Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

La transparence de l’information financière au Maroc : Cas des sociétés cotées à la bourse des valeurs de Casablanca
accéder au document
Type de document : Mémoire/PFE
Nombre de pages : 294
Format : .Pdf
Taille du fichier : 1.06 MB
Note : note (0 votes)
Extraits et sommaire de ce document
La problématique objet du présent travail de recherche est posée en cette grande question : Quelle transparence de l’information financière au Maroc : Cas des sociétés cotées à la BVC ?
La problématique trouve son origine à travers un pré diagnostic qui permet la constatation d’un ensemble d’hypothèses qui se présentent comme suit :
1. Les normes comptables utilisées au Maroc ne favoriseraient pas la transparence de l’information financière
2. le cadre actuel ne donnerait pas au CDVM l’autorité nécessaire pour mener à bien sa mission de contrôle de l’information financière.
3. Les entreprises marocaines dont les structures sont à prédominance familiale ne faciliteraient pas la transparence en matière d’information financière.
4. les sociétés cotées à la Bourse de Casablanca ne respecteraient pas leurs obligations en matière de communication de l’information financière requises par le CDVM : cas des sociétés radiées de la cote et des entreprises ayant subi un retraitement de leur états financiers.
5. les sources proposées de l’information financière ne permettent pas aux analystes financiers d’accomplir leur mission pour la vulgarisation de l’information.
6. la complexité des procédures de publication de l’information financière.
7. l’absence d’un contrôle de qualité de l’exrcice des professions comptable et financières.
Afin de pouvoir vérifier la pertinence des hypothèses annoncées il est proposé une série de questions de recherche. Les réponses aux questions, qui ont fait l’objet du questionnaire et des guides d’entretien, apporteront certainement des données permettant d’infirmer ou de confirmer les hypothèses déclarées.
[…]
L’espace abritant le présent travail de recherche est limité au territoire marocain étant donné que le pays dispose d’une seule place boursière à savoir celle de Casablanca. Le périmètre de recherche englobe les acteurs intervenant en amont et à l’avale de la publication de l’information financière nécessaire au fonctionnement du marché bousier marocain. Ainsi la problématique trouve son essence dans la recherche de la transparence en parcourant le chemin suivi par l’information financière ou tout simplement le processus de l’information financière.
Sur le plan éthique et déontologique la SMAF association Marocaine des analystes Financiers prend en charge la tache de la vulgarisation de l’information financière aux investisseurs notamment les particuliers. Sa contribution pour l’amélioration de la transparence de l’information financière s’est traduite, depuis sa création en 2003 , par l’organisation de deux palmarès pour primer les meilleurs sociétés cotées à la BVC en communication financière. Dans ce contexte et suite à nous divers entretiens avec son président Monsieur Hadi Gharib, l’association voie en notre travail de recherche une bonne initiative susceptible de contribuer au développement du secteur.
Etant donné que la question de transparence est dans le centre d’intérêt de la SMAF notre travail s’inscrit dans les efforts déployés entre autres par l’association pour l’enrichissement du secteur et l’amélioration de l’information financière au Maroc.
[…]
ENRON, WORLDCOM, VIVENDI UNIVERSAL, PARMALAT, … Ces scandales financiers constituent à l’évidence des contre-exemples de Bonne Gouvernance d’Entreprise7. Ces « affaires » aux conséquences économiques et sociales considérables ont engendré une crise de confiance qui a, d’une part, ébranlé l’ensemble de l’édifice économique et financier et, d’autre part, montré la nécessité de revoir les mécanismes de régulation et de contrôle à tous les niveaux.
Ces affaires ont révélé également que la gouvernance des entreprises est l’affaire de tous car les salariés, les retraités, les créanciers, nombre de petits porteurs et la communauté dans son ensemble ont été touchés. Aussi, la société toute entière se trouve-t-elle aujourd’hui interpellée sur sa capacité à mettre en oeuvre des dispositifs efficaces de surveillance et de contrôle de l’activité des dirigeants d’entreprises.
Afin de garantir les bons arbitrages et orienter efficacement les ressources financières vers les secteurs et les entreprises les plus contributifs à la croissance, La transparence de l’information financière de qualité et la transparence dans les échanges financiers entre l’Entreprise et ses actionnaires constituent un principe fondamental qu’il faut respecter. Ainsi, l’épargne canalisée participe à l’accroissement des sociétés cotées.
Depuis une dizaine d’années le Maroc n’a pas cessé d’entreprendre des réformes pour promouvoir le marché boursier, notamment pour garantir la transparence, la qualité et la disponibilité de l’information financière. Néanmoins, les scandales financiers qui ont secoué dernièrement le Maroc à travers certaines affaires les plus médiatisées (CNCA, CIH, BNDE, ...) montrent que notre pays souffre d’une réalité à laquelle il doit faire face.
En marge des entreprises publiques et des PME, le Maroc compte un certain nombre de grands groupes privés faisant appel public à l’épargne et la Bourse de Casablanca enregistre une capitalisation de 252 milliards de DHS à fin 2005, ce qui représente 55% du PIB national, d’où l’enjeu est de taille.
A travers la lecture de ces événements et après avoir pris connaissance du référentiel marocain l’on peut aboutir à soulever une grande question à savoir : Quelle transparence pour l’information financière au Maroc ?
Montrer l’intérêt de la transparence de l’information financière et son impact sur l’amélioration de l’investissement dans le secteur boursier est l’une des principales questions approchée dans notre étude. En fait, l’investissement en bourse est sensible à la qualité et la véracité de l’information financière diffusée par les sociétés cotées. Il est de même pour la fluctuation des cours qui subi des variations reflétant le feed back du marché à l’information financière circulante.
La mise au point sur le rôle des institutions et des acteurs responsables de contrôle, de la régulation et du traitement de l’information financière. L’étude de ces intervenants sur les plans organisationnel et fonctionnel donne une image sur l’état actuel de la transparence de l’information financière ainsi que les améliorations susceptibles d’être apportées pour donner une dynamique au secteur au niveau du
Le cadrage du présent travail de recherche est orienté vers trois aspects majeurs qui concordent avec les phases de la démarche globale de recherche. Il s’agit de : 1- Analyser le cadre légale et normatif ainsi que les modalités de contrôle suivis pour le contrôle de l’information financière des sociétés cotées à la BVC. 2- Diagnostiquer et analyser la qualité de l’information financière diffusée par les sociétés cotées et traitée par les analystes financiers au Maroc. 3 - Proposer des recommandations pour l’amélioration de la transparence et de la qualité de l’information financière au Maroc.

PARTIE I : TRANSPARENCE DE L’INFORMATION FINANCIERE : CADRE THEORIQUE ET CONTEXTUEL
CHAPITRE I : REFERENTIEL DE MESURE

Section 1 : Le concept manageriel : la transparence de l’information financière
Section 2 : Contexte et lieu de l’étude
Section 3 : Le métier bousier
CHAPITRE II : REPERAGE INTERNATIONAL: BENCHMARKING
Section 1 : Expérience américaine : Scandale financier international d’Enron / origine et traitement
Section 2 : modèle français
Section 3 : modèle tunisien
PARTIE II : PROCESSUS DE LA TRANPARENCE DE L’INFORMATION FINANCIERE AU MAROC
CHAPITRE I : DESCRIPTION DE LA DEMACHE D’INVESTIGATION
1. La population de l’étude
2. Méthodes et instruments de recherche
CHAPITRE II : BILAN DIAGNOSTIC DE LA TRANSPARENCE DE L’INFORMATION FINANCIERE
Section 1 : Cadre légale et réglementaire
Section 2 : Contrôle et régulation de l’information financière
Section 3 : Traitement et analyse de l’information financière
CHAPITRE III : ANALYSE DU PROCESSUS DE LA TRANSPARENCE DE L’INFORMATION FINANCIERE
Section 1 : Transparence de l'information financière
Section 2 : Méthode d’analyse SWOT
CHAPITRE IV : DEVELOPPEMENT STRATEGIQUE DES RECOMMANDATIONS
Section 1 : Options stratégiques
Section 2 : Mix de la transparence de l’information financière
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# Déterminants de la structure financière et réactions du marché boursier aux décisions de financement chez les sociétés cotées à la bourse de Casablanca
# Pertinence et méthodologie de construction d’un indice boursier : Cas de la Bourse de Casablanca
# Efficience informationnelle des marchés financiers : Cas de la Bourse de Casablanca
# Le comportement d’un titre financier coté à la Bourse de Casablanca : Cas de Cosumar
# L’évaluation des entreprises cotées à capitalisation moyenne au sein de la Bourse des Valeurs de Casablanca
# Impact de la responsabilité sociale des entreprises cotées en bourse de Casablanca sur leur performance financière
# L’introduction de la petite et moyenne entreprise en bourse au Maroc : Rôle de l’expert comptable
# L’amélioration de la qualité de l'information financière des sociétés cotées à la bourse au Maroc
# Evaluation de la Value at Risk (VaR) d’un portefeuille d’actions marocaines
# L’effet du comportement d’excès de confiance sur la volatilité de la Bourse de Casablanca
# Coût et prime d’illiquidité du marché boursier marocain
# Préparation de l’introduction en bourse de la société Somafaco
# Montage du projet d’introduction en bourse de la société Sotemag
# Les causes et les conséquences de la crise de la bourse des valeurs de Casablanca
# La performance boursière est-elle déterminée par la performance opérationnelle : Cas de la bourse de Casablanca
# Introductions à la bourse de Casablanca : Quelles performances
# L’impact de la communication financière digitale sur la liquidité des titres : Cas des sociétés cotées à la bourse de Casablanca
# Les facteurs de risque déterminants les rendements des actions des sociétés cotées à la bourse Casablanca
# L’impact des informations financières sur le cours boursier : Etude empirique sur la Bourse de Casablanca

Contact
Contact