Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

L'application de la démarche Lean pour l'amélioration de la performance d'un entrepôt logistique chez la société Asti
accéder au document
Type de document : Mémoire/PFE
Nombre de pages : 111
Format : .Pdf
Taille du fichier : 4.1 MB
Nombre de consultations : 26
Note : note (0 votes)
Extraits et sommaire de ce document
Dans un contexte économique actuel de globalisation où l’on a fait face à une compétitivité en mouvement perpétuel, et pour répondre aux évolutions socio-économiques espérées, l’entreprise marocaine publique et, ou privée fait malheureusement face à des difficultés énormes de gestion et s’interroge actuellement sur ses compétences clés, ses structures, son mode de gestion en vue d’obtenir des organisations flexibles, réactives innovantes et entrepreneuriales.
Si aujourd’hui au Maroc les grandes entreprises prennent de plus en plus conscience de l’importance de la fonction logistique et de ses apports, car de plus en plus ouvertes à la concurrence internationale, il n’en est pas malheureusement de même pour les petites et moyennes entreprises qui, par méconnaissance sous-estime les gains de productivité qu’elles pourront réaliser grâce à cette fonction.
La gestion d’entreposage constitue une préoccupation des dirigeants d’entreprises, car tout le système logistique s’organise autour d’entrepôts et de plates-formes dont les rôles sont déterminants dans la régulation, l’accélération et l’optimisation des flux. L’entreposage est une « science » relativement jeune qui devient de plus en plus importante. De plus en plus, les organisations sont conscientes que les entrepôts jouent un rôle primordial et vital dans les nouvelles chaînes logistiques et ainsi en assurent le succès ou l’échec [Frazelle2002] .
Ce nouveau rôle s’explique notamment par l’impact de l’utilisation d’entrepôt sur le temps de réponse et la performance de la chaîne logistique, en effet, ce dernier doit être gérée d’une façon a optimiser la totalité des flux entrants, en optimisant les surfaces de stockage, les chemins de préparation et les affectations de stocks, la préparation des commandes afin d’augmenter la productivité de préparation, améliorer le respect de la commande, des délais et du niveau de service tout en gérant finement les fluctuations d'activité, telles sont les conditions sine qua non d'une gestion efficace de l'entrepôt.
C’est dans cette perspective que j’ai soulevé la problématique de mon rapport de fin d’études : « L'application de la démarche Lean pour l'amélioration de la performance d'un entrepôt logistique : Cas d’Asti »qui se décline sous forme de sous questions structurées : Comment peut-on améliorer la gestion de l’entrepôt ? Quelle est l’approche à suivre pour améliorer les performances des micro-processus ? Quelles sont les causes principales de leurs dysfonctionnements et défaillances ? Quelles sont les solutions adaptées pour réduire voire éviter ces causes racines ?
Pour réaliser notre travail, nous avons opté pour une méthode mixte (Quantitative et qualitative), s’appuyant sur des observations et des données collectées chiffrées au niveau de chaque processus en vue de les analyser et trouver des solutions adaptées aux causes identifiées. A cet égard, la méthode Lean a été choisie afin de traiter des problèmes de coût, de qualité et de délai que connaissent l’entrepôt d’Asti, notamment le processus de réception, de stockage de préparation de commandes et en complément l’instauration de normes HSE au sein de l’entrepôt.
Cette étude propose d’une part une solution permettant de résoudre les problèmes en réduisant les coûts d’exploitation et en améliorant le niveau de performance et d’autre part, elle permet de mieux comprendre les opérations en cours et d’identifier les possibilités d’amélioration pour tendre vers le zéro défaut et éliminer ou éviter les activités non rentables de l’entreprise. Pour ce faire, une méthodologie en 5 étapes de résolution de problème et d’optimisation des processus a été choisie pour ce projet, à savoir le cycle DMAIC (Définir, Mesurer, Analyser, Améliorer et Contrôler).
Le présent rapport se scinde en deux parties, mais avant d’entamer la première partie, nous allons commencer par une définition de la problématique à résoudre. Par la suite, la première partie est structurée de la manière suivante : nous allons tout d’abord mettre l’accent sur l’approche processus dans la chaine logistique et à la méthode Lean Six Sigma appliquée à l’entrepôt (Lean warehousing). Enfin, la deuxième partie traitera le projet d’optimisation des processus de gestion par l’approche Lean Six Sigma en se basant sur la méthodologie DMAIC afin de pouvoir définir des solutions et des pistes d’amélioration en réponse à la problématique posée et avant de conclure nous présenterons brièvement les limites du projet et des perspectives.
Le succès de plusieurs industries est attribué à la performance des opérations logistiques , ce qui serait définis comme des services individuels ou intégrés dans le transport, l’entreposage, gestion des commandes, services à la clientèle et l’approvisionnement.
La réduction des coûts tout en fournissant la qualité et la satisfaction des clients sont considérées comme les principaux objectifs de la performance opérationnelles . La performance des entrepôts implique une infrastructure de la réception, de stockage et de mouvement des marchandises des stations de distribution. La qualité de service pour ces activités repose sur le succès des prévisions, et la souplesse de l’agencement . Toutefois, le coût et le timing sont influencés par la régularité des réceptions des marchandises, les taux de distribution et le taux des retours des marchandises.
Du fait que l’entreposage est l’un des facteurs clés dans la gestion de chaine logistique, l’objectif de la gestion d’entrepôt est de coordonner de manière efficiente et efficace tous les processus et les activités d’entrepôt. De plus, la gestion d’entrepôt inclut toutes les planifications et les procédures de contrôle en amont et en aval ainsi que des opérations de prélèvement des articles et d’expédition.
De là, notre problématique mettait le point sur l'application de la démarche Lean pour l'amélioration de la performance, cette démarche est considérée comme une méthodologie d’amélioration des affaires intégrant deux philosophies de gestion distinctes : Lean et Six-sigma qui se complètent afin d’améliorer les processus et les résultats des entreprises. Cette intégration a été réalisée en mélangeant leurs méthodes et leurs principes, en utilisant le DMAIC comme cadre d’amélioration continue et conjointement en faisant des efforts pour réduire les défauts de production et la variabilité des processus ainsi que la simplification des processus et la standardisation et la réduction des déchets.
Le présent rapport se contente de projeter l’application de l’approche LSS dans le domaine de l’entreposage. Sachant que le macro-processus d’entreposage peut être subdivisé en plusieurs processus, à savoir : la réception, le stockage, le picking et l’expédition, le but de ce projet est la proposition d’un modèle applicable sur tous les sous-processus d’entreposage en général de différents clients.
L’équipe LSS est composée du manager des opérations, du superviseur des opérations, des opérateurs de préparation des commandes et de moi-même. Ce projet représentait la première initiative liée au LSS. Il concerne deux entrepôts logistiques (le magasin A4 et A5) situés côte à côte, de types 3PL. L’entrepôt appartient à une entreprise multinationale de solutions du transport et de la logistique. Au moment du projet, les entrepôts s’étendent sur une superficie de 3400m2. En termes d’efficience du processus, les opérations des entrepôts n’atteignent pas tout leur potentiel. Des variations des taux de traitement quotidien et du dysfonctionnement ont été observées.

Partie I : Cadre conceptuel du projet
Chapitre 1 : La pensée Lean

1. Historique
2. Le Lean thinking : une philosophie et un état d’esprit
3. Les objectifs du Lean
Chapitre 2 : Le Lean dans la logistique et l'entreposage
1. L’Applicabilité du Lean dans différents environnements
2. Le Lean warehousing : Le Lean en entrepôt
3. Lean Six Sigma
Partie II : La DEMARCHE METHODOLOGIQUE DU PROJET
1. Présentation de La méthodologie DMAIC
2. Les étapes de la méthodologie
3. Le choix des outils
Partie III : Le projet d’amélioration de la performance de l’entrepôt
Chapitre 1 : Présentation de l’organisme d’accueil

1. Origine
2. La fiche signalétique
3. Le service entreposage
Chapitre 2 : Application de la démarche Lean grâce à la méthode DMAIC
1. La Phase de définition
a) Le planning du projet
b) Périmètre du projet
c) Le QQOQCP
d) Equipe du projet
e) L’outil SIPOC
f) La cartographie des processus
2. La phase de mesure
a) Audit logistique simplifié
b) Résultat de l’audit
3. La phase d’analyse
a) Diagramme d’Ishikawa
b) Analyse du tableau de bord
c) Analyse VSM
d) Détail des observations
e) Analyse AMDEC ET Pareto
4. La phase d’amélioration
a) Présentation de la méthode
b) Application de la méthode 5S
5. Phase de contrôle et de maitrise
a) Comparaison des performances
b) Mise en place d’un outil d’audit 5S
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# L’analyse de la performance logistique par traçabilité-agilité chez UCM Dolidol
# Amélioration de la performance logistique des entrepôts chez Marjane
# La logistique des conteneurs endommagés et l’optimisation des délais de réparation chez CMA CGM
# Gestion des risques dans les chaînes logistiques
# Organisation des approvisionnements et systèmes de paiement dans les filières agro-alimentaires : Cas de la filière canne à sucre
# Optimisation du processus logistique de la messagerie chez Barid Al Maghrib
# Organisation et suivi des opérations de transport chez la société Best Milk
# Choix stratégique entre l’externalisation et le maintien de l’activité logistique chez la Cosumar
# L’externalisation logistique et les enjeux de la relation entre industriels et prestataires de services
# L’amélioration de la chaîne logistique des fruits et légumes de la société Suncrops
# Optimisation des risques logistiques dans l’exportation des fruits et légumes chez la GPA
# La gestion logistique de l’escale des navires chez l’ANP
# Optimisation de la gestion des stocks et des approvisionnents chez la SBGS
# Evalutation de la performance logistique de la société Silver Food
# Optimisation de la préparation des commandes dans les entrepôts de distribution
# Optimisation de la chaîne logistique de la société Fresh Fruit
# Optimisation des flux physiques des conteneurs chez la compagnie CMA CGM
# Optimisation de la performance logistique chez la société SNTL Damco Logistics
# Amélioration de la gestion des flux logistiques chez Marsa Maroc
# Audit des performances logistiques chez les laboratoires Afric-Phar

Amazon
contact