Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

La gouvernance d’entreprise et la PME marocaine
accéder au document
Type de document : Article académique
Nombre de pages : 25
Format : .Pdf
Taille du fichier : 488.28 KB
Nombre de consultations : 3
Note : note (0 votes)
Extraits et sommaire de ce document
Le tissu de l’économie marocaine est composé de plus de 90% des petites et moyennes entreprises (PME), ces entreprises n’arrivent pas à franchir le stade des grandes entreprises malgré les efforts consentis dans ce sens par les pouvoirs publics à travers des stratégies et des programmes d’aides alors que ces petites et moyennes entreprises peuvent jouer un rôle important dans la création d’emploi et participer dans la croissance de l’économie marocaine.
Le financement peut être le principal obstacle qui fait face au développement des PME, elles sont vues comme de faible organisation où une seule personne est chargée de plusieurs taches où la forte présence des liens de parenté dans la structure de ces PME. La structuration de ces entreprises va, sans doute, renforcer leur crédibilité chez les bailleurs de fonds même si cela reste un objectif difficile vu la composition de ces entreprises, elles sont généralement de type familiale.
Suite à des dysfonctionnements dans le système de gestion dans des grandes sociétés et vu les conséquences économiques et sociales de ces défaillances, la gouvernance d’entreprise est conçue comme la solution à ces dysfonctionnements, en effet, la gouvernance d’entreprise est basée sur des principes sensés minimiser les risques d’une défaillance du système de gestion de l’entreprise, en d’autres termes, la gouvernance d’entreprise cherche à protéger les intérêts des parties prenantes de l’entreprise tout en gardant la société en vie.
Plusieurs théories sont intéressées à l’étude et l’explication de la gouvernance d’entreprise, en effet, la théorie contractuelle de la gouvernance a analysée la firme comme étant des noeuds de contrats entre les différents acteurs et que ces contrats minimisent les couts d’agences et de transactions (l’efficience organisationnelle). La théorie de l’enracinement qui montre que les dirigeants peuvent utiliser leurs positions pour rendre les autres partenaires de l’entreprise dépendant des ressources qu’ils ont sous leur contrôle (l’inefficience organisationnelle).
L’approche partenariale qui définit la firme comme une équipe de production dans laquelle l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise participent dans la création de la valeur, et la théorie cognitive qui se focalise sur la construction des compétences et sur les capacités des firmes à innover, à créer leurs opportunités d’investissement et à modifier leur environnement. La mise en place des pratiques de la gouvernance d’entreprise peuvent aider les PME à dépasser leurs contraintes et réaliser un développement durable de leur activité.
Le Maroc et en l’occurrence de plusieurs pays, a mis en place un code de bonnes pratiques de gouvernance d’entreprise (formulé par la commission nationale de gouvernance d’entreprise) et qui est inspiré des bonnes pratiques de gouvernance d’entreprise de l’OCDE. Ledit code a vu le jour en Mars 2008, il était destiné aux grandes sociétés et particulièrement celles cotées à la bourse de Casablanca. Des versions de ce code ont vu le jour et qui visent les différents types d’entreprises (entreprises et établissements publics, PME et entreprises familiales).
L’objectif de cet article est de mettre en lumière quelques éléments qui peuvent booster le développement des PME marocaines. Cet article cherche, entre autres, répondre aux questions suivantes : Quels sont les principes de la gouvernance d’entreprise ? Quels sont les modes de gouvernance ? Quel est l’état des lieux des PME marocaines ? Quels sont les recommandations du code spécifique de bonne gouvernance des PME et entreprises familiales ? La mise en place des pratiques de gouvernance des PME est-elle la meilleure solution pour assurer un développement des PME ?
Pour répondre à ces questions, cet article commence tout d’abord par définir les deux concepts formant les piliers de cette recherche à savoir la gouvernance d’entreprise et la petite et moyenne entreprise, ensuite, les théories de la gouvernance seront abordées et en fin, une discussion sur la base des études antérieurs des contraintes des PME marocaines et le rôle de la gouvernance dans le dépassement de ces contraintes.
[…]
La gouvernance d’entreprise est un ensemble de pratiques cherchant à respecter les réglementations en vigueur, assurer la vie de l’entreprise et protéger les intérêts des parties prenantes (actionnaires, clients, fournisseurs, institutions financières, …), la mise en place de ces pratiques va garantir sans doute l’intérêt de tous ce qui sont en relation avec l’entreprise.
Les petites et moyennes entreprises marocaines peuvent jouer un rôle important dans la croissance de l’économie marocaine, elles forment la base de l’économie, présentent dans tous les secteurs. En revanche, les petites et moyennes entreprises marocaines souffrent des facteurs qui sont hors leur contrôle (la pression des charges sociales, les difficultés liées aux délais de paiement, les difficultés à trouver le financement, …), d’une part, d’autre part, elles voient dans l’allégement des impôts, l’amélioration du climat des affaires et une meilleure flexibilité des banques comme facteurs qui peuvent participer dans leur croissance.
La mise en place des pratiques de gouvernance au sein des petites et moyennes entreprises marocaines va améliorer leurs images chez les parties prenantes et surtout les banquiers mais cela insuffisant pour assurer le développement des PME. La dernière réforme des taux d’impositions des sociétés restent une action positive qui peut alléger la pression fiscale et favoriser le développement des PME.
Le développement des PME marocaines ne peut favoriser qu’à travers une stratégie élaborée en concertation avec toutes les parties concernées (le fisc, la CGEM, les entreprises, …) tout en mettant en place une cellule qui va veiller au suivie de l’application de la stratégie.

1. Cadre conceptuel
1.1. La gouvernance d’entreprise
1.2.La petite et moyenne entreprise
2. Les fondements théoriques
2.1.Les fondements théoriques de la gouvernance d’entreprise
2.1.1.Les théories contractuelles de la gouvernance
2.1.2.La théorie de l’enracinement
2.1.3.L’approche partenariale
2.1.4.La théorie cognitive de la gouvernance
2.2.Les fondements théoriques de la petite et moyenne entreprise
3. La gouvernance de la petite et moyenne entreprise marocaine
3.1.Le code marocain des bonnes pratiques de gouvernance des PME et entreprises familiales
3.2.La gouvernance des PME marocaine : Quelle analyse ?
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# La gouvernance des entreprises publiques : Etude comparative entre le Maroc et l’Europe
# La contribution du contrôle interne et de l’audit au gouvernement d’entreprise
# Corporate Gouvernance et performance des entreprises émettrices au Maroc
# La gouvernance d’entreprise et le contrôle du dirigeant : Cas de l’entreprise publique algérienne
# L’impact de la composition du conseil d’administration sur la rémunération des dirigeants en Algérie : Cas de la société Sitel
# La gouvernance de la banque islamique
# Gouvernance d'entreprise et pouvoir informationnel des bénéfices comptables en France et aux US
# La gouvernance des entreprises familiales en Algérie
# La gouvernance d'entreprise au Maroc, levier de croissance
# Les déterminants de la bonne gouvernance et la performance des entreprises : Cas de Sonatrach
# Les mécanismes de gouvernance et la performance globale des sociétés marocaines cotées en bourse
# L’impact des mécanismes de gouvernance sur la performance des banques marocaines
# Le processus de gouvernance et la performance financière de l’entreprise
# Vers une approche spécifique de gouvernance de l’entreprise familiale
# Entreprises familiales : Quel modèle de gouvernance pour l’entreprise marocaine ?
# Gouvernance des entreprises familiales : Un essai théorique sur la spécificité
# La contribution de l’audit interne à l’amélioration de la gouvernance des entreprises privées au Maroc
# Les banques islamiques au Maroc : Quel modèle de gouvernance pour ces institutions éthiques
# Les institutions de microfinance au Maroc : Mécanismes de gouvernance et mission sociale
# La gouvernance de l'entreprise entre le conflit d'intérêt et l'équilibre des partenaires

Correction
Jumia