Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

Espace Echanges

Optimisation de la gestion des stocks et des approvisionnents chez la SBGS
 
accéder au document
• Type de document : Mémoire/PFE
• Nombre de pages : 67
• Format : .Pdf
• Taille du fichier : 602.83 KB
Extraits et sommaire de ce document
Pour optimiser les coûts et les quantités de marchandises gérées dans un magasin, nombreuses méthodes sont mise en application. A chacune d’elle, correspond une analyse précise à travers laquelle on recherche un résultat pour mieux interpréter une situation et prendre les décisions appropriées pour l’améliorer si nécessaire. Dans ce premier chapitre nous allons traiter les outils et les techniques utilisées pour la gestion des stocks, ainsi que les procédures et les méthodes de rangement du magasin. Et en dernier lieu nous présentons les systèmes de réapprovisionnement et la démarche d’optimisation des stocks. Symbole d’un mode de consommation qui s’est imposé à toute la planète, Coca Cola Company est certainement l’entreprise la plus connue au monde, elle produit plus de 400 marques et commercialise 4 à 5 marques de soft drinks les plus vendues au niveau mondial : Coca-Cola, Coca-Cola light, Fanta et Sprite. Coca-Cola détient plus de la moitié du marché mondial avec plus d’un milliard d’unités vendues quotidiennement dans plus de 200 pays où des postes de travail sont créés et où des initiatives culturelles et environnementales sont développées. Dans ce chapitre nous présentons dans une première section la S.B.G.S et son système de gestion, et dans une deuxième section nous présentons les raisons du choix de la S.B.G.S comme champs d’application de la démarche d’optimisation et en dernier lieu nous présentons la méthodologie suivie. Le marché des boissons gazeuses, jus de fruit, sodas et autres boissons en poudre connaît un essor incontestable avec une multitude de marques et d’intervenants parfois difficilement identifiables. Ces breuvages en bouteilles, en canettes ou en cartons investissent les rayons des supermarchés, les réfrigérateurs des boutiques, mêmes les vélos des vendeurs ambulants. Chaque jour ou presque, les Maliens découvrent une nouvelle marque de breuvage dont les mérites sont vantés à grand renfort de publicité à la radio, à la télévision ou dans les journaux. La progression s’amplifie en cette de veille de Ramadan et le marché des boissons explose littéralement. Les vendeurs ambulants arpentent les rues et ruelles de la ville, font du porte-à-porte ou s’invitent dans les bureaux de l’administration pour écouler leurs produits. Ils proposent une gamme variée de produits qui vont du jus de fruits, aux boissons gazeuses, fruitées ou aromatisées, et autres limonades, sirops et eaux énergétiques. Les consommateurs n’ont que l’embarras du choix, même si tout ce qui est proposé sur les étals des commerces n’est pas forcément propre à la consommation. La bouteille d’eau devient une nécessité sur la table marocaine. Qu’elle soit minérale, gazeuse ou de table, l’eau embouteillée est devenue très prisée. En effet, le changement des habitudes de consommation a permis aux grands groupes d’asseoir de nouveaux modèles, des standards de qualité, de s’imposer sur le marché national, voire même exporter. Cette mutation a encouragé la création de nouvelles marques et la pérennité des produits historiques. Derrière cette tendance, la perte de confiance en la qualité de l’eau du robinet, la recherche d’une consommation équilibrée et nutritive, ainsi que l’amélioration du pouvoir d’achat. Nous sommes passés d’un produit dit de «luxe» à un produit de grande consommation pour toutes les catégories sociales. De plus, la segmentation s’affirme de plus en plus.
Conclusion : Après avoir présenté le cadre conceptuel de notre problématique d’optimisation de la gestion de stock et d’approvisionnement, et la méthodologie de travail, nous présentons dans ce chapitre intitulé « Présentation des Résultats », la démarche d’optimisation et les résultats obtenus et en fin nous proposons à la SBGS des solutions d’améliorations pour faire face aux problèmes détectés. Sont exclu du champ d’application de cette démarche d’optimisation tous les produits finis produites par la S.B.G.S à Agadir. Cette étude concerne seulement les produits finis achetés par la société et revendus en l’état. Et faute d’informations, les chiffres que nous allons présenter par la suite se sont que des chiffres estimés. L’application de cette démarche d’optimisation a permet de minimiser le coût de stockage des produits finis achetés par la S.B.G.S et cela grâce à la détection des produits en situation de sur stock et donc de minimiser ce stock par le biais du calcul de la quantité économique à commander pour chaque produit en question. Et pour mieux concrétiser notre démarche nous recommandons à la S.B.G.S de : Planifier les approvisionnements selon les quantités économiques calculées ; Constitution d’un stock de sécurité seulement pour les produits de la classe A ; Surveiller en permanence les prévisions de ventes des pré-vendeurs et corriger en temps réel les écarts, pour éviter le sur stockage. Accorder plus d’effort de vente pour les produits de la classe A pour qu’ils soient en rotation.
Autres documents qui pourraient vous intéresser !
Notre plateforme contient plus de 5000 documents (dont +2500 mémoires et PFE), vous pouvez donc y trouver d'autres documents qui pourraient vous intéresser. Pour effectuer votre recherche cibleé, tapez vos mots clés dans le champ ci-dessous !

Web Hosting
Contact