Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

La démarche générale de l’audit financier
accéder au document
Type de document : Extrait
Nombre de pages : 24
Format : .Pdf
Taille du fichier : 473.79 KB
Nombre de consultations : 497
Note : note (4 votes)
Extraits et sommaire de ce document
La littérature sur les pratiques de l'audit dégage trois phases dans la mission de révision des comptes d'une entreprise : la planification de la mission d’audit, l'évaluation des procédures de l'entreprise et le contrôle des comptes en tant que tel. Ces trois phases méthodologiques correspondent à trois périodes concrètes de la mission d'audit : La planification, l'intérim (intervention en cours d’exercice) et le final (intervention postérieure à la clôture des comptes) – même si l’évolution actuelle du métier tend à brouiller la séparation entre ces trois périodes. Selon le Guide pratique d’audit de l’OEC, Les normes internationales ont défini la mission d'audit comme comportant les étapes suivantes : planification des travaux ; examen du contrôle interne ; obtention des éléments probants ; utilisation des travaux d'autres professionnels ; Conclusions et rapports.
I. La planification de la mission d'audit
La planification a pour objet de préparer l’exécution de la mission d’audit et se fait en trois étapes : la prise de connaissance générale de l’entreprise, le plan d’audit et la programmation. Ces trois étapes correspondent à une construction progressive de la mission d’audit : grâce à la prise de connaissance générale de l’entreprise on peut élaborer l’approche globale de la mission, qui va elle-même être déclinée en procédures à effectuer. D’une certaine manière, la planification représente une « répétition » du travail d’audit qui sera réalisé. La prise de connaissance générale de l’entreprise a pour but de comprendre le contexte dans lequel elle évolue et de la situer dans son environnement économique, social et juridique. Cette étape est effectuée par l'intermédiaire d'entretiens avec les dirigeants, de l'étude de la documentation interne de l’entreprise (manuels de procédures, organigrammes, notes de service, etc.), de la revue des comptes annuels des derniers exercices et de la recherche de documentation externe sur l'entreprise et son secteur d'activité. Elle permet à l'auditeur d'assimiler les principales caractéristiques de l'entreprise, son organisation, ses responsables, ses spécificités de fonctionnement et de détecter les zones de risque éventuelles (Mikol 1999).
[...]
II. L'évaluation du contrôle interne
Première phase de l’audit de terrain après la planification, l'évaluation du contrôle interne (Cf. chapitre II) de la société contrôlée a pour objectif d'identifier les risques liés à son fonctionnement et d'adapter les travaux d'audit en conséquence. Elle repose sur l'évaluation des procédures de l’entreprise (circuits de circulation des biens et documents, utilisation de documents normalisés, instauration de systèmes de contrôle). Elle vérifie en particulier la séparation des tâches entre les personnes chargées des fonctions opérationnelles, de la détention des biens, de l'enregistrement comptable et du contrôle. La première étape de l’évaluation du contrôle interne est la description des procédures de l'entreprise. En suite la réalisation de tests de conformité qui doivent montrer que les procédures décrites sont effectivement mises en oeuvre dans l'entreprise. Une fois les deux premières étapes réalisées, il est possible de se livrer à l’évaluation du contrôle interne. Là encore, outre son bon sens et son expérience, l'auditeur dispose d'outils méthodologiques pour effectuer ce travail, tels que les questionnaires de contrôle interne qui ont pour objet d'examiner successivement les éléments d'un dispositif de contrôle performant.
[...]
III. Le contrôle des comptes
Le contrôle des comptes est la dernière phase de l'audit, celle durant laquelle les équipes effectuent les tests et contrôles substantifs jugés nécessaires. Lors de cette phase, l’encadrement des travaux des auditeurs de terrain est assuré par les programmes élaborés lors de la planification. En effet, même s’il est supposé devoir s’adapter aux situations rencontrées, le cadre représenté par le programme de travail est tel qu’il constitue nécessairement une référence structurante de chaque auditeur (McDaniel 1990). Les étapes d’un programme de travail d’audit consistent en la réalisation successive de procédures destinées à recueillir des éléments de preuve. Cette collecte de preuves est effectuée par les auditeurs de terrain ou – de plus en plus pour certaines catégories de preuves – par des logiciels d’audit informatique qui recherchent l’information directement dans les systèmes des clients. En fait, la recherche de preuves fait appel à un nombre limité de techniques. Les procédures d'audit peuvent en effet se diviser en six catégories principales.
[...]
L'approche d'audit élaborée lors de la planification de la mission et appliquée lors du contrôle des comptes consiste à déterminer la quantité et la nature des différentes catégories de procédures à réaliser, afin d'éviter aussi bien un niveau insuffisant de preuves que ce que l'on appelle le « sur-audit », c'est-à-dire un excédent de contrôles effectués coûteux en termes d’heures de travail. En particulier, la quantité des contrôles réalisables, nécessairement faible par rapport au volume global des transactions, impose de procéder à des sondages, c’est-à-dire de ne contrôler que certaines transactions (Demolli 1992). La vérification des différents cycles de l’entreprise et de leur cohérence permet, en bout de course, de s’assurer de la validité globale des états financiers.
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# Le travail réel des auditeurs légaux : Une étude empirique
# Secteur de la distribution du gaz au Maroc : Propositions de normalisation comptable et d’approche d’audit financier
# Réforme du contrôle financier de l’Etat sur les entreprises publiques au Maroc : Cas de l’Office National de l’Electricité
# L’audit comptable et financier, gage de la transparence dans le milieu associatif au Maroc
# Réflexion sur la stratégie d’audit financier à la lumière des nouvelles méthodologies
# Spécificités de l’audit financier du secteur immobilier au Maroc
# Audit comptable et financier des sociétés de promotion immobilière : Approche par les risques
# L’audit financier du compte clients chez Ventec Maroc
# Apport de la mission d’audit financier dans la gouvernance d’entreprise
# Audit et certification des comptes des OPCVM chez le Cabinet Masnaoui Mazars
# Audit financier et comptable des immobilisations corporelles dans une entité industrielle
# Audit financier des immobilisations chez le Cabinet Seddik
# L’utilisation des ratios dans le système de diagnostic financier chez la holding Alomrane
# Conduite d’une mission d’audit financier au sein d’un cabinet d’expertise comptable
# Mission d'audit au sein de la société Frulesud
# L’audit comptable et financier et l’approche par les risques : Cas de l’Entreprise Portuaire de Bejaia
# L’audit financier au Maroc
# Audit légal et certification des comptes
# Le rôle de l’audit interne et financier dans la prise de décision chez le groupe Avicole Ouest
# Etude d’évaluation de la gestion des systèmes de finances publiques au Maroc

contact
Jumia