Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

La perspective du contrôle de gestion au sein des clubs sportifs professionnels au Maroc : Cas du KACM
accéder au document
Type de document : Article académique
Nombre de pages : 24
Format : .Pdf
Taille du fichier : 488.28 KB
Nombre de consultations : 0
Note : note (0 votes)
Extraits et sommaire de ce document
Acheter un ticket, prendre la queue, gagner une place, supporter votre équipe préférée, crier, et chanter pendant les 90 minutes… ce sont les rituels d’un fan, qui supporte inconditionnellement le football. À domicile ou ailleurs, les supporteurs ne baissent pas les bras, ils se déplacent pour répondre à un besoin intrinsèque, inhérent, et voire même inexplicable, c’est l’amour inconditionnel d’une équipe qui représentent pour eux une source de plaisir et d’épanouissement social.
Ce sport avait émergé en Angleterre en 18631, lorsque les joueurs du Rugby et les adeptes du Football ont décidé de se séparer. Graduellement, ce sport a été propagé dans le monde entier, tout en commençant par l’Europe, l’Amérique latine… cette propagation a été le résultat des actions coloniales des pays d’Europe, mais aussi les guerres collectives.
À cette époque, dans les pays européens, les clubs sportifs ont été des associations pour but non lucratif, qui cherchent à absorber les charges engagées par les recettes collectées sans avoir l’ambition de créer un gain. L’objectif était de faire un spectacle amusant pour les supporteurs et spectateurs d’une manière générale. Ainsi, motiver les jeunes à exercer des activités physiques.
À l’aube du 20ème siècle, ce sport avait atterri au nord de l’Afrique, avec l’entrée des forces coloniales française, espagnole, Portugaise… à l’instar, le Maroc a été touché par cette tendance coloniale, car en 1912, il avait signé un contrat de protectorat avec la France, dans ce sens, les premiers matchs ont été commencés entre les années 1911 et 1913. Aujourd’hui, ce sport ou cette activité physique est devenue un secteur d’activité porteur de la richesse et de la valeur, dans la mesure où, le football est une industrie à part entière.
L’augmentation des investissements dans l’économie sportive prend la part du lion grâce notamment à sa popularité dans le pays. Le business est florissant, il évolue à hauteur de 30 % chaque année, mais le chemin n’est pas facile. Il y a tout un travail d’explication, de sensibilisation, d’organisation et de restructuration avec les clients.
Selon des chiffres estimatifs , « le secteur sportif au Maroc emploie plus de 240.000 personnes, avec un chiffre d’affaires estimé à 600 millions MAD ». « Le sport est sorti du sport »3, il est désormais un outil de développement social, culturel et économique et participe à la mise en valeur du patrimoine national. En effet, sa présence est devenue indispensable dans tous les domaines vu son pouvoir intrinsèque de faire face à différents enjeux : éducatifs, sociaux, politiques, culturels, etc.
Ce constat rend les acteurs de ce domaine responsables, qu’ils soient publics ou privés, dans l’obligation de prendre conscience de l’effet du sport dans la création de valeur et ainsi son rôle dans la construction d’une image et d’une identité nationale. Depuis plus de cinq ans, le gouvernement marocain a fait des efforts considérables en faveur de la restructuration et de la modernisation de l’écosystème sportif national, afin de construire des bases solides d’une réelle économie du sport au Maroc.
Dans ce sens, un grand nombre de chantiers ont été lancés par le gouvernement et Sa Majesté le roi Mohamed VI :
- D’abord les infrastructures, à travers notamment les grands stades (Marrakech, Tanger et Agadir…), la mise à niveau des anciens stades ainsi que la création d’un nombre important de Centres sociosportifs de Proximité intégrés (CSPI).
- Ensuite la gouvernance, via la mise en place de lois importantes (professionnalisation du football, lutte contre la violence dans les stades et lutte contre le dopage), la contractualisation avec les 45 fédérations sportives nationales par des contrats objectifs orientés sur quatre ans et la création de ligues professionnelles dans les disciplines sportives phares.
- Puis, le programme de formation, à travers notamment le lancement du programme sports-études dans huit disciplines sportives, la réouverture de l’Institut Royal de Formation des Cadres, ainsi que du centre national du sport Moulay Rachid et l’ouverture de plusieurs académies et écoles de football de renommée internationale, à l’image de l’Arsenal Soccer School ou encore de la prestigieuse FC Barcelona Escola.
- Enfin, le développement des partenariats et du financement, ainsi que le positionnement du Royaume du Maroc en tant qu’acteur incontournable du sport au niveau régional, continental et international, à travers l’organisation de manifestations sportives de grande envergure à l’instar de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA qui a mis en exercice les capacités du pays en termes d’accueil des manifestations sportives grandioses.
Le management sportif vient dans cette restructuration pour esquisser un modèle de gestion propre aux clubs sportifs. Cette discipline cherche à adapter les outils de la gestion traditionnelle (le style de management, la comptabilité, les systèmes d’informations, le contrôle de gestion…), afin de permettre à ces nouvelles structures de prendre un paradigme dédié à leurs gestions et trouver un modèle dans la science de gestion.
Face à la globalisation et l’évolution rapide des clubs sportifs, et surtout dans un environnement économique, politique et social instable, ces organisations sont appelées à faire face à leurs gestions à l’aide du contrôle de gestion qui va les permettre à surmonter quelques difficultés.
L’objectif principal de cette étude, c’est de démontrer la pertinence des outils de contrôle de gestion dans les activités sportives, afin de mettre le point sur les problèmes budgétaires rencontrés par la majorité des clubs sportifs au Maroc.
En effet, cette tentative va aider les clubs sportifs sous la peau de leurs décideurs d’avoir une idée ou un modèle initial de management des clubs sportifs. Dans cette étude, on va proposer une démarche de contrôle de gestion au sein d’un club sportif professionnel, cette proposition représente une occasion pour ce club, car, on constate qu’il y a une sorte de rareté des études entamées dans ce champ au Maroc.
Afin de concrétiser les avantages du contrôle de gestion pour une organisation très différente aux entreprises industrielles comme les clubs sportifs et pour la section football en particulier. Nous avons mené une étude sur le budget du club. Le choix du football n’est pas un choix hasardeux, mais c’était bien précis qui vise de donner importance au sport le plus populaire au monde et bien sûr au Maroc.
Notre problématique est la suivante : Dans quelle mesure le contrôle budgétaire pourrait résoudre les problèmes budgétaires au sein du club sportif ? Cette problématique peut être scindée en trois questions : D’où viennent les problèmes budgétaires au sein du club ? Comment peut-on résoudre ces problèmes budgétaires ? Est-ce que le contrôle de gestion est capable de trouver des solutions dans les structures sportives ?
[…]
La finalité de notre étude était de démontrer dans quelle mesure le contrôle de gestion pourrait résoudre les problèmes budgétaires au sein des clubs sportifs ? C’est-à-dire, la pertinence du contrôle de gestion sous la peau du contrôle budgétaire dans la gestion des clubs sportifs.
Pour répondre à cette problématique, nous avons situé notre recherche dans le courant néo institutionnel, et la théorie de la contingence. En effet, ces approches s’imposent dans divers domaines de recherche, elle est particulièrement pertinente pour analyser la diffusion et la légitimation de nouvelles pratiques dans les organisations. Elles constituent donc un courant de recherche majeur.
Dans un contexte où la mondialisation, la technologisation et le libre-échange amène les activités industrielles à revoir leur coût de production ou voire même mettre fin à cette dernière, les organisations sportives se trouvent face à des problématiques d’ordres économiques, financières et sociales.
Avec les effets de la restructuration prévue par le gouvernement pour les clubs sportifs, ce changement va transformer la forme juridique des clubs, dans la mesure où leurs moyens ne restent pas limités pour faire face à ces changements dans un contexte de compétitivité nationale ou internationale. Ce travail a pour objectif d’étudier à travers le cas du KACM la manière dont le contrôle budgétaire peut être pertinent dans les structures sportives.
Le premier chapitre, on a mis le point sur l’aspect théorique de notre sujet, dans lequel on a positionné le contrôle budgétaire dans plusieurs approches. On a commencé par l’approche fonctionnaliste, dans laquelle on a compris que le contrôle budgétaire est considéré comme un instrument qui participe dans l’optimisation du fonctionnement de l’organisation, sachant que l’approche néo institutionnelle a perçue le contrôle budgétaire comme un outil de
légitimation, tandis que la théorie de la contingence a confirmé que le contrôle budgétaire est un outil de gestion indispensable mais au même titre, c’est un outil qui a une utilité relative. Le deuxième chapitre à montrer qu’historiquement le contrôle budgétaire est conçu pour résoudre les problèmes industriels, mais aussi on a traité le management sportif comme un nouveau paradigme qui cherche à prendre une certaine ampleur.
En ce qui concerne le dernier chapitre, il a été consacré au traitement de la situation budgétaire du club KACM. Dans ce chapitre, on a pu démontrer que l’absence du contrôle de gestion dans l’entité KACM est un sérieux problème.
Certes personne ne peut nier l’importance et la pertinence des systèmes de contrôle de gestion, cela a été vérifié dans l’industrie et le secteur des services. Ainsi, l’activité sportive est un vecteur économique indispensable et un moyen de promotion d’emploi. C’est pour cela, il faut trouver un modèle de gestion adapté à l’activité sportive, notamment pour les clubs professionnels.
En guise de conclusion, l’activité sportive est un secteur porteur de profit, mais pour le perfectionner et le professionnaliser, il faut introduire un système de management adapté aux besoins du football.

1. le contrôle budgétaire et l’activité sportive
1.1. Le contrôle budgétaire
1.2 La performance économique d’un club sportif
2. Les approches théoriques du contrôle budgétaire
2.1. Approche néo-institutionnelle : Le budget, un outil de légitimation
2.2. Théorie de la contingence : Le budget comme outil à utilité relative
3. L’analyse du budget de KACM
3.1. Présentation du système sportif de football marocain
3.3. Méthodologie de travail
3.4. Le processus de production au sein de KACM
3.5. Le budget du KACM
3.6. Les recommandations
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# La méthode OBZ au service de la performance du contrôle de gestion chez Asment Temara
# Impact des ERP sur le contrôle de gestion : Cas de Total et SNCF
# Enjeux et difficultés de l’introduction du contrôle de gestion dans une PME
# La fonction contrôle de gestion : Analyse de la place des services fonctionnels dans l’organisation
# Mise en place d'un système de contrôle de gestion adapté aux nouvelles orientations stratégiques de Reminex Ingénierie
# Impact du contrôle de gestion sur la performance financière de l’entreprise SEBN Maroc
# Le contrôle de gestion dans les activités internalisées chez les entreprises algériennes
# La pratique du contrôle de gestion au sein de l'ONEE (Branche Eau)
# Evaluation du système de reporting chez Euro Maroc Phosphore
# Le contrôle de gestion et sa contribution à la performance de l'entreprise General Emballage
# Répartition des frais de fonctionnement pour une gestion par projet chez la Compagnie Générale Immobilière
# La restructuration du système de contrôle de gestion de Barid Al Maghrib
# Le contrôle de gestion, outil de pilotage de la performance chez Sonatrach
# L’importance de la fonction du contrôle de gestion dans l’entreprise : Cas de la société Cevital
# Contribution du contrôle de gestion à l'amélioration de la performance de l'entreprise Tchin-Lait Candia
# Le contrôle de gestion, outil de prise de décisions stratégiques chez la société Mostavi
# Les systèmes de contrôle de gestion dans les entreprises : Une analyse typologique
# Etude de l’émergence de la fonction contrôle de gestion dans les grandes entreprises industrielles marocaines
# Modélisation des processus de la performance au niveau de la fonction contrôle de gestion
# L’apport du contrôle de gestion sociale dans l’amélioration de la performance des coopératives

Correction
Jumia