Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

Entrepreneuriat et développement territorial : Cas du complexe industriel Jorf Lasfar
accéder au document
Type de document : Thèse de doctorat
Nombre de pages : 336
Format : .Pdf
Taille du fichier : 4.59 MB
Note : note (0 votes)
Extraits et sommaire de ce document
Actuellement, l’économie marocaine est confrontée à une multitude d’entraves qui limitent son développement. Parmi ces contraintes nous citons la question de chômage des diplômés et la qualification des salariés au marché d’emploi, la fiscalité et le système juridique et foncier. Ces contraintes impactent le développement des entreprises et rendent les entrepreneurs marocains perturbés dans un environnement incertain.
Dans ce contexte et après des recherches effectuées sur le monde de l’entrepreneuriat au Maroc. Nous avons constaté que l’entrepreneuriat considéré comme un moteur de croissance et du progrès économique souffre de nombreux problèmes qui peuvent être, ainsi, des sources de développement dans ce qui suit. Nous citons, ci-dessous, les principaux problèmes.
D’abord, le problème d’accès au financement pour les entreprises. Malgré des efforts entamés par les institutions financières et les banques (voir Annexe 6). La majorité des entreprises sont mécontentes et ne peuvent accéder facilement au financement, et ce par la complexité du système de garantie. C’est pour cela, cette problématique continue de miner le développement du tissu entrepreneurial, ainsi qu’elle incite les différentes parties prenantes concernées à s’incliner sur ce sujet, en vue de développer d’autres sources de financement alternatives telles que le capital-risque, la finance islamique, les fonds d’investissements gérés en mode de partenariat public-privé et l’accès à la bourse pour les PME.
[…]
La problématique : Il est aussi important d’avancer que le choix de la problématique de recherche pour notre travail a été une opération délicate et pénible. Cela est justifié par le thème de recherche qui nous sommes en train de débattre et qui regroupe deux concepts phares en science d’économie et de gestion, à savoir l’entrepreneuriat et le développement territorial.
En effet, l’entrepreneuriat considéré comme une discipline récemment apparue au début des années 60 souffre de l’absence d’un cadre théorique unifié regroupant l’ensemble des paradigmes et des concepts. De même, le concept de territoire qui est aujourd’hui au coeur des préoccupations des agents économiques, notamment les les entrepreneurs locaux, a connu une transformation passant d’un support de localisation offrant des économies et des externalités aux acteurs et aux entreprises souhaitant s’installer à un acteur participant au développement territorial et au dynamisme entrepreneurial.
À cet effet, le choix de la problématique de recherche a été pour objectif d’expliquer l’interrelation et l’interaction entre les deux concepts cités ci-dessus, qui sont l’entrepreneuriat et le territoire. C’est pourquoi l’introduction de la notion du « milieu » nous a beaucoup facilité la tâche d’expliquer cette relation de complémentarité, ainsi que d’expliciter les enjeux de dynamisme entrepreneurial par l’impact des stratégies et des logiques de milieu territorial.
Dans ce sens, notre problématique est la suivante : « En quoi le milieu contribue-t-il au dynamisme entrepreneurial ? ». À travers cette problématique, nous cherchons, à expliquer l’effet et l’impact du milieu territorial sur le phénomène de l’entrepreneuriat. Cela ne pourra être qu’à partir d’une revue de littérature conçue et développée abordant d’une façon détaillée la notion du milieu.
En effet, le milieu selon GREMI est comme un ensemble de relations intervenant dans une zone géographique qui regroupe dans de tous cohérents les éléments suivants : un système de production, une culture technique et des acteurs, l’esprit d’entreprise, les pratiques organisationnelles, les comportements d’entreprises, la manière d’utiliser les techniques, d’appréhender le marché et le savoir-faire, sont toutes à la fois des parties intégrantes et constitutives du milieu.
Donc, le milieu sera au coeur de la relation entre l’entrepreneuriat et le territoire. D’abord, il permet à travers des logiques d’interactions et d’apprentissages à devenir un milieu entrepreneurial et par conséquent à contribuer au dynamisme entrepreneurial. Ensuite, le milieu développe avec le facteur temps et par des actions étatiques une ingénierie propre à lui reposant sur des stratégies et des comportements, notamment un capital social territorial, un encastrement territorial et un ancrage territorial.
Ces stratégies seront considérées comme l’élément-clé et le facteur incitatif de dynamisme entrepreneurial. Enfin, le dernier point sera pour but d’expliquer l’importance du milieu innovateur sur le dynamisme entrepreneurial, notamment par l’effet de l’innovation territoriale et l’organisation en réseau. D’après D. MAILLAT, M. QUEVIT et L. SENN (1993), un milieu innovateur est un ensemble territorialisé ouvert sur l’extérieur qui intègre des savoir-faire, des règles et du capital relationnel. Il est attaché à un collectif d’acteur, ainsi qu’à des ressources humaines et matérielles. Les interactions, entre ces éléments, développent une logique d’apprentissage qui permet par la suite un déclenchement des processus d’innovation.
Notre problématique nous a permis à soulever plusieurs questions qui représentent autant de préoccupation pour notre objet de recherche : Qu’est-ce que signifie le phénomène entrepreneurial ? Que peut-on comprendre par l’approche territoriale de développement ? Quel est l’impact des proximités sur les réseaux territorialisés ? C’est quoi le développement territorial ? La gouvernance territoriale est-elle considérée comme outil de développement territorial ? Quel est le rôle du milieu entrepreneurial sur le dynamisme entrepreneurial ? Comment l’ingénierie du milieu favorise-t-elle la création d’entreprise ? Quelle relation existe-t-elle entre réseau, milieu et innovation ? Quels sont les enjeux du milieu innovateur ? Quel est l’apport du milieu innovateur au dynamisme entrepreneurial ?
À partir de ces questions de recherche, l’objectif de notre travail est d’apporter une proposition sur la possibilité d’assurer un dynamisme entrepreneurial tout en recourant à la notion du milieu territorial, ainsi que ses spécificités et ses atouts. Donc, le milieu est considéré comme un levier considérable au phénomène entrepreneurial.
Dans ce cadre, nous allons proposer trois hypothèses principales de recherche qui remplaceront la question principale de départ, ainsi qu’elles se présentent comme une proposition aux questions de recherche. Ces réponses, provisoires et sommairement, guideront le travail de recueil et l’analyse des données et devront cependant être testées, corrigées et approfondies.
[…]
Notre thèse de recherche est constituée de quatre chapitres. Les trois premiers chapitres portant sur l’aspect théorique de recherche, à savoir une définition du phénomène entrepreneurial, l’approche territoriale de développement et l’interaction entre l’entrepreneuriat et le territoire à travers la notion du milieu. Le dernier chapitre concerne la réalité locale du complexe industriel Jorf Lasfar situé à 25 Km de la ville d’El-Jadida. En effet, nous précisons, ci-après le contenu de chaque chapitre.
Ce premier chapitre traite le champ théorique et conceptuel du phénomène entrepreneurial. À cet effet, nous allons maitriser ce concept et connaitre en détail les stratégies et les facteurs de succès qui peuvent assurer un dynamisme entrepreneurial, autre que le financement et l’organisation. De même, nous allons intéresser à l’acteur de l’entrepreneuriat, à savoir l’entrepreneur, et ce pour son encastrement territorial et son aptitude à favoriser la création et le développement de son entreprise. Bref, ce rappel théorique nous permettra de comprendre la dynamique entrepreneuriale, ainsi d’appréhender le milieu territorial comme un déterminant à son succès.
Le deuxième chapitre se penche aussi sur le champ théorique et conceptuel de la notion du territoire. En effet, nous allons dévoiler ce concept par une définition de l’organisation territoriale : concept et stratégie, à travers les travaux de C. COURLET (2001) et G. BENKO (1998). De même, nous allons définir l’économie de proximité, à la fois géographique, organisationnelle et organisationnelle (J-P. GILLY, Y. LUNG, 2004) et (B. PECQUEUR, J-B. ZIMMERMAN 2002), ainsi que de présenter son effet sur les réseaux territorialisés. Cette économie de proximité permet de générer pour les entreprises et les différents acteurs présents sur le territoire des effets externes et des externalités technologiques et pécuniaires. Au final, nous allons mettre en lumière le projet de développement territorial.
Le troisième chapitre, nous allons présenter la problématique de notre travail de recherche, à savoir l’interaction entre le dynamisme entrepreneurial et l’approche territoriale de développement. En effet, le lien sera expliqué par le recours à la notion du milieu territorial. C’est grâce au milieu entrepreneurial, l’ingénierie du milieu territoriale et le milieu innovateur que le phénomène entrepreneurial connaît l’essor et le développement. Ces facteurs seront présentés en sections en vue d’apporter une réponse à notre problématique.
Finalement, le quatrième chapitre est à la fois empirique et méthodique. D’abord, nous allons mettre en exergue le contexte de l’entrepreneuriat et du milieu territorial au niveau d’El-Jadida. Cette section sera pour but de situer notre étude empirique qui se déroulera au sein du complexe industriel Jorf Lasfar dont nous allons explorer qu’il s’agit d’un milieu territorial caractérisé, d’une part, par l’existence des opérateurs industriels de renommés et des institutions locales, et, d’autre part, par la présence des logiques d’interactions et d’apprentissages.
Ensuite, nous allons exposer le cadre épistémologique et méthodologique de recherche. La méthodologie de recherche sera une combinaison de l’approche qualitative et l’approche quantitative. Enfin, dans la dernière section, nous allons présenter nos résultats empiriques. Ces résultats présentés seront obtenus par le recours à la méthode-test des hypothèses, à savoir le teste de Fisher qui aura pour but de montrer l’impact d’une variable sur une autre variable, le test de Khi-2 pour objectif d’expliquer la dépendance entre les variables.
Au final de notre travail de recherche, nous allons essayer de résumer les principaux apports théoriques et empiriques de la recherche, ainsi que de présenter les limites de recherches et d’ouvrir la voie aux nouveaux chercheurs souhaitant approfondir leurs recherches dans ce domaine.

Chapitre I : Cadre théorique et conceptuel d’entrepreneuriat
Section I : Cadre historique et théorique de l’entrepreneuriat
Paragraphe 1 : Evolution historique de l’entrepreneuriat
1.1 L’entrepreneuriat et l’économie capitaliste
1.2 L’entrepreneuriat et les différentes écoles de l’économie
Paragraphe 2 : L’entrepreneuriat dans la théorie économique
2.1 L’approche fonctionnelle : La vision de Schumpeter sur l’entrepreneuriat
2.2 L’approche sur les individus ou le courant de behaviorisme
2.3 L’approche par le processus
Paragraphe 3 : Une tendance à une théorie spécifique à l’entrepreneuriat
3.1. Le modèle d’entrepreneuriat d’après A. SHAPERO
3.2. Le modèle d’entrepreneuriat d’après VERSTRAETE
Section II : l’entrepreneur un acteur de l’entrepreneuriat
Paragraphe 1 : Les approches de l’entrepreneur
1.1. L’entrepreneur innovateur selon Joseph SCHUMPETER
1.2. Mark CASSON, l’entrepreneur et coordination
1.3. L’entrepreneur, le risque et l’incertitude selon Frank KNIGHT
Paragraphe 2 : Une typologie de l’entrepreneur
2.1. Une classification des typologies d’entrepreneur
2.2. L’entrepreneur et le territoire
Section III : Cadre conceptuel de l’entrepreneuriat
Paragraphe 1 : Les paradigmes de l’entrepreneuriat
1.1. Le paradigme de l’opportunité d’affaire
1.2. Le paradigme d’émergence organisationnelle
1.3. Le paradigme de la création de la valeur
1.4. Le paradigme de l’innovation
Paragraphe 2 : le processus entrepreneurial
2.1. L’acception classique du processus entrepreneurial
2.2. Le processus entrepreneurial selon C. BRUYAT
2.3. La nouvelle approche du processus entrepreneurial
Chapitre II: L’approche territoriale de développement
Section I : L’organisation territoriale ; concept et stratégie
Paragraphe 1 : De l’économie spatiale à l’économie territoriale
1.1. L’espace chez les néoclassiques
1.2. L’espace dans les théories de la localisation
1.3. De l’espace au territoire
Paragraphe 2 : l’économie du territoire
2.1. L’économie d’externalité
2.2. L’économie d’agglomération
2.3. L’économie des ressources
Paragraphe 3 : Les stratégies de l’organisation territoriale
3.1. La territorialisation : une stratégie de l’organisation territoriale
3.2. La perspective de l’organisation territoriale
Section II : Les réseaux territorialisés et dynamiques de proximité
Paragraphe1 : L’économie de la proximité
1.1. La proximité territoriale : définition et typologies
1.2. L’articulation des proximités et territoire
Paragraphe 2 : les réseaux territorialisés une dynamique de proximité
2.1. Le district industriel marshallien et Le district industriel italien
2.1.1. Le district industriel marshallien
2.1.2. Le district industriel italien
2.2. Le système productif local (SPL)
2.3. Le cluster et le pôle de compétitivité
Section III: Le territoire et le projet de développement
Paragraphe 1: Le développement territorial : concept et caractéristiques
1.1. L’approche de développement endogène
1.2. L’approche de développement local
1.3. Du développement local au développement territorial
Paragraphe 2 : L’approche de développement territorial : processus et modes.
2.1. Le développement territorial un processus complexe
2.2. La dimension culturelle de développement territorial
2.3. Les modes de développement territorial
Paragraphe 3 : La gouvernance territoriale, outil de développement territorial
3.1. De la gouvernance à la gouvernance territoriale
3.2. La gouvernance territoriale : un corollaire au développement territorial
Chapitre III: Le Milieu un levier de dynamisme entrepreneurial
Section I : le milieu et le dynamisme entrepreneurial
Paragraphe 1 : Le milieu et le milieu entrepreneurial
1.1. La définition du milieu
1.2. La notion du milieu entrepreneurial
Paragraphe 2 : Le rôle du milieu entrepreneurial dans le dynamisme de l’entrepreneuriat
2.1. Le milieu entrepreneurial et dynamisme entrepreneurial
2.2. Le rôle du milieu entrepreneurial dans le dynamisme entrepreneurial d’après Pierre Andrée Julien
Paragraphe 3 : Le milieu entrepreneurial et l’information
3.1. Le lien entre milieu entrepreneurial et l’information
3.2. L’information et son effet sur le dynamisme entrepreneurial
Section II : L’ingénierie du milieu au profit de dynamisme entrepreneurial
Paragraphe 1 : Le dynamisme entrepreneurial et capital social territorial
1.1. Le capital social : notion et caractéristiques
1.2. Le capital social territorial
1.3. L’importance du capital social pour le dynamisme entrepreneurial
Paragraphe 2 : L’encastrement territorial et réseaux d’entreprises
2.1. De l’encastrement à l’encastrement territorial : concept et caractéristiques
2.2. L’effet de l’encastrement territorial sur la création d’entreprises
Paragraphe 3 : l’ancrage territorial et processus de création d’entreprises
3.1. L’ancrage territorial : notion et caractéristiques
3.2. La proximité facteur essentiel de l’ancrage territorial
3.3. Le processus de création d’entreprises et phénomène d’ancrage territorial
Section III : Le milieu innovateur outil de dynamisme entrepreneurial
Paragraphe 1 : L’innovation et le milieu
1.1. La notion de l’innovation
1.2. Réseau, milieu et innovation
Paragraphe 2 : Le milieu innovateur comme outil de dynamisme entrepreneurial
2.1. Le milieu innovateur une plateforme propice à l’innovation
2.2. L’apport du milieu innovateur au dynamisme entrepreneurial
Chapitre IV : Le complexe industriel Jorf Lasfar : Milieu et dynamisme entrepreneurial
Section I : Le contexte de l’entrepreneuriat et du milieu territorial au niveau de la province d’El-Jadida
Paragraphe 1 : L’entrepreneuriat au Maroc : une réalité complexe
1.1. Le tissu entrepreneurial marocain
1.2. L’environnement entrepreneurial marocain
1.3. L’entrepreneuriat au niveau d’El-Jadida
Paragraphe 2 : L’économie territoriale à la province d’El-Jadida
2.1. L’identité territoriale de la province d’El-Jadida
2.2. Les économies de la province d’El-Jadida
Paragraphe 3 : Le milieu : complexe industriel Jorf Lasfar
3.1. La présentation du milieu complexe industriel Jorf Lasfar
3.2. Les opérateurs du milieu complexe industriel Jorf Lasfar
Section II : Le Cadre épistémologique et méthodologique de recherche
Paragraphe 1 : Le cadre épistémologique de recherche et hypothèses de recherche
1.1. La définition de l’épistémologie et des courants épistémologiques
1.2. Notre positionnement épistémologique
1.3. Les hypothèses de recherches
Paragraphe 2 : La méthodologie de recherche adoptée au cours de ce travail
2.1. La méthode de recherche qualitative
2.2. La méthode de recherche quantitative
Section III : Traitement des données de l’échantillon et analyse des résultats
Paragraphe 1 : Présentation de l’échantillon et traitement des données
1.1. Analyse Descriptive
1.2. Analyse univariée
1.3. Analyse croisée dynamique à double entrées
Paragraphe 2 : Analyse et interprétation des résultats
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# Les femmes entre assistanat et entrepreneuriat dans les projets de territoire et de valorisation touristique des espaces de marge du sud du Maroc
# Processus de transformation des intentions d’entreprendre en actions entrepreneuriales
# Les inventeurs universitaires marocains et l’entrepreneuriat : Une analyse de l’intention entrepreneuriale
# L’entrepreneuriat des jeunes et le développement de l’esprit d’entreprise au Maroc : L’expérience du programme Moukawalati
# L’entrepreneuriat et les jeunes au Maroc
# Le groupement inter-entreprises et le développement local en Algérie
# Analyse de l'impact de la formation universitaire en entrepreneuriat sur l'intention entrepreneuriale chez les étudiants
# L’impact de la concentration spatiale des entreprises sur la dynamique territoriale : Cas de la zone d’activités Taharacht
# L’entrepreneuriat féminin au Maroc
# Le guide pédagogique sur l'entrepreneuriat
# Climat des affaires et succès des entreprises de l’écosystème automobile marocain
# L'entrepreneuriat innovant et le développement territorial : Cas du secteur artisanal au Maroc
# Les femmes chefs d’entreprise au Maroc
# L’entrepreneuriat féminin au Maroc : Une étude exploratoire
# L’entrepreneuriat coopératif, un levier du développement territorial au Maroc
# Concept d’incubation d’entreprises au Maroc : Cas des incubateurs académiques
# L’enseignement de l’entreprenariat : Clé pour la création de l’entreprise
# L’entrepreneuriat au Maroc : Les contraintes et les conditions de développement
# L’entrepreneuriat digital au Maroc : Les entrepreneurs face aux défis actuels
# Les programmes d'aide et d'assistance à la création des PME par les jeunes marocains

Contact
Contact