Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

La qualité de l’audit en présence du co-commissariat aux comptes : Une approche par la théorie des jeux
accéder au document
Type de document : Thèse de doctorat
Nombre de pages : 242
Format : .Pdf
Taille du fichier : 17.07 KB
Nombre de consultations : 331
Note : note (1 vote)
Extraits et sommaire de ce document
Le cadre théorique de ce travail de recherche se base sur les apports théoriques en matière d’audit et de gouvernance d’entreprise (théories financières, théories comportementales, théories organisationnelles). Concrètement, l’apport de l’approche contractuelle de la firme est un cadre d’analyse adéquat pour rapprocher les concepts suivants à savoir : le Co-Commissariat aux comptes, la qualité de l’audit et la théorie des jeux.
En effet, du point de vue de cette dernière approche, la firme est présentée comme étant un noeud de contrats générateurs de conflits d’intérêt et d’asymétrie d’information. Ce cadre théorique intègre pri ncipalement la théorie de l’agence et la théorie des signaux. A cet égard, la théorie d’agence, en tant que composante de ce soubassement théorique, fournit une explication du comportement des organisations en identifiant les sources conflictuelles entre les parties, ainsi que les différents moyens à mettre en oeuvre pour les neutraliser.
En revanche, l’auditeur bien qu’il représente un moyen de contrôle de ces relations, s’introduit dans ce nœud contractuel comme un agent mandaté par l’une des parties contr actuelles (propriétaires ou dirigeants), ce qui donne une nouvelle dimension aux déterminants du comportement de l’auditeur. Ce dernier en tant qu’agent économique, cherchant la maximisation de son profit personnel , peut adopter un comportement discrétionnaire et ne pas remplir parfaitement le rôle de contrôle pour lequel il est mandaté, ce qui affecte la qualité de son audit (Jensen et Meckling, 1976).
[…]
Il convient de préciser que la question centrale de la présente thèse consiste, d’une part à savoir quelle est la combinaison d’auditeurs possible permettant de garantir une meilleure qualité d’audit et d’autre part à s’interroger sur la nature de la relation entre auditeurs. De ce fait, les critiques adressées aux mécanismes de gouvernance d’entreprises et les défaillances des systèmes de contrôle et de vérifications des comptes (audit externe) pourraient être résolues par l’étude de l’effet de la présence de deux auditeurs externe sur la qualité de l’audit.
La prise en comptes d’une nouvelle mesure de la qualité de l’audit, des variables de contrôle ainsi que, l’introduction de la théorie des jeux dans l’étude de la relation entre les parties permet de renouveler la problématique de la qualité de l’audit.
La problématique de cette thèse pourrait être formulée comme suit. Dans un contexte qui se distingue des autres par ses spécificités légales ainsi que professionnelles, l’audit externe peut permettre aux différents utilisateurs des états financiers, principalement les actionnaires, de restaurer leur confiance envers l’efficacité du Co-Commissariat aux comptes.
En effet, avec une durée du mandat de six ans distinguant notre contexte d’étude, l’article L. 225-228 du Code de commerce prévoit que les sociétés faisant appel public à l’épargne, sont obligés à disposer d’aux moins deux commissaires aux comptes. Toutefois, l’efficacité du Co-Commissariat aux comptes mesuré dans notre thèse par la confiance des actionnaires est conditionnée par le choix de la meilleure combinaison des cabinets d’audit qui fera la vérification des comptes de l’entreprise.
A cet égard, nous avons constatés que la confiance des actionnaires dépend de plusieurs variables. En effet, certaines études suggèrent que l’indépendance des membres du comité d’audit et du conseil d’administration peuvent limiter l’opportunisme des managers de manière considérable (Klein, 2002 ; Bédard et al., 2004).
L’usage du terme du gouvernement d’entreprise a évolué avec le temps. Cependant, les dirigeants qui gèrent l’entreprise disposent une meilleure information sur l’entreprise et son environnement. Cette situation, permet à ses dirigeants d’orienter la gestion de la société qu’il gère dans le but de réaliser leurs objectifs et intérêts (Shleifer et Vishny, 1997). Dans ces conditions, la gouvernance d’entreprise peut être définie comme étant un ensemble de mécanismes qui ont pour effet de discipliner les dirigeants.
En effet, différents typologies des mécanismes de contrôle ont été traitées par la littérature. Selon Jensen (1993) les mécanismes de gouvernance d’entreprise pourraient être classés en deux larges catégories : les mécanismes internes (la concentration de la propriété, l’endettement, le conseil d’administration,…) et les mécanismes externes. Ces structures ont un impact sur l’efficacité du Co-Commissariat aux comptes et par conséquent sur la qualité de l’audit (Niemi et Sundgren, 2008).
Les scandales financiers caractérisant le monde des affaires d’aujourd’hui ravivent les débats sur la crédibilité de l’information financière publiée par les entreprises. A cet égard les critiques adressées aux mécanismes de gouvernance d’entreprises et les défaillances des systèmes de contrôle et de vérifications des comptes pourraient être résolues par l’étude de l’effet de la présence de deux auditeurs sur la qualité de l’audit. Cependant, l’efficacité du Co-Commissariat aux comptes représente une condition nécessaire pour restaurer la confiance des parties prenantes (stakeholders), et en particulier les investisseurs de la crédibilité de l’information financière publiée (Miklos A. Vasarhelyi et al., 2004).
En tenant comptes de ces dernières considérations et de l’alimentation de l’examen critique du processus de vérification, nous essayons dans une première étude empirique de répondre aux interrogations suivantes : Quelle est l’effet du Co-Commissariat aux comptes sur la confiance des actionnaires ? Dans quelle mesure les mécanismes de gouvernance et le Co-Commissariat aux comptes peuvent ils restaurer la confiance des actionnaires ?
La vie économique et sociale se caractérise par des situations où le bien-être d'un agent économique dépend non seulement de ses propres actions mais aussi bien des décisions des autres agents. De ce fait, la théorie des jeux constitue le modèle formel le plus approprié pour l’étude des interactions stratégiques entre les différents acteurs de la vie économique. Différents raisons nous ont encouragés à choisir ce cadre pour la préparation de notre thèse.
En premier lieu, les jeux permettent de décrire des situations économiques et sociales très différentes : les marchés en économie peuvent être considérés comme étant des jeux dans lesquels les principaux joueurs sont les producteurs ou les consommateurs. En deuxième lieu, le choix de ce cadre de travail a été motivé par l’absence des travaux de recherches en la matière dans notre contexte d’étude. De plus, ce cadre de travail est très intuitif à manipuler, et est fertile en matière de résultats.
Fondée sur la littérature d’audit, notre souci est de trouver des explications théoriques et empiriques pour analyser l’effet du choix de la meilleure combinaison d’auditeurs sur la qualité d’audit. De même, nous essayons d’étudier l'interdépendance stratégique entre les stratégies du premier auditeur et les stratégies du deuxième auditeur au sein de l’entreprise (Fellingham et Newman, 1985 ; Richard Fairchild, 2008 ; Urs Fischbacher et Ulrike Stefani, 2007).
Sur la base de la discussion avancée ci -dessus, d’autres questions s’imposent à l’évidence : Quelle est la combinaison d’auditeurs possible permettant de garantir une meilleure qualité d’audit ? Quel est le sort du jeu entre les deux auditeurs ? (les gains et les pertes de chacun des parties).
L’objectif principal de cette thèse, est d’examiner empiriquement dans un premier lieu l’effet de la présence de deux commissaires aux comptes sur la confiance des actionnaires et par conséquence sur la qualité de l’audit. En deuxième lieu, d’étudier quelle est la meilleure combinaison d’auditeurs garantissant une meilleure qualité de l’audit, ainsi que, la relation entre les vérificateurs des comptes de l'entreprise via une approche par la théorie des jeux. Pour y parvenir nous allons : Faire le point sur les développements théoriques visant à explorer les concepts de la qualité d’audit, l’efficacité du Co -Commissariat aux comptes, la confiance et la théorie des jeux ; Examiner la contribution des mécanismes de gouvernance et du Co-Commissariat aux comptes sur la qualité de l ’audit et la confiance des actionnaires ; Examiner la contribution de l’introduction d’un score de mesure de la qualité de l’audit sur l’efficacité des travaux d’audit ; Etudier l’effet de l’introduction de la théorie des jeux sur la nature de la relation entre les deux auditeurs.
Ce travail est, à notre connaissance, un des premiers travaux qui se focalisent sur l’apport de la théorie des jeux dans l’étude de la relation auditeur/auditeur et par conséquent sur la qualité de l’audit dans le contexte français. Il est davantage le premier à prendre en considération l’effet d’un indice pour la mesure d’un score de la qualité de l’audit sur l’efficacité du Co -Commissariat aux comptes et la confiance des actionnaires. Néanmoins, cette thèse propose trois types de contributions : théoriques, méthodologiques et empiriques.

Chapitre I. Co-Commissariat aux comptes, confiance des actionnaires et théorie des jeux
Section 1 : La qualité de l’audit
1.1. L’audit financier : historique, définition et objectif
1.1.1. L’évolution historique du concept d’audit
1.1.1.1. Première période : le contrôle à l’antiquité
1.1.1.2. Deuxième période : le contrôle au moyen âge
1.1.1.3. Troisième période : de la fin du moyen âge au début du 19ème siècle
1.1.1.4. Quatrième période : du début du 19ème siècle jusqu’au début du 20ème siècle
1.1.1.5. Cinquième période : à partir du début du 20ème siècle jusqu’à nos jours
1.1.2. L’audit financier : définition et objectif
1.2. L’audit en France : spécificités légales et professionnelles
1.2.1. Des normes légales et professionnelles précises
1.2.2. Les principales caractéristiques du mandat d’audit
1.2.2.1. La durée du mandat
1.2.2.2. Double commissariat aux comptes
1.3. Problématique de la qualité d’audit
1.3.1. Les théories de recherche et l’obser vation de la qualité d’audit
1.3.1.1. Théorie de l’agence et la qualité d’audit
1.3.1.2. Théorie des signaux et la qualité de l’audit
1.3.2. Les déterminants de la qualité d’audit
1.3.2.1. La compétence de l’auditeur
1.3.2.2. L’indépendance de l’auditeur
Section 2 : Le Co-Commissariat aux comptes
2.1. La profession des commissaires aux comptes
2.2. La loi de sécurité financière et la mission des commissaires aux comptes
2.3. L’efficacité du Co-Commissariat aux comptes
Section 3 : théorie des jeux : concept et enjeux
3.1. La théorie des jeux : quelques fondements théoriques
3.1.1. Définition d’un jeu
3.1.2. Trois grandes parties pour la théorie des jeux
3.2. Les relations entre les différentes parties
3.2.1. Relation auditeur – audité
3.2.2. Relation auditeur – auditeur
Chapitre II. Revue de la littérature sur les études empiriques antérieures et constitution des hypothèses de recherche
Section 1 : Audit et gouvernement d’entreprise : aspects théoriques
1.1. Les principes de l’audit financier
1.1.1. L’entreprise aux yeux de l’auditeur
1.1.2. La démarche d’audit
1.1.3. L’évaluation du risque d’audit et option de l’auditeur
1.2. Gouvernement d’entreprise
1.2.1. Définition et origine du système du gouvernement d’entreprise
1.2.2. Les mécanismes de gouvernement d’entreprise
1.2.3. Les critiques adressées au système de gouvernement d’entreprise
1.3. L’audit externe et la réduction des coûts d’agence
1.3.1. L’audit externe, mécanisme de surveillance permettant de réduire les coûts d’agence
1.3.2. L’audit externe, mécanisme de signal permettant de réduire les effets de sélection adverse
Section 2 : Le Co-Commissariat aux comptes et la qualité de l’audit
2.1. Cadre réglementaire de l’audit : le processus de légitimation du Co-Commissariat aux comptes
2.2. Les pratiques de l’audit : les auditeurs face à leurs marché et à la qualité
2.2.1. Les auditeurs et le marché d’audit
2.2.1.1. L’auditeur et la détection de la fraude et les entreprises en difficultés
2.2.1.2. La valeur ajoutée de l’audit pour l’audité
2.2.2. La concurrence sur le marché d’audit
2.2.2.1. Le développement de la concurrence et la pression de la demande
2.2.2.2. Concentration et segmentation du marché de l’audit
Section 3 : Problématique, questions et hypothèses de recherche
3.1. Présentation de la problématique
3.2. Questions de recherche
3.3. Études empiriques antérieures et hypothèses de recherche
3.3.1. Le Co-Commissariat aux comptes : instrument de contrôle pour la restauration et le maintien de la confiance
3.3.1.1. L’effet du Co-Commissariat aux comptes sur la confiance des actionnaires et la qualité de l'audit
3.3.1.2. Jeu simple avec deux joueurs et qualité de l’audit
3.3.1.3. L’effet de l’opinion des auditeurs et des honoraires d’audit sur la confiance des actionnaires et la qualité de l’audit
3.3.2. L’effet des mécanismes du gouvernement d’entreprise sur la confiance des actionnaires et la qualité de l’audit
3.3.2.1. L'indépendance des membres des comités d'audit et des conseils d'administration
3.3.2.2. L’influence de l’endettement des firmes sur la confiance des actionnaires et la qualité de l’audit
3.3.3. L’effet de la profitabilité et la taille sur la confiance des actionnaires et la qualité de l’audit
Chapitre III. La confiance des actionnaires : proposition d’un modèle de l’efficacité du Co-Commissariat aux comptes : validation empirique dans le contexte français
Section 1 : La méthode d’analyse des données : Aperçu sur les régressions logistiques
1.1. Économétrie des variables qualitatives
1.2. Pratique de la régression logistique
Section 2 : Sélection de l’échantillon, formation des variables et modèle de recherche
2.1. Sélection de l’échantillon
2.2. Analyse de la taille de l’échantillon
2.3. Formation des variables
2.4. Le modèle de la recherche
Section 3 : Résultats empiriques
3.1. Statistiques descriptives
3.2. Matrice des corrélations de Pearson
3.3. Régression
Chapitre IV. Qualité de l’audit et choix des commissaires aux comptes : une approche par la théorie des jeux
Section 1 : La méthode d’analyse des données : Aperçu sur les données de panel
1.1. Présentation des choix méthodologiques
1.2. Les tests
Section 2 : Sélection de l’échantillon, formation des variables et modèle de recherche
2.1. Sélection de l’échantillon
2.2. Choix des variables d’approximation
2.3. Jeu simple entre Co-Commissaires aux comptes et modèle de la recherche
Section 3 : Analyse statistiques, résultats et interprétations
3.1. Analyses descriptives univariés
3.2. Analyse bivariée : Matrice des corrélations de Pearson
3.3. Analyse multivarié
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# Les prix de transfert dans les groupes de sociétés au Maroc : Risques spécifiques et proposition de diligences à mettre en oeuvre par le commissaire aux comptes
# Détection des entreprises en difficulté : Proposition d’une démarche à l’usage du commissaire aux comptes
# L’appréciation par le commissaire aux comptes des risques juridiques et fiscaux liés aux opérations intra-groupe
# Le commissariat aux comptes des coopératives à l'heure des réformes juridiques et comptables au Maroc
# Le commissaire aux comptes face à la fraude dans les entreprises marocaines de petite et moyenne taille
# La responsabilité civile, pénale et disciplinaire du commissaire aux comptes
# Le Commissaire aux comptes face à la première application des normes comptables IFRS
# Le commissariat aux comptes en milieu financier : Cas des sociétés de bourse au Maroc
# Le professionnel comptable au Maroc et la loi 43-05 relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux : Démarche pour la maitrise des nouveaux risques
# Le commissariat aux apports et l’intervention du commissaire aux comptes dans les opérations de fusions
# Le commissaire aux comptes face aux risques, difficultés et responsabilités liés à l’audit des stocks d’une cimenterie
# Les interventions du Commissaire aux comptes liées aux opérations sur le capital social : Cadre légal et méthodologie d'audit
# Le commissariat aux comptes face aux risques de détournements et de falsification des comptes
# Le commissariat aux comptes dans un établissement de crédit
# Audit de stocks immobiliers dans le cadre d’une mission de commissariat aux comptes chez Alpha Immo
# Commissariat aux comptes - Normes d’exercice professionnel et proposition d’un outil d’aide à la planification
# Conduite d’une mission d’audit légal : Cas du commissariat aux comptes
# Réalisation d’une mission de commissariat aux comptes auprès de la société OPM
# Le commissaire aux comptes et la défaillance des entreprises algériennes
# Les démarches du commissariat aux comptes

contact
Jumia