapport aux autres dans un ordre bien défini.
2.1. Définition de la notion budget : « Le budget est la valorisation monétaire d’un plan d’action destiné à atteindre un objectif». De ce fait, on peut dire que le budget est la traduction en terme monétaire des objectifs, des politiques et moyens élaborés dans le cadre d’un plan, couvrant toutes les phases d’opérations et limités dans le temps. Le budget se présente aussi comme un moyen d’analyse de la performance qui met en question la mise en oeuvre opérationnelle des stratégies de l’entreprise. Ainsi le budget modélise l’enrichissement de la réflexion stratégique du concret et qui assurent que les décisions quotidiennes seront conformes aux projets à terme.
[...]
2.4. Typologie du budget :
2.4.1. Les budgets opérationnels : Ce sont des budgets qui sont liés au cycle d’exploitation et qui sont fonction d’un volume d’activité. Chronologiquement, on commence par l’établissement du budget présentant le plus de contraintes : budget des ventes qui dépend de la contrainte du marché.
2.4.2. Le budget des investissements : La détermination de la politique d’investissement est dépendante d’un paramètre : Technologique ; Commercial ; Financier. Sur le plan technologique, les investissements recherchés doivent être compatibles avec les niveaux de qualité déterminée par la direction générale.
[...]
3. La hiérarchie budgétaire : enchainement des différents budgets
En général, la première étape de la réalisation d’un budget est la prise de connaissance du plan opérationnel. De ce plan va découler les grandes orientations de tous les services de l’entreprise. C’est notamment grâce à lui que l’on va définir le programme de vente, le programme de production, programme d’investissement. La hiérarchie fonctionnelle des budgets se présente comme suit : Détermination des ventes attendues ; Budget de production (approvisionnement, charges externes, salaires, impôts et charges financières) ; Budget d'investissement et financier ; Budget de trésorerie: synthèse des budgets précédents.
Section 3 : intérêt et limites de la gestion budgétaire
1. Intérêt de la gestion budgétaire : La démarche de la prévision budgétaire permet une meilleure connaissance des atouts et faiblesses de l’entreprise et, par l’anticipation sur les réalisations, d’améliorera réactivité de l’entreprise ; Elle responsabilise et engage les personnels opérationnels ; Elle force à la coordination des actions.
2. Limites de la gestion budgétaire : La construction budgétaire se fonde, en grande partie, sur les modèles passés. Elle risque de pérenniser des postes budgétaires non efficients. C’est en particulier vrai pour l’ensemble des budgets fonctionnels. La désignation des responsabilités, le contrôle peuvent être mal vécus. Une formation faisant ressortir l’intérêt de la gestion budgétaire doit motiver le personnel.
Autres documents qui pourraient vous intéresser !
Notre plateforme contient plus de 5000 documents (dont +2500 mémoires et PFE), vous pouvez donc y trouver d'autres documents qui pourraient vous intéresser. Pour effectuer votre recherche cibleé, tapez vos mots clés dans le champ ci-dessous !

Web Hosting
Contact