Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

Etude des pratiques de la veille stratégique chez les entreprises algériennes opérant dans l’industrie agroalimentaire
accéder au document
Type de document : Mémoire/PFE
Nombre de pages : 182
Format : .Pdf
Taille du fichier : 2.38 MB
Nombre de consultations : 495
Note : note (1 vote)
Extraits et sommaire de ce document
Le monde des entreprises est confronté de nos jours à un bouleversement du système socioéconomique engendré par la mondialisation des marchés et l'avènement de la société de l'information dans laquelle la production n’est plus reliée aux contraintes physiques. Face à de tels constats les chefs d'entreprises sont désormais contraints de reconnaître les mouvements de l’environnement afin d’apporter les actions qui s’imposent. L'entreprise ne peut plus se contenter de prévoir et de planifier à long terme, mais doit désormais anticiper en permanence. Sa survie passe par sa capacité à obtenir rapidement des informations utiles et pertinentes sur l’environnement actuel et futur dans tous les domaines (concurrentiel, technologique, marketing, etc). Elle devra, de ce fait, impérativement se mettre à l’écoute prospective de l’environnement dans lequel elle opère.
Pour organiser cette relation d’interface entre l’entreprise et son environnement, un système de surveillance, de veille stratégique ou d’intelligence solide et efficace s’impose. Il permettrait d’appuyer la prise de décision stratégique ; servir d’avertissement pour les occasions et les menaces; évaluer les compétiteurs et les suivre, appuyer la planification stratégique et son implantation (Attaway, 1998)1. Peut importe sa fonction, son but ultime reste toujours la pérennité de l’entreprise.
En tant que discipline, la veille est récente et elle se situe au carrefour de plusieurs sciences. Elle se situe dans un champ de recherche transdisciplinaire, donc difficile à travailler. Ainsi, les affiliations scientifiques se retrouvent dans les Sciences de Gestion, les Sciences Juridiques et Politiques, les Sciences de l’Ingénieur, de l’Informatique et de la Communication et de l’Information ainsi que dans les Sciences Economiques, la Géographie (Baumard, 1991, Bournois & Romani).
En Sciences de Gestion, également, la veille stratégique est déclinée, selon les disciplines, en thèmes différenciés (comme le montre la figure n°1, p 07) : le système d’information, le marketing, le commerce international, la gestion des ressources humaines et le management stratégique. La présente recherche s’inscrit dans le champ des systèmes d’information. Reix. R (2000) distingue différents types de système d’information selon leurs finalités : 1) les systèmes supports d’opération, dont la finalité est d’assister le traitement des opérations quotidiennes de l’entreprise. 2) Et les systèmes supports de gestion, dont la finalité est d’aider les dirigeants à prendre des décisions opportunes. Dans la présente recherche nous nous positionnons, pour reprendre l’expression de Reix. R (2000)4 dans les systèmes supports de gestion qui ont pour objectif principal de « fournir des informations aux décideurs et de les assister dans le processus de décision ».
En tant qu’activité, la veille n’est pas une nouveauté pour les acteurs de l’organisation amenés quotidiennement à prendre des décisions. "Ce qui est nouveau, c’est qu’aujourd’hui, en cette époque d’incertitude, cela devient une nécessité pour beaucoup d’entreprises" (Martinet & Marti, 2002)5. En fait, c’est au cours du dernier tiers du 20e siècle que les processus de veille s’ancrent dans les pratiques organisationnelles, particulièrement avec les travaux d’Aguilar (1967). Ainsi, le nombre des entreprises qui ont mis en place une activité de surveillance de l'environnement a suivi une courbe exponentielle pendant les quatre dernières décennies dans les pays développés.
Comparativement aux pays occidentaux qui exploitent la veille et l’intelligence économique au service de la compétitivité et de développement des entreprises et des nations, la veille stratégique est apparue que tardivement dans les pays en voie de développement comme une réponse à la mondialisation, à l’exception de la Corée et de la Chine où le rôle de l’Etat est à l’origine du développement de la veille stratégique dans ces pays6.
Dans, les pays en voie de développement (PVD), dont l’Algérie, engagés dans un processus transitionnel devant conduire au passage d’une économie protégée à une économie mondialisée, il n’existe souvent pas de pratique de veilles formalisées et systématiques fonctionnant en mode proactif (F.J. Aguilar, 1967)7. Les rares études dans ce domaine qui se sont intéressées au contexte des PVD s’accordent sur le fait que les pratiques courantes de veille se présentent sous forme d’insertions dans des réseaux personnels (O.O. Sawyerr, 1999)7 qui permettent une connaissance précoce des éventuelles décisions politiques pouvant modifier les règles du jeu (D. Elenkov, 1997)7. Ce qui ne stimule pas les entreprises de se doter d’un système d’information formel capable de lui procurer une capacité pérenne d’anticipation.
Peu nombreux sont les auteurs algériens à avoir étudié la problématique des pratiques de la veille stratégique dans les entreprises algériennes. Selon A. Djeflat (2008) il ya un« manque d’intérêt porté par les milieux académiques avec pratiquement aucune implication de la recherche scientifique dans les études et le développement du concept ». Parmi les auteurs ayant traité cette problématique en Algérie dans le cadre de mémoires de magistère ou de publications scientifiques (articles et livres) on peut citer : L. Hafsa (2011), F. Souhil (2008), H. Kendal (2007), A. Djeflat (2009), O. Nasri (2013), A. Baaziz et al. (2014), Taguelmint M-Z (2013) et Taguelmint M-Z et Boukrif. M (2015).
La préoccupation des autorités algérienne concernant l’intégration de la veille dans les stratégies de développement s’est manifestée depuis le programme pour la promotion de la recherche scientifique et du développement technologique (1991), l’administration algérienne voulait inciter les entreprises à réaliser leur veille technologique en vue de l’utilisation des résultats de la recherche nationale et internationale. Mais, ce n’est que depuis l’année 2006 que le gouvernement a intégré l’intelligence économique, dans sa stratégie de «Relance et de développement industriel », en ciblant à la fois la compétitivité et l’attractivité.
Malgré l’importance que joue la veille stratégique, elle reste peu développée, voire peu intégrée dans les entreprises algériennes. Plusieurs études sur ce sujet ont des conclusions alarmantes. Une étude du Centre de Recherche en Economie Appliquée pour le Développement (CREAD)10 sur la veille au sein des entreprises algériennes, a dressé un constat alarmant. Selon cette étude, ces entreprises ont peu de pratique en matière de veille et de démarche d’intelligence économique, du fait de leur méconnaissance de ces concepts ou du manque de conscience de leur importance dans la performance et la compétitivité des Entreprises. Selon cette étude, les entreprises algériennes n’auraient ni vision globale, ni stratégie de conquête de parts de marchés à l’extérieur.
Selon une autre étude menée par le Ministère de l’Industrie de la Petite et Moyenne Entreprise et de la Promotion de l'Investissement11 en collaboration avec le Cabinet algérien Veil Tech, les petites entreprises ne sont pas intéressées par la mise en place d’un système d’intelligence économique; les moyennes entreprises ont quelques activités de veille et se sont intéressées par l’intelligence économique. Enfin, la grande entreprise ayant des activités de veille s’intéresse à intégrer ses actions dans un système IE.
[…]
Nous avons opté pour la région de Béjaïa comme univers d’enquête pour trois raisons principales. La première est attribuée à la proximité de l’univers d’enquête. La deuxième est liée au fait que la région de Béjaïa constitue l’une des wilayas ou l’agroalimentaire occupe une place prépondérante et elle enregistre un fort dynamisme de création d’entreprise, notamment dans ce domaine. Enfin, la dernière raison est liée à la présence de quelques entreprises leaders de l’industrie agro-alimentaire en Algérie dans la région, et nous supposons que la probabilité de trouver un système de veille au sein de ces entreprises est élevée.
L’objectif spécifique de cette recherche est alors d’apporter des éléments de réponses pouvant contribuer à une meilleure compréhension des manifestations et des déterminants de la pratique de la veille au sein de quelques entreprises de l’industrie agro-alimentaire de la Wilaya de Béjaia.
Ce qui nous amène à poser notre problématique essentielle sur laquelle nous allons axer notre analyse et à laquelle nous essayons d’apporter quelques éléments de réponse; il s’agit notamment de se demander : Quel est l’état de la pratique de la veille stratégique dans les entreprises de l’industrie agroalimentaire de la wilaya de Bejaia? Quels sont les facteurs influençant le niveau de la pratique de la veille ?
Dès lors, un certain nombre de questions subsidiaires se posent ainsi : La pratique de la veille stratégique au niveau de ces entreprises est-elle une démarche complète allant de l’identification des besoins jusqu'à l’exploitation des informations ? Le contexte externe lié à l’environnement a-t-il une influence sur le degré d’avancement dans les pratiques de la veille ? Le contexte interne à l’entreprise (caractéristiques organisationnelles et profil stratégique) a-t-il une fluence sur le niveau de la pratique de la veille stratégique au sein des entreprises agro-alimentaire de Bejaia ?
Dans ce travail, notre ambition est d’essayer de contribuer à la réflexion sur la problématique essentielle du sujet en se basant sur les hypothèses suivantes : Hypothèse 01 : La pratique de la veille dans les entreprises de l’industrie agro-alimentaire de Béjaia est à l’état embryonnaire, informelle et non structurée. Hypothèse 02 : Le contexte externe, lié à l’environnement, influence significativement le niveau de pratique de la veille stratégique. Hypothèse 03: Les caractéristiques organisationnelles et stratégiques influencent significativement le niveau de la pratique de la veille stratégique.

CHAPITRE I : LA VEILLE STRATEGIQUE: FONDEMENTS THEORIQUES ET CONCEPTUELS
Section 01 : Origine et définitions de la veille stratégique
Section 02 : La veille stratégique : Composantes, modes et fonctions
Section 03 : L’information matière première de la veille stratégique
CHAPITRE II : PRATIQUES ET FACTEURS DETERMINANTS DE LA VEILLE STRATEGIQUE
Section 01: Comment faire de la veille stratégique ?
Section 02 : Les moyens de la veille stratégique
Section 03 : Les déterminants de la pratique de la veille stratégique
CHAPITRE III : ETAT DES LIEUX DE LA VEILLE STRATEGIQUE EN ALGERIE ET METHODOLOGIE D’ENQUETE
Section 01:Veille stratégique et intelligence économique en Algérie: Réalité et perspectives
Section 02 : Méthodologie de l’enquête de terrain et caractéristiques de l’échantillon
Section 03 : Environnement externe, profil stratégique et organisationnel des entreprises enquêtées
CHAPITRE IV : ANALYSE ET INTERPRETATION DES RESULTATS DE L’ENQUETE
Section 01 : Le processus informationnel au sein des entreprises enquêtées
Section 02 : Etat de la veille stratégique et les moyens mis-en-place
Section 03 : Analyse statistique et relation empirique entre le niveau de la pratique de la VSG et ses déterminants
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# Dispositif d’intelligence économique pour le secteur de l’Offshoring au Maroc : Stratégie et Mise en œuvre
# L’intelligence économique et l’interaction de l’entreprise avec son environnement : Cas des entreprises algériennes
# Etude empirique sur les pratiques des entreprises marocaines en matière d’intelligence économique
# Modèle d'organisation de la veille stratégique chez la société Naftal
# L’impact de l’intelligence économique sur la prise de décision stratégique chez les entreprises algériennes
# L’intégration d’Internet en tant qu’outil de veille dans une entreprise internationale
# L’intelligence économique au service de l’identification d’opportunités entrepreneuriales
# L'internationalisation des PME marocaines vers l'Afrique de l'Ouest : Intelligence économique et consolidation des réseaux d'affaires
# Intelligence territoriale descendante : Cas d’agglomération d’entreprises au Maroc
# L’intelligence économique : Connaître pour agir dans un monde en changement
# La contribution de l’intelligence économique à la création de valeur dans les entreprises marocaines
# Intelligence Economique et performance des entreprises financières
# L’Intelligence Artificielle : Quels enjeux pour les PME Marocaines ?
# La pratique de l’intelligence économique dans les administrations publiques marocaines
# Perception de l’apport de l’intelligence économique pour les PME exportatrices de la région Fès-Meknès au Maroc
# L’Intelligence économique, levier de développement stratégique à l’international
# L’intelligence économique au service de la complémentarité des échanges commerciaux entre le Maroc et la CEDEAO
# Le système d’intelligence économique : Quelle réalité au sein des universités marocaines ?
# L’intégration de la démarche d’intelligence économique dans le management stratégique
# L'internet comme source d'intelligence économique

contact
Grocery Category