Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

Impact de l’adoption des normes IFRS sur la communication financière : Cas des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca
accéder au document
Type de document : Article académique
Nombre de pages : 19
Format : .Pdf
Taille du fichier : 231.09 KB
Note : note (0 votes)
Extraits et sommaire de ce document
Le Conseil National de Comptabilité du Maroc (CNC) a décidé en 2012 de procéder à la convergence du référentiel comptable marocain, connu sous le nom du Code Générale de Normalisation Comptable (CGNC), vers les normes comptables internationales IAS/IFRS.
Le processus de la mise à niveau de la norme comptable marocaine a démarré réellement en 2007, suite à l’obligation faite pas la Banque Centrale Marocaine (Bank Al Maghreb) aux groupes bancaires marocains, soumis à l’obligation d’établir des comptes consolidés de par la loi, de présenter des comptes selon le référentiel IFRS pour l’exercice 2007 (et par conséquent 2006 pour la comparaison). Le CDVM (Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières) a suggéré l’application des normes IFRS pour les groupes côtés. Selon cet organisme « le nombre d’émetteurs assujettis à la consolidation est de 50 en 2011 contre 42 au titre de l’exercice 2010 ».
D’après les rapports publiés par la bourse de valeurs de Casablanca, sur les 76 sociétés cotées à la bourse de Casablanca, 41 sociétés (54%) sont des groupes avec plusieurs filiales et publient des états financiers consolidés. Seuls 19 groupes (46%) consolident leurs comptes en normes IFRS.Plusieurs filiales marocaines de groupes multinationaux appliquaient les IFRS depuis des années. La préparation des états financiers en IFRS n’exempte pas les sociétés de se conformer aux lois en vigueur en matière de communication financière. Elles doivent produire des états financiers conformes au CGNC pour la déclaration fiscale annuelle et pour le dépôt au tribunal de commerce.
La présente étude, structurée en deux parties, a été réalisée principalement sur la base des rapports financiers publiés auprès du CDVM (Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières) et de la bourse des valeurs de Casablanca, par les sociétés marocaines cotées (76 société cotées à la date de la présente étude) :
• La première partie développe la revue de littérature effectuée pour déboucher sur la problématique de recherche à laquelle nous allons traiter à travers ce travail. Ensuite nous proposons le cadre théorique et la méthodologie de recherche qui sera adoptée.
• La deuxième partie est consacrée à l’étude des impacts du passage au référentiel IFRS sur les principaux agrégats comptables : l’actif immobilisée, les capitaux propres, l’endettement net et le résultat net, à travers les données chiffrés des sociétés cotées qui ont publié des comptes en IFRS.

1. Cadre théorique et méthodologie
1.1. Revue de littérature
1.2. Problématique
1.3. Cadre théorique
1.4. Méthodologie de recherche
2. Résultats
2.1. Impacts financiers du passage aux IFRS : Statistiques descriptives
2.2. Impacts financiers du passage aux IFRS : Résultats statistiques
2.3. Impacts organisationnels du passage aux IFRS
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# La réforme de la comptabilité du secteur public et l’adoption des normes comptables internationales IPSAS au Maroc
# Evaluation des actifs non-courants selon les normes IFRS en Algérie
# Etats de reporting conformes aux normes US GAAP au Maroc : Etude des spécificités et proposition d’une méthodologie d’élaboration
# Les normes US GAAP : Un référentiel incontournable pour un meilleur management chez Microsoft North Africa
# Refonte des normes comptables marocaines relatives aux amortissements, provisions et dépréciations d'actifs
# Retraitement des comptes sociaux suivant les normes comptables internationales IASC et US GAAP
# Retraitements et audit de la comptabilité d’une société industrielle marocaine selon les normes comptables US GAAP
# Impact des normes IFRS sur la manipulation comptable des sociétés françaises cotées
# Traitement des immobilisations corporelles selon les normes IFRS chez Marsa Maroc
# Le passage aux normes IAS/IFRS dans le cadre de l'Offshoring : Retraitements et Impacts
# Le passage aux normes IAS-IFRS chez l’Office National des Chemins de Fer
# Mise en place des normes IAS-IFRS chez la Ramsa
# Analyse comparative entre les normes IAS-IFRS et les normes comptables marocaines : Cas des groupes immobiliers
# Impact des normes IAS-IFRS sur les comptes sociaux du groupe CDG
# L'impact des normes IAS-IFRS sur les états financiers de Station Kabbage Souss
# La gestion des immobilisations selon les normes IFRS chez le groupe OCP
# La Conversion aux normes IAS-IFRS chez la société Somaca
# L'impact des normes IAS-IFRS sur les états financiers de la Holding Al Omrane
# Etude de l'amortissement des immobilisations corporelles chez la société Fantasia
# Le passage aux normes comptables IAS-IFRS chez la société Socamar

Contact
Contact