Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

La démarque inconnue au sein d'une grande surface de vente au Maroc : Impacts et méthodes de contrôle
accéder au document
Type de document : Mémoire/PFE
Nombre de pages : 159
Format : .Pdf
Taille du fichier : 1.19 MB
Nombre de consultations : 131
Note : note (1 vote)
Extraits et sommaire de ce document
La distribution constitue l’un des secteurs les plus importants de l’économie. Elle constitue le canal principal entre le secteur productif ou importateur et le consommateur. Elle est le régulateur entre l’offre et la demande. Lorsque la distribution ne joue pas son rôle, des effets négatifs se font sentir sur l’économie : ralentissement de la production, rentrées fiscales réduites, augmentation des prix,..
Plusieurs facteurs ont contribué à l’apparition de la distribution moderne : évolution des transports, urbanisation, élévation du niveau de vie… En Europe et notamment en France, ce mode de distribution a connu une forte extension depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Cependant, pour éviter la disparition du commerce traditionnel, les pouvoirs publics français ont adopté une réglementation stricte pour gérer le développement de ce secteur. Ainsi, le législateur a soumis à autorisation les ouvertures ou extensions des surfaces de vente et a institué une taxe destinée à financer un plan d’aide aux petits commerçants.
Au Maroc, l’extension des villes ainsi que l’accroissement de l’offre et de la demande, ont stimulé à partir des années quatre vingt dix la réalisation d’investissements importants dans la grande distribution par de grands groupes nationaux et internationaux (GROUPE ONA, METRO, GROUPE CHAABI, …).
D’après une étude menée en juillet 2001 par le Ministère du Commerce, les grandes surfaces de vente au Maroc réalisent entre 5 et 8% du commerce de détail. C'est dire à quel point la marge de progression de ce secteur est extrêmement importante pour arriver au niveau européen.
[…]
Au Maroc, où le secteur de la grande distribution en est encore à ses premiers balbutiements, aucune étude n’a été menée et publiée à ce sujet. La seule possibilité d’évaluer approximativement le montant des pertes de marchandises est soit de s’adresser –sans grand succès- aux directeurs de magasins des différentes surfaces de ventes, soit de consulter les rapports des commissaires aux comptes déposés auprès des tribunaux de commerce en espérant qu'ils y consacrent quelques notes, soit d’extrapoler le calcul à travers une approche empirique.
[…]
Sur la base des résultats constatés lors des inventaires physiques auxquels nous avons assisté, des documents et informations recueillis auprès des fournisseurs, des animateurs de rayons et du personnel «transfuge» qui passe d’un concurrent à l’autre, la valeur des marchandises perdues au sein des grandes enseignes d’hypermarchés au Maroc (MARJANE, METRO, ASWAK ASSALAM, LABEL VIE, SUPERSOL, ACIMA notamment) peut raisonnablement être estimée au titre de l’année à environ 55 millions de dirhams soit un taux de 1% du chiffre d’affaires hors taxe qui s’élèverait à près de 5,5 milliards de dirhams.
[…]
Avec le développement de l'informatique et de la lecture optique, la première méthode de calcul de la démarque inconnue est progressivement abandonnée et c'est la méthode de calcul basée sur la comparaison entre le stock théorique comptable et l'inventaire de clôture qui va faire l'objet de la présente étude.
La démarque inconnue est l’expression chiffrée de toutes les fraudes, malversations, négligences, erreurs, mauvaise quantification et évaluation des stocks ….commises dans les surfaces de vente. Elle est en grande partie imputable à la formule du libre service.
[…]
Les objectifs poursuivis par ce mémoire sont donc les suivants : Cerner et traiter les multiples impacts de la démarque inconnue sur le fonctionnement d’une surface de vente à prédominance alimentaire dotée de systèmes informatiques développés et d’équipements de lecture optique ; permettre au gestionnaire et à l’auditeur de comprendre et d’analyser les différents éléments constitutifs de la démarque inconnue et d’évaluer son incidence sur les plans juridiques, fiscaux, comptables et financiers ; proposer les moyens d’actions à mettre en place par la surface de vente pour lutter contre ce phénomène ; Elaborer à l’attention des commissaires aux comptes, des auditeurs internes et des gestionnaires des questionnaires permettant l’appréciation du contrôle interne relatif à la démarque inconnue et, partant de là, de définir l'étendue des contrôles à effectuer sur les comptes. Nous proposerons également des programmes de contrôles des comptes d’achats, de ventes et de stocks sur lesquels se fonde l’évaluation de la démarque inconnue.
Le présent mémoire va s’articuler autour des deux parties suivantes :
La première partie s’attachera à définir la méthode de calcul et les composants de la démarque inconnue et recenser les facteurs qui influent sur le taux de la démarque inconnue. En effet, les éléments constitutifs de la démarque inconnue ont des origines multiples. Un chapitre traitera des moyens de suivi des composants la démarque inconnue et notamment l’apport de la lecture optique dans la réalisation d’un inventaire rapide et rigoureux. Nous nous attacherons à examiner les conséquences de la démarque inconnue au regard notamment de l’IS/IGR, de la TVA, de la politique commerciale et financière en matière de prix, des couvertures en matière d’assurance ainsi que sur le plan juridique et judiciaire,
Dans la deuxième partie, nous proposerons les outils et procédures à mettre en place pour évaluer et lutter contre la démarque inconnue. Ce sera l’occasion de présenter les différentes précautions à prendre lors de l’aménagement d’une salle de vente, de définir le rôle et les attributions des organes de surveillance interne et externe et de présenter les procédures de contrôle interne et les règles d’organisation essentielles à mettre en place et à faire respecter par l’ensemble du personnel. Nous traiterons en outre du contrôle externe de la démarque inconnue par les commissaires aux comptes dont la méthodologie s’inspirera des diligences usuellement pratiquées par la profession.
En effet, après avoir présenté dans la première partie l’environnement de la démarque inconnue, il nous a paru utile de proposer une démarche d’audit de la démarque inconnue basée sur l’examen, à partir de questionnaires et de programmes de travail spécifiques, du système de contrôle interne mis en place par la surface de vente et des comptes comptables qui concourent à l’évaluation des pertes de marchandises entre deux inventaires.

PARTIE 1 : LA DEMARQUE INCONNUE: CALCUL, COMPOSANTS ET GESTION
CHAPITRE 1: LE CALCUL DE LA DEMARQUE INCONNUE

SECTION 1: PRESENTATION DES INFORMATIONS FINANCIERES PERMETTANT
LE CALCUL DE LA DEMARQUE INCONNUE
1. Les achats de marchandises
2. Les retours définitifs de marchandises
3. Les ventes de marchandises
4. Les marges réalisées
5. Les stocks de marchandises
SECTION 2: EVALUATION FINANCIERE DE LA DEMARQUE INCONNUE
1. Tableau de calcul de la démarque inconnue
2. Impact de la formule de dépôt vente sur le calcul de la démarque inconnue
3. Cas particulier : les rayons frais
CHAPITRE 2: LES ELEMENTS CONSTITUTIFS DE LA DEMARQUE INCONNUE
SECTION 1: LES MARCHANDISES ENDOMMAGEES
1. La casse de marchandises
2. Le dépassement des dates de péremption
SECTION 2: LES VOLS DE MARCHANDISES
1. Le vol au niveau de la réception des marchandises
2. Les malversations du personnel
3. Les vols commis par la clientèle
SECTION 3: LES ERREURS COMMISES AU NIVEAU DE LA SALLE DE VENTE
1. L'étiquetage des marchandises
2. La circulation de la marchandise et son retour aux fournisseurs
3. Les erreurs au niveau des balances
SECTION 4: LES ERREURS COMMISES AU NIVEAU DES SERVICES ADMINISTRATIFS
1. L’enregistrement et le contrôle des factures
2. Le contrôle des conditions tarifaires
SECTION 5: LES ERREURS COMMISES LORS DES INVENTAIRES
1. Les erreurs de comptage
2. Le non-respect du principe de séparation des exercices
CHAPITRE 3: LES OUTILS DE GESTION ET DE SUIVI DE LA DEMARQUE INCONNUE
SECTION 1: LE SYSTEME D’INFORMATION COMPTABLE 41
1. L'organisation comptable et les schémas d'enregistrement
2. Le cas particulier des ventes en consignation
SECTION 2: LE SUIVI ET L'EVALUATION DE CERTAINS COMPOSANTS 45
1. La casse et le dépassement des dates de péremption
2. Les vols constatés
3. Les marges anormales
4. Les prélèvements internes de marchandises
5. La surmarque
SECTION 3: L'INVENTAIRE PHYSIQUE, INSTRUMENT PRIVILEGIE 50
1. L'apport de la lecture optique dans la réalisation de l'inventaire
2. Les inventaires tournants par rayon
3. La valorisation des marchandises
CHAPITRE 4- LES CONSEQUENCES DE LA DEMARQUE INCONNUE
SECTION 1 : LES ASPECTS COMPTABLES ET FISCAUX 63
1. Le traitement comptable de la démarque inconnue
2. Le traitement fiscal au regard de la fiscalité directe
3. Le traitement fiscal au regard de la TVA
SECTION 2 : LES ASPECTS FINANCIERS ET COMMERCIAUX
1. Les aspects financiers
2. L’intégration de la démarque inconnue aux négociations commerciales
SECTION 3: LES PROBLEMES JURIDIQUES ET JUDICIAIRES DU VOL 67
1. Définition pénale de la fraude
2. Appréhension des voleurs
3. La réparation directe auprès des fraudeurs
PARTIE 2 : LA DEMARQUE INCONNUE : MOYENS ET METHODOLOGIES DE LUTTE ET DE CONTROLE
CHAPITRE 1 : LES METHODES DE LUTTE PROPRES A LA SURFACE DE VENTE

SECTION 1 : LES PREVENTIONS MATERIELLES 72
1. L’aménagement général du magasin-
2. Les équipements antivol
3. L’exposition commerciale des articles
SECTION 2 : LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION 75
1. Sensibilisation du personnel
2. Campagne auprès de la clientèle
SECTION 3 : L’INTERVENTION DU SERVICE DE SECURITE 76
1. Mission
2. Autorité et liaisons hiérarchiques
3. Organisation et contrôle de l'action
SECTION 4 : LE SYSTEME DE CONTROLE INTERNE 78
1. La Réception Marchandise
2. Les acheteurs
3. Les réserves et le magasin
4. La ligne des caisses
5. Le Personnel
6. L'inventaire physique
7. Le service comptable
CHAPITRE 2 : LE CONTROLE EXTERNE DE LA DEMARQUE INCONNUE
SECTION 1 : LA METHODOLOGIE GENERALE DU CONTROLE EXTERNE 87
1. L’acceptation de la mission
2. Orientation et planification
3. Appréciation du contrôle interne
4. Le contrôle direct des comptes
5. Les travaux de fin de mission
6. Le rapport final
SECTION 2 : L’AUDIT EXTERNE DE LA DEMARQUE INCONNUE 91
1. La prise de connaissance
2. La planification de la mission
3. L’examen du système de contrôle interne
4. Les travaux sur les comptes
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# La livraison à domicile au Maroc : Est-ce le futur du modèle de distribution dans le secteur agroalimentaire ?
# Le Category Management dans la grande distribution au Maroc : Cas de Aswak Assalam
# Evaluation de la politique commerciale des hypermarchés Aswak Assalam
# Etude de pénétration des Cafés-Hôtels-Restaurants par Marjane Agadir Founty
# Merchandising d'un rayon café pour le compte de la société Mondélez International
# Le Merchandising producteur face au Merchandising distributeur : Cas de la Copag
# Les cartes de fidélité dans la grande distribution Suisse
# Une comparaison de la performance des différents types de franchises au Maroc
# Le secteur de la grande distribution au Maroc
# Le marché de la distribution du meuble en kit au Maroc et analyse du cas Kitea
# L’avenir de la distribution automatique alimentaire
# La grande distribution au Maroc : un secteur en plein essor
# La distribution des articles de sport et de loisirs en France
# Créer un point de vente : Petits, moyens et grands commerces
# Tendances de consommation et concepts innovants dans la distribution
# La grande distribution et la pratique du Merchandising au Maroc
# Etude sur la fréquentation du rayon Textile chez les hypermarchés Marjane
# Marketing de la grande distribution et stratégie de fidélisation chez les hypermarchés Marjane
# Management de la distribution
# Le Merchandising (Livre)

Amazon
contact