Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

L’impact des informations financières sur le cours boursier : Etude empirique sur la Bourse de Casablanca
accéder au document
Type de document : Article académique
Nombre de pages : 15
Format : .Pdf
Taille du fichier : 488.28 KB
Note : note (0 votes)
Extraits et sommaire de ce document
Conscient de l’importance de l’information financière, le Maroc a entrepris, dès les années 80, une vaste réforme en vue de l’amélioration de la qualité de cette information. Cette vaste réforme a été renforcée par la volonté des autorités marocaines d’éviter les grands scandales financiers qui ont éclaboussé le monde au début des années 2000 (Enron, Parmalat, etc.). Par ailleurs, depuis ces dernières années, le Maroc assiste à un véritable développement de son marché financier principal qui est la Bourse des Valeurs de Casablanca.
Ce marché est d’ailleurs entré pour la première fois de son histoire; dans le classement mondial « Global Financial Centre Index » en mars 2014; à la soixante-deuxième place (JOURNAL ECNOMIST MAGHREBIN 2014). L’accession de la Bourse de Casablanca à ce classement démontre clairement la volonté du Maroc de concurrencer les plus grandes places boursières de la planète et positionne dès lors cette place boursière sous le regard d’investisseurs internationaux aux besoins croissants d’informations financières de qualité.
Cette nécessité croissante d’informations est le fruit d’une compétition accrue entre les marchés financiers mais aussi entre les titres qui y sont cotés. Les entreprises cotées doivent de plus en plus se démarquer les unes des autres en vue d’attirer ces investisseurs. Or, ce démarquage ne pourra se faire qu’à travers la qualité des informations qu’elles publient.
La bourse de Casablanca représente une importance économique majeure pour l’économie marocaine. Karim Hajji; directeur général de la Bourse des valeurs de Casablanca; déclare en 2014 dans une interview avec le journal Usine nouvelle, que «La capitalisation de la Bourse de Casablanca représente 50% du PIB du Maroc». Ainsi que les investissements étrangers directs dans le PIB du Maroc augmentent chaque année, et représentent 0.6 % en 2015 1, et que la part de la capitalisation boursière détenue par les étrangers s’est élevée à 34.38 %.
Selon l’économiste, les pays de l’Europe et du Moyen-Orient sont les principaux investisseurs dans les sociétés cotées à la BVC 2 en 2015. La croissance des investisseurs étrangers en la BVC montre la capacité des entreprises à gagner la confiance de ces investisseurs. Cette croissance contribue à un dynamisme de l’économie nationale par une jonction entre le marché financier et les investissements productifs. Cela s’est d’ailleurs traduit pour le Maroc en 2016 par un partenariat entre la BVC et l’Agence Nationale pour la promotion des PME, dans le but de développer l’accès des PME au financement via le marché des capitaux.
L’importance de la Bourse de Valeur de Casablanca dans le tissu de l’économie marocaine, nous a conduit à choisir d’étudier le lien entre l’information financière et le cours boursier pour avoir une idée sur les facteurs qui orientent le comportement des investisseurs sur la Bourse de Casablanca. Cette étude, à notre connaissance tout à fait originale, vise à permettre une meilleure compréhension des liens unissant l’évolution du cours de bourse et la publication de l’information financière des sociétés cotées sur la Bourse de Casablanca. Ces résultats permettront, nous l’espérons, d’orienter d’une part les managers vers les indicateurs pertinents susceptibles d’accroitre la valeur de l’entreprise, et de l’autre côté d’accroitre la conscience des investisseurs sur les éléments à prendre en considération dans une décision d’investissement.
Pour mener à bien cette recherche, nous avons employé la méthode de régression linéaire des moindres carrés (OLS) et le test de régression poisson pour analyser la corrélation entre les variables financières avec le cours boursier.
En premier lieu, une revue de littérature est établie concernant la relation entre la publication d’informations financières et le cours de bourse des sociétés cotées avant la présentation de l’échantillon et la méthodologie de notre recherche, ainsi que la discussion des résultats. Pour terminer, la conclusion clôture cette étude en présentant les principales recommandations à l’égard des investisseurs mais aussi des entreprises cotées sur la Bourse de Casablanca en matière d’amélioration de la publication des informations financières et en identifiant les limites de la recherche ainsi que les pistes futures de développement qu’elle induit.
[…]
Plusieurs études ont contribué à étudier la pertinence des variables financières et leur responsabilité dans la fluctuation de la valeur d’une entreprise. La variation de la valeur de l’entreprise aboutit à la variation de la richesse des actionnaires. L’ensemble des recherches se focalise sur l’étude de la pertinence de la valeur de l’entreprise par rapport à l’information financière, axée sur les rapports financiers publiés par les entreprises. Notre étude s’inscrit dans la même ligne d’étude, la relation entre les informations financières et le cours des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca.
Les résultats de notre recherche sont utiles tant pour les managers que pour les investisseurs. Pour les managers, il est utile d'identifier les points forts et les faiblesses de l'entreprise qui pourrait affecter les cours des actions, les aider à mieux gérer cette dernière et les actionnaires seraient en mesure d'identifier les variables qui affectent la valeur de leurs actions.
Dans cette étude, nous avons analysé la corrélation entre le cours boursier et un ensemble de variables financières. En outre, nous avons purifié nos résultats en utilisant la méthode des moindres carrés ordinaires (OLS) et le test de régression poisson. Les résultats de notre recherche appuient la littérature précédente telle que (ZHU 2003) et (WANG, FU & LUO 2013), indiquent que les variables BPA et RLI ont une corrélation positive et significative avec le cours boursier, sauf la variable du capital employés par action et ROE qui n’est pas significatif. La variable ratio de liquidité générale qui est négativement corrélée avec le cours boursier. Cette corrélation négative peut être interprétée comme la non-optimale de Ratio de liquidité générale des entreprises qui peut être améliorée par une gestion efficace des actifs courants.
Les limites de notre recherche peuvent être considérées comme des pistes de recherche envisageable. Ainsi il serait intéressant d’étudier le rôle joué par les variables non-financières sur le cours boursier des entreprises cotées à la Bourse de Casablanca, étudier la pertinence des cours boursiers avec le changement des Lois, ainsi que les indicateurs macroéconomiques ; tels que le prix du pétrole, le PIB, les taux d'intérêt, les taux de change, etc.

I. REVUE LITTÉRATURE
II. HYPPTHESE DE LA RECHERCHE
III. DATA
IV. METHODOLOGIE
V. RESULTATS
VI. LES LIMITES DE LA RECHERCHE
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# Déterminants de la structure financière et réactions du marché boursier aux décisions de financement chez les sociétés cotées à la bourse de Casablanca
# Pertinence et méthodologie de construction d’un indice boursier : Cas de la Bourse de Casablanca
# Efficience informationnelle des marchés financiers : Cas de la Bourse de Casablanca
# Le comportement d’un titre financier coté à la Bourse de Casablanca : Cas de Cosumar
# L’évaluation des entreprises cotées à capitalisation moyenne au sein de la Bourse des Valeurs de Casablanca
# Impact de la responsabilité sociale des entreprises cotées en bourse de Casablanca sur leur performance financière
# La transparence de l’information financière au Maroc : Cas des sociétés cotées à la bourse des valeurs de Casablanca
# L’introduction de la petite et moyenne entreprise en bourse au Maroc : Rôle de l’expert comptable
# L’amélioration de la qualité de l'information financière des sociétés cotées à la bourse au Maroc
# Evaluation de la Value at Risk (VaR) d’un portefeuille d’actions marocaines
# L’effet du comportement d’excès de confiance sur la volatilité de la Bourse de Casablanca
# Coût et prime d’illiquidité du marché boursier marocain
# Préparation de l’introduction en bourse de la société Somafaco
# Montage du projet d’introduction en bourse de la société Sotemag
# Les causes et les conséquences de la crise de la bourse des valeurs de Casablanca
# La performance boursière est-elle déterminée par la performance opérationnelle : Cas de la bourse de Casablanca
# Introductions à la bourse de Casablanca : Quelles performances
# L’impact de la communication financière digitale sur la liquidité des titres : Cas des sociétés cotées à la bourse de Casablanca
# Les facteurs de risque déterminants les rendements des actions des sociétés cotées à la bourse Casablanca

Contact
Contact