Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

Espace Echanges

Appréciation du système du contrôle interne chez Marjane Holding
 
accéder au document
• Type de document : Mémoire/PFE
• Nombre de pages : 95
• Format : .Pdf
• Taille du fichier : 1.13 MB
Extraits et sommaire de ce document
Les pratiques d’audit sont en pleine évolution depuis quelques années, auparavant l’audit interne était un digne descendent du concept du contrôle, l’auditeur vérifiait la réelle et correcte application des procédures. Aujourd’hui, les métiers d’audit sont montés en grade dans les méthodologies de pilotage des organismes. Certes les principes d’audit ne changent pas fondamentalement, le changement affecte surtout le mode de fonctionnement des organisations, qui opèrent dans un contexte mouvant et chaotique, en conséquence l’esprit de l’audit doit changer lui aussi, on essaie de mettre en place des relations de confiance entre les auditeurs et les audités, et d’apporter à l’audit une dimension d’amélioration continue qui n’existait pas puisqu’il s’agissait surtout de corriger des écarts détectés entre les procédures et la réalité du terrain. Les procédures théoriques sont universellement les mêmes, mais chaque entreprise présente une originalité qui nécessite une adaptation de la pratique générale de l’audit interne à la spécificité de l’environnement. La grande distribution est un environnement qui évolue en permanence et nous devons nous aussi adapter nos pratiques aux contraintes extérieures (la concurrence), ce qui incite Marjane Safi, lieu de mon stage, à chercher une meilleure gestion de ces flux et une vérification des procédures en vigueur. Pour la société cette étude est une opportunité de relever les risques inhérents au secteur et de la prise en compte des question qui remettent en cause son fonctionnement afin de la préparer aux éventuels contrôles externes. Voilà les motivations qui m’ont amené à choisir ce thème « mission d’audit du contrôle interne dans la grande distribution », l’objectif du présent projet tuteuré n’est pas seulement pouvoir desceller et résoudre un problème qui se pose au magasin Marjane Safi, mais d’étudier comment se pratique l’audit interne dans un milieu professionnel. Cette mission d’audit s’inscrit dans le cadre du programme annuel de l’audit interne. Elle constitue une appréciation ponctuelle des flux marchandises et des flux financiers et monétaires. Pour ce faire nous prendrons soin de traiter la problématique suivante : Quel est le rôle de l’audit interne dans l’amélioration du dispositif de contrôle interne dans la grande distribution ? Sous cette problématique, nous tirons les sous-questions suivantes : Quels sont les principes travaux d’audit effectués par un auditeur interne au cours d’une mission d’audit ? Et pratiquement comment se déroule une mission d’audit fiscale ? Quels sont les risques auxquels la société auditée Marjane Safi fait face, et comment sont-ils détectés et maitrisés ? Quelles seront les actions à proposer pour remédier aux éventuelles failles relevées ?
Mon projet de fin d’études est axé sur 2 parties : Une partie préliminaire théorique, qui a pour vocation d’initier au monde de l’audit interne, ses normes et sa méthodologie. Ensuite le corps du rapport contiendra les phases de déroulement d’une mission d’audit de contrôle interne qui obéît à un processus subdivisé principalement en 2 phases : Une première phase qui définit le cadre conceptuel de la mission. La phase pratique qui se justifie en premier par la prise en contact avec l’entité auditée, l’auditeur précise ses outils de travail, élabore son plan son programme d’audit et exécute ses travaux pour en sortir avec un rapport d’audit. Pour ce faire, l’approche méthodologique se définit comme suit : L’étude documentaire : Pour se familiariser avec le thème choisi, on a entrepris une revue de la littérature qui consistait à consulter quelques ouvrages en relation avec le thème. Le stage à Marjane Safi : La recherche de l’information se faisait via l’observation directe et les entretiens informels avec les cadres en relation avec la thématique. La réalisation de l’étude : Partant d’une approche théorique, on a réalisé notre mission, donc on a cerné le processus d’audit interne dans des axes bien précis au sein de Marjane Safi. En fin l’élaboration d’un rapport d’audit contenant les recommandations que nous proposons pour remédier aux irrégularités ainsi que leur perspectives de mise en œuvre.
Conclusion : En définitive, La pratique de l’audit interne ne peut en outre se concevoir en dehors de la compétence des auditeurs et en dehors du cadre managérial, politique, social et culturel de l’entreprise. En somme, la question est de savoir : est-ce que l’entreprise marocaine est prête et apte à accueillir la culture de l’audit interne pour pouvoir véritablement en bénéficier ? Au-delà des limites « objectives », la culture de l’audit interne se heurte à des blocages qui dépassent le seul cadre de l’entreprise « des blocages relatifs aux individus, aux systèmes des valeurs. Des blocages culturels, politiques, psychologiques. En somme tous les blocages à la transparence, à la remise en cause, à l’acceptation de l’autre (et de l’avis de l’autre), à la critique. Un auditeur interne ou plutôt un auditeur consultant interne est avant tout un auditeur qui est soumis, en tant que tel, aux normes pour la pratique professionnelle de l’audit interne mais qui exerce son métier en privilégiant l’approche participative au lieu et place de l’approche contrôle vue sous son acceptation traditionnelle, « l’audit contrôle » se transforme en « audit assistance ». Mobiliser les hommes autour de nouvelles valeurs-clés, équilibre, liberté et discipline, gérer les erreurs et encourager les changements, c’est l’objectif d’audit assistance. La phase préliminaire définit les conditions de faisabilité du processus d’audition en annonçant l’objectif de la mission, le service à auditer, la durée de la mission, l’auditeur mandaté et l’envoie d’une copie de l’ordre de mission au service ou délégation concerné pour information. Après intervient la phase pratique marquée premièrement par le déplacement de l’auditeur et la prise de connaissance de celui-ci avec le service et les principaux responsables desdits organismes. La réunion d’ouverture permettra de présenter aux agents les objectifs de l’audit, et de faire la demande de tous les documents utiles au contrôle et surtout de présenter le programme de la mission. Le respect de la procédure contradictoire, le rejet des préjugés et des jugements des valeurs, l’honnêteté et l’objectivité, comme le définit la charte d’audit interne à Marjane , doivent orienter l’agent mandaté dans le déroulement de ses travaux. Dans ce rapport qui est le fruit de notre passage au sein de différentes structures de Marjane Safi, nous avons essayé de répondre aux questions précédemment énoncés dans l’introduction, en affirmant ou infirmant les hypothèses constatées. Puisque nous avons pris le soin de traiter le contrôle et l’audit internes au sein de la grande distribution, nous recommandons aux différents responsables ce qui suit : Le nombre de personnel, doit être adéquat au volume des opérations traitées ; Faire tourner le personnel, pour assurer un niveau élevé de polyvalence ; Renforcer le contrôle hiérarchique ; Les moyens doivent être adaptés aux objectifs fixés, donc c’est aux responsables de négocier les moyens pour réaliser les objectifs ; Chaque structure doit avoir un organigramme définissant clairement les responsabilités ; Assurer la protection du patrimoine ; Procéder à la mise à jour et l’adaptation des manuels au nouveau système informatique, Vérification des documents avant toute validation ; Procéder à la formation continue ; Assurer une coordination entre les structures du contrôle de premier de degré et celles du second degré ; Recruter des effectifs compétents en audit interne, pour éviter l’externalisation de la fonction, et minimiser les charges correspondantes ; Procéder à la formation continue ; Avoir plus de coordination entre la DAI (Direction d’audit interne) et la SCI (Supervision de Contrôle Interne). Perspectives de recherche : Ce travail comporte certainement quelques insuffisances en raison des difficultés d’accèdera des informations confidentielles. Certaines questions ambigües restent en suspens et méritent d’être étudier. Parmi lesquels nous pourrons citer : Le contrôle interne outil de sécurisation des opérations ; Le pilotage de système de contrôle interne ; Utilité de la cartographie des risques pour l’auditeur interne. In fine, c’est la production du rapport de la mission qui met fin à l’audit. Celui-ci respecte une procédure qui part de la présentation du document préliminaire à la production du rapport final. Toutefois, lors de ce temps passé en entreprise, nous avons pu observer et analyser le déroulement pratique d’une mission sur le terrain. Cela à déboucher par une proposition de quelques recommandations qui découlent à la fois du plan général et structurel que du plan pratique des missions d’audit interne.

Chapitre I : Revue littérature sur l’audit interne opérationnel
I. Techniques et normes d’audit
1. La fonction de l’audit interne
1.1. Définition de l’audit interne
1.2. Positionnement de l’audit interne
1.3. Finalités de l’audit interne
2. Le contrôle interne
2.1. Objectifs de contrôle interne
2.2. Les éléments et dysfonctionnement du contrôle interne
2.3. Les principes de bases de contrôle interne
3. Les outils de l’audit interne
3.1 Les outils de description
2.4. Les outils de d’interrogation
2.5. Les outils d’évaluation
4. Les normes d’audit interne
4 le management moderne de l’audit interne
1. L’évolution de l’audit interne
2. L’audit interne comme un mode de management
3. L’audit interne comme mode de gestion participatif
4. L’audit interne comme approche multidimensionnelle
Chapitre II : l’audit du contrôle interne, Cas de Marjane
I. Méthodologie et déroulement d’une mission d’audit interne
1. La phase préliminaire d’une mission d’audit
1.1. L’ordre de mission
1.2. La phase de préparation
1.3. La phase de réalisation
1.4. La phase de conclusion
II. La phase pratique de la mission d’audit interne au sein de Marjane
1. Prise de connaissance sur l’entité
1.1 Élaboration du questionnaire de contrôle interne
1.2. L’étape de préparation
1.3. L’étape de réalisation
2. Constatations, Analyse des résultats et recommandations
2.1. Synthèse
2.2. La FRAP
Autres documents qui pourraient vous intéresser !
Notre plateforme contient plus de 5000 documents (dont +2500 mémoires et PFE), vous pouvez donc y trouver d'autres documents qui pourraient vous intéresser. Pour effectuer votre recherche cibleé, tapez vos mots clés dans le champ ci-dessous !

Web Hosting
Contact