Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

Intelligence territoriale descendante : Cas d’agglomération d’entreprises au Maroc
accéder au document
Type de document : Article académique
Nombre de pages : 19
Format : .Pdf
Taille du fichier : 390.63 KB
Note : note (0 votes)
Extraits et sommaire de ce document
Dans une économie mondialisée marquée par la concurrence exacerbée, le territoire est devenu une composante incontournable dans la stratégie de compétitivité des nations et un gisement de ressources à mobiliser par l’interaction entre différents acteurs privés et publics et non plus comme un simple support sur lequel s’applique l’action ; c’est un construit. Cette légitimité accordée au territoire a pris le dessus pendant les années 1980 avec l’attention grandissante portée au phénomène de concentration spatiale des entreprises.
L’analyse des synergies dégagées de cette proximité entre entreprises a suscité l’émergence de travaux autour de différents concepts, entre autres, districts industriels, système productif localisé, clusters et pôle de compétitivité.
Pour Torres et Fourcade (2003) « Tous ces concepts laissent entendre que les avantages concurrentiels peuvent se conquérir à partir d'une dimension locale et non pas nationale, et que la PME, qu'elle soit innovante, industrielle, familiale ou artisanale, peut élaborer sa compétitivité sur les marchés mondiaux à partir d'une forte intégration locale ». Le regroupement territorial des entreprises permet de renforcer les relations de coopétition et l’émergence d’écosystèmes favorables à l’échange, au transfert des connaissances, à l’innovation et à la production de valeur ajoutée à l’échelle locale.
Ne faisant pas l’exception, le Maroc a développé une réelle attention à l’espace dans le cadre de sa politique économique. En effet, différents espaces (zones industrielles, parcs industriels, Plateformes industrielles intégrées) ont été aménagés pour accueillir les grands projets qui inscrivent l’économie marocaine dans les métiers stratégiques dits mondiaux (aéronautique, automobile, offshoring, électronique). Le choix de ces secteurs a pour but d’accroitre l’attractivité du territoire et le rendre plus visible sur le plan national et international. De même, l’établissement de partenariats public-privé en matière de recherche et d’innovation et la promotion de clusters permettent de construire les bases d’une économie de la connaissance. Le fondement de cette économie s’appuie sur l’information dont la maîtrise devient une nécessité.
L’intelligence économique répond à cette urgence à travers sa démarche de collecte, de traitement, de diffusion et de protection de l’information stratégique. Au niveau local, l’intelligence économique nous renvoie à la notion d’intelligence territoriale définie comme « La mise en application des principes de l’intelligence économique dans le cadre d’une action publique, au service du développement économique et industriel du territoire »1. Cette pratique a le mérite d’accroitre la compétitivité de chacun des acteurs et promouvoir l’attractivité du territoire à travers la création de partenariat privés-publics tout en facilitant la diffusion de l’information utile à la prise de décision et le transfert de connaissance et de compétences.
Dans ce contexte, notre article s’attardera sur les questions suivantes : Est-ce que l’agglomération d’entreprises constitue un outil de l’intelligence économique territoriale ? Dans quelle mesure la trajectoire descendante de l’intelligence territoriale assure l’attractivité du territoire ? La réponse à ces questions nécessite la compréhension de l’effet de l’intelligence territoriale sur l’attractivité des territoires et ce à travers le phénomène d’agglomérations des entreprises.
Pour ce faire, une première section présentera un aperçu théorique relatif aux différentes formes d’agglomérations des entreprises. La deuxième section portera sur la présentation du contexte d’émergence de l’intelligence territoriale et le traitement de sa relation avec l’attractivité du territoire. La dernière section à caractère exploratoire, s’attardera sur le phénomène de concentration géographique d’entreprises pour le cas du Maroc.
[…]
Le recours à l’échelle locale comme tremplin vers une meilleure compétitivité et visibilité à l’échelle internationale, a fait des concentrations d’entreprises et les avantages qui en découlent des vecteurs d’innovation et de compétitivité des économies régionales. Dans ce sens, plusieurs plans et programmes (plan émergence, plan Maroc vert, programme d’accélération industrielle…) pilotés par la haute sphère de l’Etat ont été décliné au niveau du territoire pour contribuer à renforcer sa compétitivité. Toutefois, cette déclinaison a favorisé des régions au détriment d’autres et a creusé encore davantage les inégalités inter et intra régionales.
Face à ce fait, des initiatives qui émergent du territoire dans le cadre d’une approche bottom-up (ascendante) d’intelligence territoriale peuvent combler ces inégalités. Plus précisément, ce type d’intelligence va permettre aux acteurs locaux de prendre en main l’avenir de leurs territoires et de jouer un rôle clé dans la dynamique du développement territoriale en mobilisant les compétences locales internes.

1. Concentration spatiale des entreprises
1.1. Les districts industriels
1.2. Les systèmes productifs localisés
1.3. Les clusters
1.4. Les pôles de compétitivité
2. Intelligence territoriale descendante et attractivité du territoire
2.1. Une brève définition
2.1.1. Une trajectoire ascendante
2.1.2. Trajectoire descendante
2.2. Attractivité des territoires : une affaire de l’intelligence territoriale
3. Intelligence territoriale : Le Cas marocain
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# Les plateformes d'intelligence collective comme outil de développement d'une économie fondée sur la connaissance
# Faire émerger et développer l'intelligence collective dans l'organisation
# Dispositif d’intelligence économique pour le secteur de l’Offshoring au Maroc : Stratégie et Mise en œuvre
# L’intelligence économique et l’interaction de l’entreprise avec son environnement : Cas des entreprises algériennes
# Etude empirique sur les pratiques des entreprises marocaines en matière d’intelligence économique
# La particularité de la pratique d’intelligence économique dans les PME marocaines : Cas d’une société de bourse
# Modèle d'organisation de la veille stratégique chez la société Naftal
# Etude des pratiques de la veille stratégique chez les entreprises algériennes opérant dans l’industrie agroalimentaire
# L’impact de l’intelligence économique sur la prise de décision stratégique chez les entreprises algériennes
# L’intégration d’Internet en tant qu’outil de veille dans une entreprise internationale
# L’intelligence économique au service de l’identification d’opportunités entrepreneuriales
# L'internationalisation des PME marocaines vers l'Afrique de l'Ouest : Intelligence économique et consolidation des réseaux d'affaires
# L’intelligence économique : Connaître pour agir dans un monde en changement
# La contribution de l’intelligence économique à la création de valeur dans les entreprises marocaines
# Intelligence Economique et performance des entreprises financières
# L’Intelligence Artificielle : Quels enjeux pour les PME Marocaines ?
# La pratique de l’intelligence économique dans les administrations publiques marocaines
# Perception de l’apport de l’intelligence économique pour les PME exportatrices de la région Fès-Meknès au Maroc
# L’Intelligence économique, levier de développement stratégique à l’international
# L’intelligence économique au service de la complémentarité des échanges commerciaux entre le Maroc et la CEDEAO

Contact
Contact