Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

Espace Echanges

Quelle stratégie pour le développement de la filière oléicole au Maroc : Cas de la Région Tadla-Azilal
 
accéder au document
• Type de document : Mémoire/PFE
• Nombre de pages : 135
• Format : .Pdf
• Taille du fichier : 339.7 KB
Extraits et sommaire de ce document
Ce travail met en application la présentation conceptuelle de l’analyse des filières, et plus précisément l’étude de cas de la filière oléicole dans la Région Tadla-Azilal. Il présente sommairement les bases conceptuelles et méthodologiques employées dans l'approche. Ensuite ce document fournit le contexte de la filière oléicole aux niveaux mondial, nationale, et régional, qui sera suivi par le diagnostic de la chaîne de valeur oléicole dans la région Tadla-Azilal.
L’approche filière a été utilisée pour ce diagnostique qui passera par quatre étapes d’analyse : L’analyse fonctionnelle : pour déterminer les agents présents et leurs fonctions respectives) ; L’analyse de la commercialisation : qui tente à déterminer les circuits de commercialisation et à fournir une description précise des modalités de commercialisation ; L’analyse technique : pour étudier les technologies et les procédées utilisées, leur degré de maîtrise et les incidences sur la qualité et sur les rendements ; L’analyse économico-financière : pour déterminer comment ils sont construis les coûts de revient et comment elles réparties la valeur ajoutée sur l’ensemble des acteurs de la chaîne.
Les résultats du diagnostic sont synthétisés dans un tableau SWOT (forces, faiblesses, opportunités, menaces) qui servira, après la hiérarchisation de ses éléments, de base pour l’établissement d’un arbre de contraintes et de solutions. Cet arbre présente pour chaque contrainte de la filière les causes et les solutions possibles pour résoudre les problèmes posés.
Après cette analyse il sera procédé à l’étude des cas de succès de stratégies adopté dans deux régions : un premier cas concernant la mise en place Appellation d’Origine Contrôlée (OAC) à Nyons (France), et un deuxième cas relatif à la mise en place d’un pole oléicole à Meknès (Maroc). Pour chacun des cas étudier, il sera dégagé les facteurs clés de succès et la possibilité de leur application dans la région Tadla-Azilal.
L’ensemble des solutions proposées par le diagnostic et le benchmarking, seront regroupées dans le cadre de projets intégrés pour le développement de la filière, selon deux axes stratégiques de développement : Le premier axe de développement : concerne la mise en commun des ressources à travers deux projets : la création d’un Système Productif Localisé (SPL) dans la filière et la mise en place d’une Plate Forme Logistique (PFL) ; Le deuxième axe de développement : relatif à la valorisation de la production par la conception d’une stratégie marketing pour la valorisation de la provenance Tadla-Azilal et l’adoption d’une démarche d’Indication Géographique
Un plan d’action pour la concrétisation de ces projets sera dressé, en précisant pour chaque action le coût, le timing de réalisation, les sources de financement, et les partenaires qui seront à la charge du pilotage de mise en oeuvre de ces actions Le développement de la filière oléicole dans la Région Tadla-Azilal est incontestablement lié à la diversification et l’amélioration de la qualité de ses produits oléicoles ainsi qu’à la recherche de nouvelles opportunités d'exportation.
Avec la mondialisation de l’économie et face à l’exigence accrue des consommateurs, pour pouvoir gagner des parts de marché importantes, en d’autres termes pour être compétitifs, les produits agricoles doivent répondre aux normes de qualité. Cette ouverture reste cependant tributaire des solutions aux problèmes d’approvisionnement et d’utilisation de techniques de production appropriées débouchant à des produits oléicoles de qualité requise et en quantité suffisante, répondant aux standards de qualité et de sécurité alimentaire nationaux et internationaux. Ces solutions doivent toucher les problèmes que connaissent les acteurs au niveau des différents stades de production.
D’où la question majeure : Quelles sont les actions à entreprendre pour la mise à niveau et l’optimisation de la chaîne de valeur oléicole dans Région Talda-Azilal ? (la production, la transformation et la commercialisation).
Le travail a été effectué dans un contexte caractérisé par : L’importance socio-économique croissant de la filière oléicole dans au niveau régional qu’au national ; La grande volonté politique pour le développement de la filière ; La forte demande internationale des produits issus de la transformation de l’olive ; Et l’importance de la filière dans l’économie régionale de Tadla-Azilal.
L’importance socio économique de la filière olive n’est pas à démontrer. De part son utilisation pour lutter contre l’érosion, valoriser les terres agricoles et fixer les populations dans des zones difficiles d’accès, l’olivier constitue la principale spéculation fruitière. Il assure une activité agricole qui génère près de 15 millions de journées de travail par an, soit l’équivalent de 60.000 emplois permanents. Sur le plan économique, la filière de l’olive permet de couvrir 17.63% des besoins du pays en huiles végétales alimentaires avec une production moyenne de 60 000 tonnes/an. Elle permet également d’approvisionner des conserveries d’olives produisant en moyenne 120 000 tonnes /an dont plus de la moitié est exportée.
Vu l’importance socio-économique de cette filière, le Ministère de l’Agriculture a mis en œuvre une stratégie pour son développement. Intitulé Plan National Oléicole 1998-2010, cette stratégie vise : L’intensification de la conduite du patrimoine oléicole existant ; L’extension des superficies plantées en olivier ; La modernisation de l’outil de transformation et la promotion de la qualité ; L’organisation de la profession et le renforcement du système d’incitation.
Aussi, un important fond d’investissement dédié aux grands projets de production industrielle de l’huile d’olive vient d’être lancé, lors du 1er Forum de l’investissement de l’huile d’olive organisé les 29 et 30 juin 2006 par le Crédit Agricole à Skhirat. Initié en partenariat avec Asset Management (Société Générale France) et le Crédit Agricole, ce fond est dénommé «Olea Capital». Doté d’une enveloppe de 50 millions d’euros, ce fond devra financer des projets oléicoles industriels intégrés dont la superficie dépasse les 400 hectares. En plus de ce fond, beaucoup de subventions et primes sont accordées par l’Etat aux investissements dans cette filière, que ça soit au niveau de l’arboriculture ou de l’acquisition du matériel de trituration.
Le marché mondial des olives et des huiles d’olive est estimé à environ 2 millions Tonne. On assiste aussi à une croissance importante de la demande l’olive certifiée Bio. La filière oléicole occupe une place importante dans l’économie de la région Tadla-Azilal. Toutefois, il se caractérise par un contraste important au niveau des différents maillons de la filière : pépinières, producteurs, unités de trituration et de conserves etc.
[…]
L’objectif global de cette étude est de contribuer au développement durable de la chaîne de valeur oléicole dans la région Tadla-Azilal, en améliorant les revenus des acteurs de la chaîne. L’étude tâchera à définir les actions prioritaires permettant de : Améliorer le potentiel oléicole régional ; Valoriser la production ; Mettre à niveau des différents maillons de la chaîne de valeur ; Optimiser les relations entre les acteurs de la chaîne ; Se conformer aux exigences des marchés ;
[…]
Les questions auxquelles on cherche à répondre sont : L’organisation de la filière, agents concernés ; Débouchés de la filière, circuits de commercialisation, évolution de la consommation intérieure et de l'exportation ; Importance relative de la filière par rapport au secteur agricole en particulier et par rapport à l’économie en général ; Situation financière des agents, valorisation du travail des producteurs ; Distribution de la valeur ajoutée au sein de la filière ; Inventaire des problèmes rencontrés par les agents et des solutions envisageables pour relancer/ intensifier/ réorienter la filière (dans le cadre de la mise en place d'une gestion concertée de la filière par les agents)…
[…]
En amont de l'analyse, le travail commence par la collecte d'information : Il s’agit d’abord de rassembler et analyser la documentation, puis sur ces bases, de compléter l’information et d’en assurer la mise à jour par le travail de terrain comprenant enquêtes et interviews chez les intervenants de la filière.
L'analyse de filière proprement dite couvre les étapes suivantes qui sont développées par étapes : Étape 1. Analyse fonctionnelle (circuits, intervenants, flux) ; Étape 2. Analyse de la commercialisation ; Étape 3. Analyse de la transformation (ou analyse technique) ; Étape 4. Analyse financière (analyse des coûts et de la valeur ajoutée). En aval du travail d’analyse, les résultats fournis par l'analyse de filière permettent le diagnostic de la problématique de la filière (diagnostic stratégique basé sur les problèmes/ contraintes perçues par les agents), la «macro gestion» de la filière (gestion des mesures politico-administratives concernant la filière...) et la «micro gestion» de filière (partenariat, organisation des agents pour améliorer les résultats dans la filière...).
Analyse fonctionnelle (circuits, intervenants, flux) : Il s'agit de déterminer, pour chaque stade de la filière (ex : production, commercialisation et transport, usinage, exportation), les agents présents, leurs fonctions respectives (ex : au stade de la production, on peut avoir l'approvisionnement en intrants et l'encadrement par un organisme public et la culture réalisée par plusieurs types d'agents).
Analyse de la commercialisation : L'analyse de la commercialisation vise à approfondir l'analyse des circuits de commercialisation dans la filière, fournir une description précise des modalités de commercialisation et des éléments de diagnostic sur les contraintes rencontrées par les agents (intermédiaires, transporteurs, exportateurs, détaillants ...). Les domaines couverts par l'analyse de la commercialisation sont les suivants : Organisation de l'approvisionnement, régularité des fournisseurs ; Types de transaction; Problèmes à l'approvisionnement (qualités marchandes, ...); Les marchés (description équipements, organisation, insuffisances); Saisonnalité, évolution des prix... ; Zone de vente - marché international, marché national, marché régional ; Exportation (les procédures administratives, le financement, la logistique, le cadre juridique des exportateurs, la taxation, le contrôle de qualité, problèmes...); Les organisations professionnelles et leurs rôles... ;
Analyse de la transformation : Appelé aussi analyse technique, elle comprend les éléments suivants : - La description sommaire de la technologie et de son degré de maîtrise (incidence sur la qualité et sur les rendements) ; Les coûts de transformation ; L'information obtenue sera également employée lors de l'analyse financière (comparaison des prix de revient par Tonne en fonction des circuits de transformation-commercialisation).
Analyse financière : L'analyse financière de la filière se fait à partir des comptes individuels des agents et du compte consolidé de l'ensemble. Elle a pour but de mettre en évidence la situation financière de chaque type d'agent et la rentabilité financière de l'ensemble de la filière, ainsi que la répartition de la valeur ajoutée sur l’ensemble des agents de la filière.
Analyse des politiques : Il s'agit d'analyser l'effet des politiques agricoles en cours sur la filière, puis de simuler l'effet possible de nouvelles mesures économiques/ législatives/ réglementaires.
[…]
Les résultats de ce travail sont organisés de la manière suivante :
• Une première partie consacrée au diagnostic de la chaîne de valeur oléicole et qui passera tout d’abor par une caractérisation de la filière aux niveaux international, national et région (chapitre 1), puis il sera procédé à la présentation des différents étapes de l’analyse de la filière et la synthèse des résultats de cette analyse (chapitre 2). Après je présenterai des stratégies réussies appliquées dans deux régions dont une marocaine (Meknès) et l’autre française (Nyons) (chapitre 3). Les résultats du diagnostic et du benchmarking serviront de base pour l’établissement d’un arbre de contraintes et de solutions qui essaiera de déterminer pour chaque contrainte les causes et les solutions possibles.
• Une deuxième partie qui détaille la stratégie proposée pour le développement de la filière, à travers deux axes stratégiques de développement qui sont la mise en commun des ressources (chapitre 4) et la valorisation de la production (chapitre 5).
• Un plan d’action pour la concrétisation de ces axes stratégiques sera dressé, en précisant pour chaque action le coût, le timing de réalisation, les sources de financement, et les partenaires qui seront à la charge du pilotage de mise en oeuvre de ces actions.

1ère partie – Diagnostic de la filière
Chapitre 1- Caractérisation de la filière oléicole

2.1 Situation de la filière au niveau mondial : un engouement mondial grandissant
2.2 Situation de la filière au niveau national
2.3 Filière oléicole dans la Région Tadla-Azilal
Chapitre 2- Analyse de la filière au niveau de la Région Tadla-Azilal
2.1 Analyse Fonctionnelle
2.2 Analyse de la commercialisation
2.3 Analyse technique
2.4 Analyse Economico-financière
2.5 Contraintes de la filière
2.6 Synthèse SWOT
Chapitre 3 – Benchmarking et succes stories
3.1 – Choix des AOC (Appellation d’origine contrôlée) Cas de Nyons (France)
3.3 – Mise en place d’un pole oléicole cas de Meknès (Maroc)
Conclusion – Arbre des contraintes et des solutions
2ème partie – Stratégie de développement
Chapitre 4 - Axe de développement 1 : Mise en commun des ressources

4.1 - Création d’un Système Productif Localisé (SPL) dans la filière
4.2 - Mise en place d’une Plate Forme Logistique (PFL)
Chapitre 5 - Axe de développement 2 : Valorisation de la production
5.1 - Conception d’une stratégie marketing pour la valorisation de la provenance Tadla-Azilal
5.2 - Adoption d’une démarche d’Indication Géographique
Plan d’action
Synthèse générale
Autres documents qui pourraient vous intéresser !
Notre plateforme contient plus de 5000 documents (dont +2500 mémoires et PFE), vous pouvez donc y trouver d'autres documents qui pourraient vous intéresser. Pour effectuer votre recherche cibleé, tapez vos mots clés dans le champ ci-dessous !

Web Hosting
Contact