Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

Optimisation de la chaîne logistique de la société Fresh Fruit
accéder au document
Type de document : Mémoire/PFE
Nombre de pages : 96
Format : .Pdf
Taille du fichier : 931.97 KB
Nombre de consultations : 210
Note : note (1 vote)
Extraits et sommaire de ce document
Considéré comme l’un des moteurs de l’économie Marocaine, le secteur agricole génère près de 14% son PIB avec environ 4.000.000 d’emplois crées et une superficie approximative de 9 500 000 hectares. Au sein de ce secteur, les fruits et légumes sont caractérisés par de nombreuses cultures que nous pouvons regrouper en sous-secteurs dont les principaux sont : les agrumes, les cultures maraichères, les rosacées fruitières, l’olivier et la vigne entre autres. En ce qui concerne le sous-secteur agrumicole, une grande partie de sa production est destinée à l’exportation avec pour destinations principales, le Canada, la Russie et l’Europe. En effet, la libéralisation des exportations survenue en 1985 a ouvert une nouvelle donne pour le secteur qui s’est concrétisée par une ruée vers les marchés internationaux. D’autres préoccupations et défis apparaissent dès lors notamment en termes de logistique, de débouchés et de mode de commercialisation d’autant plus que la concurrence internationale s’intensifie avec le temps. En outre, l’exportation génère de nombreux coûts, lesquels s’ils ne sont pas maitrisés, représentent un manque à gagner énorme et une baisse de compétitivité pour les entreprises du secteur. Les producteurs nationaux, bien qu’étant concurrents, sont tout à fait conscients de ces nombreux défis et ont fait appel pour y faire face, à la force de l’association en créant en 1998, la société FRESH FRUIT. Les exigences des marchés internationaux sont élevées et la nature périssable des produits exportés ne facilite pas leur acheminement du lieu de production vers le consommateur final d’où la principale préoccupation et prérogative de la société FRESH FRUIT est donc d’ordre logistique. Crée suite à l’initiative des groupements exportateurs de fruits et légumes et regroupant en son sein ces derniers, elle se charge de l’acheminement et de la distribution de leurs produits sur les marchés étrangers à contrat, ainsi que de la garantie leur compétitivité sur lesdits marchés. La logistique représente alors si elle est maitrisée, une source de valeur ajoutée pour l’entreprise et par ricochet, pour les groupes exportateurs. Dans cet ordre d’idée, FRESH FRUIT se propose de fournir à ses clients étrangers les meilleurs produits. Or le marché est en perpétuelle évolution de par le changement des attentes des clients et l’apparition d’une concurrence nationale et internationale de plus en plus exacerbée. Il ne suffit donc pas d’avoir une position privilégiée à un moment donné mais de la maintenir sinon l’améliorer avec le temps. Le bilan en 2013 s’avère dans ce sens négatif pour le secteur et l’entreprise ne saurait y échapper. On note en effet, une baisse drastique des exportations des agrumes qui passe de 542500 tonnes en 2006 à 445700 tonnes selon les prévisions pour 2012/2013 1 , un recul de l’image de marque Maroc sur les marchés internationaux qui ne saurait laisser la société indifférente mais encore et surtout une augmentation des coûts pour l’entreprise dû à la recrudescence de la mauvaise qualité des produits à l’export. Evidemment, le tableau ci-dessus dépeint suscite un questionnement. Quelles sont en effet, les véritables causes de ces problèmes et quelle est la part de la logistique dans ces derniers ? Comment y remédier et rendre efficiente de façon durable, la chaine logistique de l’entreprise ? Cela sous-entend incontestablement le regain d’un niveau de qualité acceptable et donc une baisse des coûts, ainsi que le renforcement de l’image de marque Maroc et plus de compétitivité par rapport aux concurrents internationaux. L’apport d’une réponse objective et certainement non exhaustive au questionnement ci-haut, constitue l’objet de notre projet de fin d’études. Le présent mémoire tient lieu de compte rendu de la mission qui a été la nôtre. Les problèmes ici soulevés, ne pouvant trouver solution sans une compréhension préalable de l’activité de l’entreprise et de son processus logistique, nous avons opté pour une méthode qui recouvre plusieurs aspects sinon tous de l’entreprise à savoir la mise en oeuvre d’une démarche logistique, qui sera combinée avec d’autres outils tels que la cartographie des processus. La démarche logistique en est une assez complète, qui s’apparente à la démarche qualité. Elle permet de cerner l’ensemble de l’entreprise puisqu’on est plus dans une logique fonctionnelle mais dans une logique systémique qui prend davantage tout son sens en matière de logistique. L’entreprise évoluant sur plusieurs marchés, nous nous sommes concentrés sur le marché Canadien et sur la coopérative MBROUKA, fournisseur d’agrumes à FRESH FRUIT. Pour se faire, le présent document s’articulera autour de quatre principaux chapitres. Le premier sera consacré à la présentation de l’entreprise au sein de son secteur. Le deuxième sera pour nous l’occasion de donner plus de détails sur la mission qui est la nôtre, l’intérêt du thème et la problématique que nous cherchons à résoudre. Le troisième chapitre, sera quant à lui, le lieu d’une revue de littérature appliquée à notre sujet concernant la démarche et les outils que nous allons adopter, il sera un socle pour le quatrième chapitre. Dans ce dernier chapitre, sur la base des postulats du chapitre précédent, nous mettrons en oeuvre une démarche logistique pour le marché Canadien, en fonction de la Coopérative MBROUKA. Nous y fournirons un plan de progrès et ce sera également le lieu de faire-part des limites que nous reconnaissons à notre travail le cas échéant en sus de perspectives d’études ultérieures.
Conclusion : A l’issue de notre rapport de fin d’études sous le thème « Optimisation de la Chaine logistique par la mise en oeuvre d’une démarche logistique », rappelons tout d’abord les raisons qui ont motivé le choix d’un tel sujet, la problématique que avions à résoudre, ainsi que les objectifs qui ont sous-tendu le travail accompli. En effet, l’intérêt pour ce thème a été suscité par un certain nombre de constats déplorables au sein du secteur agrumicole Marocain en général notamment, la baisse de l’image de marque Maroc sur les pays étrangers qui entraine des problèmes de commercialisation, ainsi que l’accroissement des produits de qualité insatisfaisantes qui génère des pertes financières. Le constat de ces problèmes provenait des groupes exportateurs eux-mêmes et ils les ont attribués à un manque de mise à niveau de la Supply Chain. Notre attention s’est alors portée sur ce sujet dont la problématique était de trouver les véritables causes des problèmes mentionnés, la part qu’y prenait la logistique dans le but de corriger le tir et rendre efficiente la chaine logistique de l’entreprise en termes de coût, de délai, de qualité et de flexibilité. Le premier chapitre de notre travail a été consacré à la présentation de l’entreprise et de l’environnement dans lequel elle évolue. Le deuxième, était pour nous le lieu de préciser notre mission car la résolution de la problématique nécessitait entre autres, l’identification des maillons de la chaine logistique en plus de l’appréhension du rôle du chacun et des influences réciproques qui existent entre eux. Pour y parvenir, nous avons opté pour la mise en oeuvre d’une démarche logistique appliquée à un marché (Canadien) et à une station de conditionnement précise (la station MROUKA) mais dont les résultats peuvent être adaptés à d’autres stations sur ce marché. La mission ainsi précisée, dans le troisième chapitre, nous avons procédé à une revue de littérature afin d’avoir les bases nécessaires en ce qui concerne entre autres, la compréhension de la logistique, de la notion de chaine logistique et de la démarche logistique pour ne citer que cela. Au sein du quatrième et dernier chapitre, nous avons mené la démarche logistique en six étapes que nous avons regroupées en quatre sections.

Chapitre 1 : L’ENTREPRISE ET SON ENVIRONNEMENT
Section 1. PRESENTATION DU SECTEUR AGRUMICOLE AU MAROC
A- Généralités
B- Stratégie nationale pour le secteur
Section 2. IDENTIFICATION GENERALE DE L’ENTREPRISE
A- Description générale
B- Produits et clientèle
C- Fiche technique et Organigramme
Chapitre 2 : EXPOSE SUR LA MISSION
Section 1. INTERET DU THEME ET DE LA PROBLEMATIQUE
A- Mise en contexte: Les contraintes Sectorielles agrumicoles
B- Les contraintes logistiques de FRESH FRUIT en général.
Section2. PRESENTATION DE LA MISSION : PERIMETRE ET EXPECTATIVES.
A- Le périmètre de l’étude.
B- Objectifs et résultats escomptés de la mission : les enjeux de l’optimisation de la chaine
logistique
Chapitre 3 : CADRE THEORIQUE DE L’ANALYSE DE LA PROBLEMATIQUE
Section 1. LA NOTION DE CHAINE LOGISTIQUE ET SA GESTION
A- La logistique en général
B- La chaine logistique
C- Management de la chaine logistique
D- Chaine logistique et externalisation logistique
Section 2. LA DEMARCHE LOGISTIQUE
A- Généralités
B- Les étapes de la démarche
Section 3. OPTIMISATION DE LA CHAINE LOGISTIQUE ET TRACABILITE
A- La notion de traçabilité en matière de logistique
B- La cartographie des processus : outil d’optimisation des chaines logistiques
Chapitre 4. APPLICATION A L’ENTREPRISE DES POSTULATS DE L’ANALYSE DE LA PROBLEMATIQUE : Fresh Fruit
Section 1. DIAGNOSTIC: OBSERVER ET ETUDIER
A- La relation entre FRESH FRUIT et MROUKA
B- Les spécificités du produit et du marché
C- Critères de performance et cartographie du processus logistique
Section 2. ANALYSER
A- Etapes critiques du processus et impact sur la chaine
B- Système d’information et traçabilité
C- Processus logistique vs Stratégie générale et commerciale
Section 3. OPTIMISER ET CONTROLER : Synthèse des résultats et plan de progrès
A- Synthèse des résultats de l’observation et de l’analyse
B- Plan de progrès : cinq leviers de croissance
Section 4. REMETTRE EN CAUSE ET EVOLUER LA DEMARCHE : Limites et perspectives
A- Limites
B- Perspectives d’étude ultérieures
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# L’analyse de la performance logistique par traçabilité-agilité chez UCM Dolidol
# Amélioration de la performance logistique des entrepôts chez Marjane
# La logistique des conteneurs endommagés et l’optimisation des délais de réparation chez CMA CGM
# Gestion des risques dans les chaînes logistiques
# Organisation des approvisionnements et systèmes de paiement dans les filières agro-alimentaires : Cas de la filière canne à sucre
# Optimisation du processus logistique de la messagerie chez Barid Al Maghrib
# Organisation et suivi des opérations de transport chez la société Best Milk
# Choix stratégique entre l’externalisation et le maintien de l’activité logistique chez la Cosumar
# L’externalisation logistique et les enjeux de la relation entre industriels et prestataires de services
# L’amélioration de la chaîne logistique des fruits et légumes de la société Suncrops
# Optimisation des risques logistiques dans l’exportation des fruits et légumes chez la GPA
# La gestion logistique de l’escale des navires chez l’ANP
# Optimisation de la gestion des stocks et des approvisionnents chez la SBGS
# Evalutation de la performance logistique de la société Silver Food
# Optimisation de la préparation des commandes dans les entrepôts de distribution
# L'application de la démarche Lean pour l'amélioration de la performance d'un entrepôt logistique chez la société Asti
# Optimisation des flux physiques des conteneurs chez la compagnie CMA CGM
# Optimisation de la performance logistique chez la société SNTL Damco Logistics
# Amélioration de la gestion des flux logistiques chez Marsa Maroc
# Audit des performances logistiques chez les laboratoires Afric-Phar

contact
Grocery Category