Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

Besoin du contrôle de gestion dans les universités marocaines
accéder au document
Type de document : Article académique
Nombre de pages : 21
Format : .Pdf
Taille du fichier : 488.28 KB
Note : note (0 votes)
Extraits et sommaire de ce document
Dans les organisations publiques, comme dans les organisations privées, l’émergence de systèmes de contrôle de gestion peut s’expliquer par la nécessité d’apporter une réponse sous forme d’outils aux besoins des gestionnaires. Cependant, la réussite d’un nouveau mode de gouvernance « passe par l’adoption d’un modèle spécifique, celui d’une nouvelle gestion publique inspirée du New Public Management, qui doit s’accompagner d’un nouveau mode de contrôle de la gestion publique, ce qui suppose l’adoption de réformes pour lever les obstacles à une véritable démarche de performance » (Benkada A et Belouchi M .2018 : 339).
Les chercheurs en contrôle de gestion interrogent et identifient les dispositifs les mieux adaptés aux besoins des organisations. Ces dispositifs de contrôle de gestion ne peuvent être développés par les organisations que par la pression de l’environnement et des changements organisationnels.
C’est la conception, que défendait Chandler dès 1977, selon laquelle nous pouvons expliquer l’émergence de la fonction contrôle de gestion comme une réponse des structures organisationnelles aux contraintes de leur environnement.
Dans cette optique, notre article sera focalisé sur l’étude du besoin de contrôle de gestion dans les universités et, plus particulièrement au sein de l’université marocaine. C’est à ce niveau que se situe notre problématique qu’on peut formuler ainsi : Existe-il réellement un besoin de contrôle de gestion dans les universités Marocaines ? L’objet de cette recherche, est d’étudier le besoin du contrôle de gestion dans les universités Marocaines.
Plus spécifiquement, nous avons axé l’objet de notre recherche sur l’explication du besoin de contrôle de gestion au travers les courants théoriques. Pour cela, nous avons effectué dans un premier temps une analyse macro organisationnelle du besoin de contrôle de gestion dans les universités marocaines et dans un deuxième temps on va essayer de présenter l’analyse micro organisationnelle du besoin de contrôle de gestion dans les universités marocaines.
[…]
Dans cet article, nous avons montré qu’il existe, sur le plan théorique, un besoin de contrôle de gestion dans les universités marocaines. Diverses théories ont été utilisées pour éclairer, sous différents angles, les causes de ce besoin. Aussi l’insuffisance des contrôles existants ou exercés sur les universités et les facteurs environnementaux et organisationnels plaident en faveur de l’introduction au sein des établissements d’un système de contrôle de gestion adapté aux besoins propres à chacun d’eux et assurant leur meilleur pilotage, non pour satisfaire à des objectifs de profit et de rentabilité comme certains semblent le craindre, mais au contraire pour autoriser une autonomie, une souplesse et une flexibilité permettant à ces établissements de saisir les opportunités de leur environnement et de s’adapter aux mieux à leurs contraintes.
L’instauration d’un véritable système d’information reviendrait à se doter d’outils permettant à la fois : D’expliciter les missions et les projets de développement de l’université et de mettre en évidence ses spécificités en les formalisant ; De favoriser un dialogue plus fructueux avec son environnement, en particulier avec les autorités de tutelle et ainsi de fournir des arguments en faveur d’une plus grande autonomie ; D’évaluer son activité et d’opérer des arbitrages favorisant au mieux la réalisation du projet culturel et de légitimer certaines actions ; De favoriser des échanges d’information avec d’autres établissements et par là de développer des réseaux.
En effet, le besoin du contrôle de gestion est une condition nécessaire pour la mise en place du contrôle de gestion dans les établissements publics notamment les universités marocaines. Mais, ce besoin est une condition insuffisante.
Nous pensons que, sous l’influence de ces facteurs, toutes les Universités Marocaines adopteront le contrôle de gestion. En effet, les conditions favorables au contrôle de gestion sont : le système d’information (surtout la mise en place de progiciel de gestion intégrée « Sage X3 et eBudget2» pour la gestion budgétaire; financière et comptable pour les universités marocaines) va s’accroitre ; la contractualisation devient aujourd’hui une réalité, ce facteur a entrainé le développement de certaines pratiques de contrôle de gestion dans les universités marocaines, tel que les indicateurs et les tableaux de bord ainsi le développement d’une culture basée sur la logique de résultat, chose qui n’était pas avant la contractualisation.
Il faut noter que d’autres facteurs d’émergences du contrôle de gestion peuvent considérer comme déterminants dans la mise en place du contrôle de gestion dans les universités, comme par exemple la volonté politique (président), dans la mesure où le seul blocage ultime pourrait provenir de la personnalité du président de l’université. Mais, à long terme, le contrôle de gestion s’implantera car les pressions vont s’accentuer. Les présidents finiront tous par adopter, soit par choix, soit par contrainte, le contrôle de gestion. Ce dernier est considérer comme un levier d’amélioration de la performance des universités.
Enfin, l’introduction d’un contrôle de gestion au sein de l’université marocaine est tributaire de changements organisationnels portant à la fois sur les outils et sur la culture de l’organisation qui doit être orientée vers une institutionnalisation de la logique gestionnaire axée sur la performance ; la responsabilisation et la reddition des comptes.

1. L’analyse macro-organisationnelle du besoin de contrôle de gestion dans les universités Marocaines : Revue de littérature
1.1. Les mutations de l’environnement de l’université
1.1.1. Vers l’adoption de solutions technologiques
1.1.2. Processus de la contractualisation
1.2. La théorie du Public Choice
1.3.Le modèle de M.Porter
2. L’analyse micro-organisationnelle du besoin de contrôle de gestion dans les universités marocaines
2.1. La théorie de l’agence
2.1.1. L’apport de la théorie de l’agence
2.1.2. Relation entre MESFCRS (le principal) et les présidents des universités (l’agent)
2.1.3. Relation entre le président d’université (le principal) et chefs des établissements universitaires (l’agent)
2.1.4. Relation entre le conseil d’université (le principal) et le président de chacune des universités
2.1.5 .Les limites de la conception du contrôle de gestion basée sur la théorie de l’agence
2.2. La théorie sociologique des organisations
2.2.1. L’orientation générale de la théorie sociologique
2.2.2. Les apports de la théorie sociologique
2.2.3. Les limites de la théorie sociologique
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# Processus d’implantation d’un système de contrôle de gestion applicable aux administrations publiques marocaines
# La légitimité du contrôleur de gestion dans le secteur public
# Conception et mise en place d'un modèle de contrôle de gestion pour l’office National de l’Eau Potable
# Le contrôle de gestion appliqué à la formation chez le Ministère de l’Economie et des Finances au Maroc
# La contribution de la télédéclaration dans l’amélioration de la performance de la Direction Générale des Impôts au Maroc
# L’introduction de la comptabilité de gestion dans les établissements publics marocains : Quelle finalité ?
# La contribution du contrôle de gestion à l'amélioration de la performance dans le secteur public au Maroc
# Les pratiques du système de contrôle de gestion au niveau du secteur public : Cas des administrations publiques au Maroc
# La médiation et la performance de l’organisation : Cas des établissements de soins au Maroc
# L’implémentation de la budgétisation axée sur les résultats au Maroc
# Le contrôle de gestion et la performance des établissements publics : Cas de la direction régionale des impôts de Marrakech
# L’utilité du contrôle de gestion socio-économique dans le pilotage de la performance globale des organisations publiques
# Contrôle de gestion public : Fondements et spécificités
# Implémentation du système de contrôle de gestion au sein des hôpitaux publics marocains
# Le contrôle de gestion dans les collectivités territoriales au Maroc : Cas d'une commune urbaine
# La fonction du contrôle de gestion dans la sphère publique
# La performance par la mise en place du contrôle de gestion chez l’hôpital public au Maroc
# La mise en place d’un système de contrôle de gestion dans les organisations publiques marocaines
# Vers une nouvelle ère du contrôle de gestion public axé sur le Balanced Scorecard
# Nécessité d’un contrôle de gestion moderne dans les établissements publics

Contact
Contact