Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

Espace Echanges

Equilibre du marché du crédit et cycle économique
 
accéder au document
• Type de document : Thèse de doctorat
• Nombre de pages : 279
• Format : .Pdf
• Taille du fichier : 1.72 MB
Extraits et sommaire de ce document
[…] En introduisant l’hypothèse d’anticipations rationnelles, Lucas [1972] ne fera que systématiser les résultats mis en avant par ces travaux et donc réduire la portée des résultats keynésiens mais ne remettra pas en cause ce statut du marché du crédit dans l’analyse macroéconomique et que prolongeront ensuite les modélisations issues du courant de la Théorie des Cycles Réels (Kydland et Prescott [1982]).
En effet, cette approche considère que les réactions d’optimisations des individus aux chocs réels exogènes sont suffisantes pour reproduire les fluctuations économiques observées et il n’est donc pas nécessaire de faire appel aux dysfonctionnements de la sphère financière et plus particulièrement à ceux du marché du crédit.
Ainsi et au-delà de ces controverses et en dépit de quelques tentatives contraires (Gurley et Shaw [1955], Minsky [1975] par exemple), toutes ces contributions auront pour facteur commun de partager les conditions avec lesquelles s’établit le théorème de Modigliani et Miller [1958] et qui garantissent que la sphère financière peut être considérée comme neutre et donc n’influence pas l’équilibre macroéconomique.
Ainsi, il faudra donc attendre Bernanke [1983] pour qu’apparaisse une nouvelle prise en compte du rôle spécifique du marché du crédit. En effet, reprenant les résultats de Friedman et Schwartz [1963], il montre que les facteurs monétaires qu’ils ont mis en avant sont quantitativement insuffisants à expliquer la Grande Dépression et que c’est plutôt l’effondrement du système financier et avec lui le marché du crédit et les institutions bancaires qui le permettent.
Parallèlement à ce regain d’intérêt pour le marché du crédit qui se retrouvera dans d’autres travaux similaires (Fama [1985], Hamilton [1987], Haubrich [1987]), comme l’explique Gertler [1988], dans ce qui peut être considéré comme le premier survey à ce sujet, ce sont les progrès dans le traitement de l’hypothèse d’asymétrie d’information qui vont offrir un support de formalisation permettant la prise en compte du fonctionnement du marché du crédit dans la mesure où c’est cette imperfection qui le caractérise comme d’autres marchés financiers.
C’est ainsi que va se développer, sur le fondement de cette hypothèse, toute une littérature qui va permettre d’intégrer sur des fondements microéconomiques le marché du crédit dans une modélisation macroéconomique et va permettre de renouveler, avec le concept de canal large du crédit, l’impact de la politique monétaire mais également de définir, avec le concept d’accélérateur financier, un nouveau cadre à partir duquel sera analysé l’influence du marché du crédit sur l’équilibre macroéconomique.
Après avoir connu un premier stade de développement, la crise des subprimes qui a éclaté en 2008 et ses répercussions vont entraîner une nouvelle phase de développement de cette littérature. Celle-ci va essentiellement se caractériser par un approfondissement et notamment son intégration définitive dans le cadre des M.E.G.I.S, Modèles d’Equilibre Général Intertemporels et Stochastiques (Sopraseuth et Illiopoulos [2011] pour un premier survey et Gordon [2009] pour une premier critique générale) mais sans remettre en cause l’adoption de l’hypothèse d’asymétrie d’information.
Ainsi, s’inscrivant dans cette perspective thématique, cette thèse va s’essayer à compléter les travaux et les résultats déjà existants. Tout d’abord, avec les deux premiers chapitres, en proposant un survey complet de la relation qui peut s’établir entre l’équilibre du marché du crédit et le cycle économique et qui donc ne se résume pas seulement, comme c’est le cas dans la littérature existante, à la seule approche en asymétrie d’information.
En effet, il existe toute une série de travaux qui abordent cette question dans le contexte d’incertitude radicale au sens de Knight [1921] et qui offrent ainsi une autre grille d’analyse des influences croisés entre le marché du crédit et le cycle économique. Cette littérature n’ayant jamais été rassemblée, le premier chapitre se propose de le faire ce qui permet, avec le deuxième chapitre qui sera consacré à l’approche en asymétrie d’information, de disposer d’un cadre complet d’analyse et de le présenter en fonction de la variable-clé de formation de l’équilibre du marché du crédit qui est le degré d’information dont les acteurs disposent.
Cet état des lieux étant fait, le troisième chapitre se propose de revenir sur deux limites communes à ces deux approches et qui peuvent être identifiées lorsqu’elles sont confrontées à l’explication de la formation de l’équilibre macroéconomique. Plus précisément, ces deux approches n’envisagent pas la possibilité qu’il y ait un choc d’ordre macroéconomique qui soit exogène au marché du crédit et elles stipulent une relation entre le risque de crédit et le cycle économique qui peut être considérée comme incomplète. Sur la base de constat, ce troisième chapitre formule des propositions d’hypothèses dont la formalisation permettrait de dépasser ces limites.
Le quatrième chapitre reprend la formalisation de ces hypothèses et propose de les intégrer dans un modèle macroéconomique de courte période de façon à compléter la formalisation des liens possibles entre l’équilibre du marché du crédit et le cycle économique. Ce faisant, cette formalisation nous permet de définir un mécanisme d’accélération financière différent de celui qui est proposé en asymétrie d’information et de répondre à certaines limites explicatives qui ont été soulevées dans la littérature.
Enfin, la conclusion nous permettra de revenir sur les limites de cette modélisation, notamment par rapport aux développements qui sont actuellement observés. Elle nous permettra également de revenir sur les implications en termes de politique économique de ces différentes modélisations du fonctionnement du marché du crédit et donc de l’équilibre macroéconomique.
Conformément à la logique de présentation de ces modélisations, cette comparaison nous permettra de réfléchir à la définition de ces politiques économiques en fonction de l’information produit sur le risque de crédit et, partant, de proposer une première évaluation de celles qui sont menées actuellement.

CHAPITRE I : COMPORTEMENT BANCAIRE ET CYCLE ECONOMIQUE EN INCERTITUDE RADICALE
SECTION I : LE COMPORTEMENT BANCAIRE INDIVIDUEL ET MYOPIE AU DESASTRE
SECTION II : LE COMPORTEMENT BANCAIRE AGREGE ET LES COMPLEMENTARITES STRATEGIQUES
SECTION III : UN MODELE MACROECONOMIQUE DE CYCLE DU CREDIT ET REGLEMENTATION PRUDENTIELLE
SECTION IV : LA PERTINENCE EMPIRIQUE DE CETTE APPROCHE
CHAPITRE II : COMPORTEMENT BANCAIRE ET CYCLE ECONOMIQUE EN ASYMETRIES D’INFORMATION : LA THEORIE DE L’ACCELERATEUR FINANCIER
SECTION I : ASYMETRIES D’INFORMATION ET MARCHE DU CREDIT : LES FONDEMENTS MICROECONOMIQUES.
SECTION II : LES MODELES DE COUTS DE VERIFICATION DU RESULTAT (C.V.R)
SECTION III : L’ACCELERATEUR FINANCIER EN EQUILIBRE PARTIEL (BERNANKE ET GERTLER [1989]).
SECTION IV : L’ACCELERATEUR FINANCIER EN EQUILIBRE GENERAL
SECTION V : LA PERTINENCE DE CETTE APPROCHE
CHAPITRE III : UNE NOUVELLE MODELISATION MACROECONOMIQUE DE L’ACCELERATEUR FINANCIER
SECTION I : DEUX LIMITES COMMUNES AUX MODELES EXISTANTS
SECTION II : DEUX CONTRIBUTIONS RECENTES
SECTION III : PROPOSITIONS DE MODELISATION ALTERNATIVE
CHAPITRE IV : UN ACCELERATEUR FINANCIER MACROECONOMIQUE
SECTION I : L’ENTREPRENEUR
SECTION II : LA BANQUE REPRESENTATIVE
SECTION III : EQUILIBRE DU MARCHE DU CREDIT ET EQUILIBRE MACROECONOMIQUE
SECTION IV : L’AMPLIFICATION FINANCIERE DU CYCLE ECONOMIQUE
Autres documents qui pourraient vous intéresser !
Notre plateforme contient plus de 5000 documents (dont +2500 mémoires et PFE), vous pouvez donc y trouver d'autres documents qui pourraient vous intéresser. Pour effectuer votre recherche cibleé, tapez vos mots clés dans le champ ci-dessous !

Web Hosting
Contact