Logo
Memoires et Projets de fin d'Etudes

Espace Membres

Identifiant :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

L’Intelligence économique, levier de développement stratégique à l’international
accéder au document
Type de document : Article académique
Nombre de pages : 17
Format : .Pdf
Taille du fichier : 488.28 KB
Nombre de consultations : 25
Note : note (0 votes)
Extraits et sommaire de ce document
Aujourd’hui, dans la littérature en management stratégique, nombreux auteurs affirment qu’un avantage concurrentiel durable s’appuie sur un système de gestion de l’information intelligent au sein de l’organisation. Ce système se traduit par un dispositif d’intelligence économique qui constitue « l'ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution, en vue de son exploitation, de l'information utile aux acteurs économiques » (Matre 1994). Ainsi, l’importance de l’information dans les choix stratégiques croit.
Cette importance de l’information en tant que ressource pour générer un avantage concurrentiel, a mené vers l’émergence de la théorie basée sur les ressources (RBV Ressource Based View). Cette théorie conçoit alors l’entreprise non plus comme un ensemble d’activité (Porter 1980) mais comme un ensemble de ressources que l’organisation transforme pour se développer (Rumelt 1984, Barney 1986, Grant 1991).
Par ailleurs, dans ce contexte actuel marqué par l’hyper-concurrence, l’émergence de la société de l’information et de l’économie basée sur la connaissance, l’avantage concurrentiel devient de plus en plus difficile à obtenir. Les sources d’avantages concurrentiels qui émanaient jusque-là d’une adaptation à son environnement, sont aujourd’hui soumises à une approche différente. Cette nouvelle approche est basée sur les ressources stratégiques de l’entreprise ainsi que ses capacités dynamiques (Teece et al 1997).
Ces dernières sont définies par Eisenhardt et Martin (2000, p.1107) comme un ensemble de « routines stratégiques et organisationnelles, à travers lesquelles les organisations génèrent de nouvelles ressources et configurations au fur et à mesure que les marchés émergent, se heurtent, se divisent, évoluent et meurent ». Ces capacités dynamiques sont le socle théorique de la capacité d’absorption.
La capacité d’absorption représente ainsi l’ensemble de ces routines et mécanismes, s’appuyant sur la création et l’acquisition de l’information et la connaissance, qui ont pour objectif de générer un avantage concurrentiel (Zahra et George, 2002). Dès lors, en s’attachant à ce cadre théorique, nous tentons de répondre à la problématique de recherche suivante : Quelle articulation entre l’intelligence économique et la capacité d’absorption pour la génération d’un avantage concurrentiel à l’international ?
L’objectif de cette recherche est de définir le cadre conceptuel de l’intelligence économique et de la capacité d’absorption et leur articulation pour dégager un avantage concurrentiel pérenne à la firme. Cet objectif se traduira par la proposition d’un modèle de recherche qui permet de déterminer comment l’intelligence économique permet de transformer l’information en avantage concurrentiel à travers le mécanisme de la capacité d’absorption de la firme.
Dans une première partie, nous allons tout d’abord conceptualiser l’IE à travers son approche processuelle qui permet de transformer l’information et de l’utiliser à des fins stratégiques. Dans une seconde partie, nous allons nous intéresser à la conceptualisation de la capacité d’absorption à travers ses définitions, ses dimensions, ainsi que son impact sur les outputs organisationnels. Enfin dans une troisième partie nous nous pencherons sur l’articulation des deux concepts pour l’atteinte de l’avantage concurrentiel, en proposant un modèle de recherche appuyé par la formulation d’hypothèses comme futures pistes de recherche.
[…]
Notre étude porte sur l’articulation entre l’intelligence économique et la capacité d’absorption par le biais de l’approche basée sur les ressources et de l’approche processuelle des capacités dynamiques. Les deux littératures tendent à affirmer la convergence des deux concepts IE/ACAP via leurs pratiques et leurs dimensions.
L’intelligence économique et la capacité d’absorption s’inscrivent dans une même démarche d’amélioration globale de la performance de l’entreprise et de développement d’avantages concurrentiels durables. Cette convergence théorique est appuyée par le processus de transformation de l’information.
L’information est devenue ressource stratégique pour les acteurs publics et privés, la difficulté n’est plus de l’obtenir mais de la gérer et de la protéger, en développant ses capacités dynamiques en interne. Ceux sont ces deux dimensions qui permettent réellement de transformer l’information en un avantage compétitif et qui font de l’intelligence économique un outil stratégique indispensable.
Le développement de ses capacités dynamiques en interne par la mise en place de routines et processus organisationnels revient à agir sur la capacité d’absorption de l’information externe par la firme. Cette capacité d’absorption est donc le mécanisme par lequel l’intelligence économique permet de développer la compétitivité globale d’une entreprise. Dans une prochaine recherche, nous proposons d’étudier empiriquement cette convergence théorique en procédant à la vérification des hypothèses proposées ci-dessus.

1. L’intelligence économique
1.1. Une réponse à l’asymétrie de l’information
1.2. Contribution de l’IE à la stratégie de l’entreprise : définition par ses fonctions Stratégiques
1.3. Approche processuelle de l’IE : l’information et la connaissance moteurs du Processus
2. La capacité d’absorption
2.1. Définitions de la capacité d’absorption et cadre conceptuel
2.2. Dimensions de la capacité d’absorption
2.3. Outputs et finalités de la capacité d’absorption
3. Articulation des deux concepts et modèle de recherche
3.1. Lien entre intelligence économique et capacité d’absorption
3.2. L’avantage concurrentiel, output principal de la combinaison IE/ACAP
3.3. Proposition du modèle et piste de la recherche
Ces documents peuvent également vous intéresser !
# Dispositif d’intelligence économique pour le secteur de l’Offshoring au Maroc : Stratégie et Mise en œuvre
# L’intelligence économique et l’interaction de l’entreprise avec son environnement : Cas des entreprises algériennes
# Etude empirique sur les pratiques des entreprises marocaines en matière d’intelligence économique
# Modèle d'organisation de la veille stratégique chez la société Naftal
# Etude des pratiques de la veille stratégique chez les entreprises algériennes opérant dans l’industrie agroalimentaire
# L’impact de l’intelligence économique sur la prise de décision stratégique chez les entreprises algériennes
# L’intégration d’Internet en tant qu’outil de veille dans une entreprise internationale
# L’intelligence économique au service de l’identification d’opportunités entrepreneuriales
# L'internationalisation des PME marocaines vers l'Afrique de l'Ouest : Intelligence économique et consolidation des réseaux d'affaires
# Intelligence territoriale descendante : Cas d’agglomération d’entreprises au Maroc
# L’intelligence économique : Connaître pour agir dans un monde en changement
# La contribution de l’intelligence économique à la création de valeur dans les entreprises marocaines
# Intelligence Economique et performance des entreprises financières
# L’Intelligence Artificielle : Quels enjeux pour les PME Marocaines ?
# La pratique de l’intelligence économique dans les administrations publiques marocaines
# Perception de l’apport de l’intelligence économique pour les PME exportatrices de la région Fès-Meknès au Maroc
# L’intelligence économique au service de la complémentarité des échanges commerciaux entre le Maroc et la CEDEAO
# Le système d’intelligence économique : Quelle réalité au sein des universités marocaines ?
# L’intégration de la démarche d’intelligence économique dans le management stratégique
# L'internet comme source d'intelligence économique

contact
Grocery Category